L’évolution de la Nike Mercurial

http://www.footpack.fr/wp-content/uploads/2014/02/Nike-Mercurial-Vapor-02-M.jpg

Découvrez l’évolution de la Nike Mercurial dans le temps. L’histoire de cette chaussure a commencé en 1996, après le partenariat entre l’équipe du Brésil et Nike. 

Avec ce partenariat, Nike a eu l’idée de créer une chaussure spéciale, digne du niveau de jeu brésilien. Ronaldo, déjà équipé par Nike avec des Tiempo, est choisi comme l’ambassadeur.

Pour coller avec les capacités de l’époque de Ronaldo (vitesse, dribble, accélération), Nike et ses designers ont lancé plusieurs concepts suite à des tests. En 1998, le Nike Mercurial est née.

1998 : Nike Mercurial

nike-mercurial-1998

En accord avec les idées de Ronaldo, la Nike Mercurial a été conçue pour la vitesse. Cette chaussure a été la première à utiliser une tige synthétique, le KNG-100. Cela a permis de révolutionner les idées sur l’élaboration d’une chaussure de football.

Cette première chaussure était aux couleurs du Brésil, et a été portée durant la Coupe du Monde en France.

2000 : Nike Match Mercurial

 

nike-mercurial-2000

Pesant seulement 230 grammes, la Nike Mercurial Match prouve que l’expérience de Nike avec des chaussures de football légères ne s’arrête pas avec les Nike Mercurial. Cette chaussure fait partie du projet Alpha de Nike, où plusieurs modèles ont vu le jour : Mercurial R9, Air Zoom Italia, Match Mercurial, et Air Zoom Mercurial.

2002 : Nike Mercurial Vapor

nike-mercurial-vapor-2002

La Nike Mercurial Vapor a été conçu pour tenir un « sprint de 90 minutes » tout en fournissant de belles sensations en terme de contact des pieds avec le sol.

Nike a analysé chaque élément de la Nike Mercurial Vapor pour réduire le poids au maximum.

Une collaboration avec 2 joueuses américaines a permis l’élaboration en 2003 d’un modèle Nike Mercurial Vapor pour les femmes, répondant aux exigences du pied féminin.

2004 : Nike Mercurial Vapor II

nike-mercurial-vapor-II-2004

Pour la Nike Mercurial Vapor II, le poids est identique que la version précédente. Par contre, des améliorations au niveau du confort ont été réalisées. Des améliorations au niveau du talon ont notamment été mises en place sur ce modèle.

Ce modèle en or a été conçu pour Ronaldo. Nike a notamment récidivé l’opération cette année avec Neymar pour ses Hypervenom. Ce modèle est également le premier porté par Cristiano Ronaldo, qui était alors une étoile montante du football européen.

2006 : Nike Mercurial Vapor III

nike-mercurial-vapor-III-2006

La Nike Mercurial Vapor III a connu des changements importants au niveau des technologies. Sur la partie supérieure, une microfibre « Teijin » a été conçue pour s’adapter à la forme du pied. Le talon a également évolué avec l’intégration de la fibre de carbone.

Cette chaussure a été portée par le brésilien Ronaldo durant la Coupe du Monde 2006, où il a battu le record du nombre de buts dans la compétition avec 15 buts.

2008 : Nike Mercurial Vapor SL 

nike-mercurial-vapor-SL-2008

Lorsque Mark Parker devient directeur général de Nike en Janvier 2006, il met au défi toutes les équipes de Nike pour imaginer un modèle sans limite de la Nike Mercurial.

La Nike Mercurial Vapor SL répond à ce défi. Avec seulement 185 grammes au compteur, la chaussure a été entièrement réalisée en fibre de carbonne. Cette chaussure lance une nouvelle ère de l’innovation dans les chaussures de football.

2008 : Nike Mercurial Vapor IV

nike-mercurial-vapor-IV-2008

La Nike Mercurial Vapor IV a pris le relais de la Mercurial SL. La microfibre « Teijin » est présente sur toute la partie supérieure de la chaussure, recouvrant même les lacets.

Une évolution au niveau esthétique qui cache une innovation technologique. En effet, le châssis interne est construit en fibre de verre.

2009 : Nike Mercurial Vapor Superfly

nike-mercurial-vapor-superfly-2009

La Nike Mercurial Superfly connaît de nouvelles évolutions pour en faire la chaussure de vitesse inégalée sur le marché.

Comme la Mercurial SL avant elle, la Nike Mercurial Superfly est dotée de crampons de pointe. La Superfly est composée de nouvelles évolutions technologiques :

  • la partie supérieure est composée d’une peau ultra-mince « Teijin » et de la technologie Flywire
  • Nouveaux crampons légers
  • Un châssis en fibre de carbone
  • Une semelle carbone à 7 couches

2010 : Nike Mercurial Superfly II

nike-mercurial-vapor-superfly-II-2010

Inspirée par le guépard, la Nike Mercurial Superfly II inclut une nouvelle technologie : Nike SENSE. C’est la grande évolution de Nike pour sa chaussure de vitesse.

