Classement des buteurs : les statistiques de la Coupe du Monde

http://www.footpack.fr/wp-content/uploads/2014/07/golden-boot-james-rodriguez-1050x525.jpeg

La Coupe du Monde est déjà terminée. Après 64 matchs, l’édition 2014 a été très prolifique avec 171 buts, record égalé avec l’édition de 1998 en France. 

Pour vous, Footpack retourne les chiffres et fait le bilan sur les différents buts marqués.

Les buts en quelques chiffres

En 64 matchs, les 32 équipes de la Coupe du Monde nous ont offert 171 buts. Un record égalé avec l’édition de 1998. Cela donne une moyenne de 2,67 buts par match.

On dénombre également 115 buteurs différents lors de cette édition 2014. Le meilleur buteur de la Coupe du Monde est James Rodriguez avec 6 buts, soit 1 de plus que le meilleur buteur de l’édition précédente : Thomas Müller.

Découvrez notre classement des buteurs par modèle complet.

La répartition des buts par marque

 

Adidas & Nike ont dominé cette Coupe du Monde. A eux deux, cela représente plus 88% des buts. Ils ne laissent que les miettes aux autres acteurs : Puma, Mizuno et Warrior. Cette statistique est intéressante, car c’est le même pourcentage de joueurs équipés, comptabilisés par Kévin Geoffroy avant la Coupe du Monde.

Seulement 5 marques se sont illustrées, alors que de nombreuses marques étaient présentes comme Umbro, Lotto, Kipsta ou encore Joma

La répartition des buts par modèle

 

 

 

Sans surprise, c’est la Adidas F50 Adizero BattlePack qui a marqué le plus de buts, avec 48 buts (nous comptabilisons les buts de Lionel Messi). Le deuxième modèle a marqué 2 fois moins que la F50 : il s’agit de la Nike Mercurial Superfly, qui totalise 24 buts. Sur la dernière marche du podium, on retrouve la Predator avec 21 buts.

La Nike Magista Obra, qui a marqué le but en finale, ne compte que 12 buts.

Le ratio buts/nombre de joueurs sous contrat par marque

 

 

En soit, l’analyse n’est pas trop compliquée. Adidas ayant marqué le plus de buts, c’est la marque qui a le % le plus élevé.

Ce qui est intéressant, c’est de comparer ce chiffre avec les ratios de joueurs équipés relevés par Kévin Geoffroy dans son infographie.

Et les constats sont ceux-ci :

  • Nike représente 43,85% des buts marqués alors qu’il équipe 53,13% des joueurs. Les joueurs équipés par Nike n’ont pas été très performants, à l’image d’Iniesta ou Cristiano Ronaldo
  • A l’inverse, Adidas représente 44,44% des buts, alors qu’il n’équipe « que » 34,51% des joueurs. C’est une très bonne Coupe du Monde pour la marque allemande, à l’image de James, meilleur buteur avec ses Adidas F50 BattlePack.

Puma effectue une bonne Coupe du Monde avec 5,26% des buts marqués alors qu’il équipe 6,93% des joueurs. A noter que ce ratio a baissé après la phase de poule. On peut donc supposer que Puma possède des joueurs « moins côtés » que le binôme Adidas – Nike. *

A noter la belle performance de Warrior, qui représente 1,75% des buts, alors que la marque américaine n’avait que 0,68% des joueurs en contrat.

Ce sont des ratios intéressants à comparer, qui nous permettent également de mettre en lumière les stratégies différentes d’Adidas et Nike.

  • Nike possède beaucoup de joueurs à vocation défensive (joueurs utilisant la Nike Tiempo ou la Magista),
  • alors qu’Adidas possède un nombre important de joueurs à vocation offensive portant la F50.

Voilà pour cette Coupe du Monde, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook et Twitter pour suivre l’actualité des chaussures de foot.



Aucun commentaire pour le moment

Ajoutez le votre

54.197.142.219