Ce modèle de la Nike Mercurial Superfly II a été porté en Afrique du Sud par Cristiano Ronaldo notamment. Il a également connu une baisse au niveau du poids, grâce une nouvelle fois à l’utilisation d’une plaque de fibre de carbone.

Ce modèle a connu une réédition en 2014. Il a été porté par Cristiano Ronaldo lors de la finale de la Ligue des Champions.

2011 : Nike Mercurial Vapor Superfly III

nike-mercurial-vapor-superfly-2011

La 3ème génération de la Nike Mercurial Superfly vise à renforcer l’adhérence sur tous types de terrain. Les crampons réduisent le risque de glissade. Les lamelles permettent également de garder plus de stabilité lors des changements de direction sur le terrain.

2012 : Nike Mercurial Vapor VIII 

nike-mercurial-vapor-VIII-2012

La huitième édition de la Nike Mercurial Vapor dévoile un nouveau système de crampons. Des innovations sur la partie supérieure ont également été révélées : le bout de la chaussure est plus fin et change considérablement le design de la Mercurial. La microfibre « Teijin » est également améliorée et donne une sensation de pieds nus.

Comme à chaque évolution de la partie supérieure, la semelle a également été revue : elle est désormais en fibre de verre flexible. Le talon est également plus souple.

2013 : Nike Mercurial Vapor IX

nike-mercurial-vapor-IX-2013

La 9ème édition de la Nike Mercurial Vapor mise sur le contrôle complet. La partie supérieure est une combinaison de toutes les conditions de contrôle (ACC), pour une sensation constante dans des conditions humides ou sèches.

L’édition CR7 Mercurial Vapor IX de Cristiano Ronaldo fit la part belle à des couleurs fluorescentes ornant une nouvelle empeigne texturée, elle-même décorée d’une livrée safari. Mais ce n’était pas encore assez : la CR7 Mercurial Vapor Supernova, avec son motif de Supernova mettait encore davantage l’accent sur le caractère explosif de la vitesse de la gamme Mercurial

2014 : Nike Mercurial Vapor Superfly IV

nike-mercurial-vapor-superfly-IV-2014

On l’appelle aussi le « lance-pierre du pied ». Née après de nombreuses années de R&D dans le Nike Sport Research Lab, la Superfly IV a été créée pour les joueurs qui ont toujours une longueur d’avance sur leurs adversaires et qui font évoluer le football.

Cette chaussure a bénéficié de la technologie Flyknit de Nike, dévoilée pour la première fois lors des épreuves route et piste de Londres. S’appuyant sur un nouveau tissage trois mailles, l’empeigne de la Mercurial Superfly IV  permet de réduire la quantité de matière utilisée entre le pied et le ballon pour un meilleur toucher du ballon, un élément essentiel lorsque l’on joue à des vitesses élevées. Le col Dynamic Fit mi-haut a non seulement transformé la silhouette de la Mercurial, mais il a permis d’améliorer la connexion entre le joueur et sa chaussure.

Le prolongement du pied de façon à ce qu’il soit intégré aux mouvements naturels du corps est une partie intégrante de la nature innovante de la Superfly IV.

2014 : Nike Mercurial Vapor X

chaussures-football-Nike-Mercurial-Vapor-X

Déclinaison de la Mercurial Superfly IV en version basse, la Mercurial Vapor X n’est pas constituée de Flyknit et opte pour l’ancienne technologie « Teijin ». On retrouve, par contre, les câbles Flywire, plus discrets que sur la Superfly IV,  la technologie ACC (All Conditions Control) et exactement la même semelle extérieure que la Superfly IV. De nombreux joueurs comme Zlatan Ibrahimovic ou Eden Hazard ont privilégié ce modèle à la Superfly IV.

2016 : Mercurial Superfly V et Mercurial Vapor XI

chaussure-football-nike-mercurial-superfly-5-4

Inspirée des voitures de Formule 1, la Mercurial Superfly V fera son apparition le 28 mai prochain. Toujours dotée d’une tige en Flyknit et du col Dynamic Fit, ses principales évolutions concernent sa semelle extérieure puisqu’elle a été alignée selon les contours naturels du pied pour éliminer l’écart qui existait auparavant sous les pieds. Cette nouvelle semelle anatomique est 40% plus légère que la précédente. Nike a aussi révisé le système de traction de la Mercurial pour optimiser davantage la vitesse. Comme en 2014, la Mercurial Superfly a été déclinée en version basse avec le modèle Mercurial Vapor XI, qui possède les mêmes caractéristiques que la Mercurial V, à l’exception de sa tige synthétique et sa languette intégrée.

chaussure-football-nike-mercurial-superfly-5-vapor


Aucun commentaire pour le moment

Ajoutez le votre

23.23.47.118