Test des Umbro Geoflare Camo

http://www.footpack.fr/wp-content/uploads/2014/11/test-umbro-geoflare-camo.jpg

Alors que la nouvelle Geoflare II a déjà sorti son deuxième coloris, nous revenons tester celui qui a révolutionné le design Umbro lors de la Coupe du Monde au Brésil : la Umbro Geoflare II Vert camouflage/ violet/ jaune.

Confort

Le confort du modèle est à double tranchant. Umbro a pensé à mettre une semelle intérieure épaisse pour amortir les chocs lors de la course et des déplacements. De plus, le laçage symétrique permet un confort sécuritaire. Sur la semelle extérieure, on peut voir sur les orteils du carbone. Celui-ci permet d’absorber l’onde de choc et la resituer en énergie au footballeur.

test-umbro-geoflare-camo-5

Esthétique

Gros changement de l’Umbro GeoFlare avec un design aux couleurs du Bresil. Pour améliorer sa visibilité, Umbro a changé de stratégie et ne reste plus dans le classique. L’effet camouflage séduit beaucoup de footballeur car il est très peu vu sur les terrains mais surtout innovant. Le logo de la marque anglaise est très bien utilisé au profit du design, on ne le voit plus comme un logo à placer sur la chaussure.

La simplicité du modèle et les couleurs vives donnent envie de les acquérir.

test-umbro-geoflare-camo-7 test-umbro-geoflare-camo-9

Poids

Si on s’attarde aux technologies, la chaussure est assez polyvalente malgré une légère dominance pour le jeu offensif. Néanmoins, avec son poids de 259 grammes , elle ne s’aligne pas parmi les chaussures légères et rapides des concurrents. On croirait à première vue que la plaque de carbone allège le modèle mais d’autres détails importants font vite monter la balance.

test-umbro-geoflare-1

Maniabilité

Au niveau de la maniabilité, c’est une victoire pour Umbro. La chaussure offre de bonnes sensations malgré qu’on ne ressente pas l’effet « pied nu ». Le confort et la semelle extérieure à 14 crampons permet une stabilité à toute épreuves même dans les gestes les plus déséquilibrant.

La texture de l’empeigne du modèle ajoute vraiment de l’adhérence et un contrôle de balle même en temps de pluie. Ce qu’on ne croirait pas lorsqu’on découvre l’empeigne synthétique pour la première fois.

test-umbro-geoflare-camo-6 test-umbro-geoflare-camo-8

Solidité

La touche spéciale d’Umbro est la solidité, et ce fut longtemps son atout. Sur les premiers tests réalisés par La Première Foulée, le modèle n’a pas bougé mais nous reviendrons dans quelques mois sur la durabilité du modèle.

test-umbro-geoflare-camo-3 test-umbro-geoflare-camo-4

Nos impressions

Umbro change son Design pour avoir de la visibilité et c’est une réussite. Le soulier est très confortable et maniable malgré l’épaisseur d’empeigne. Petit bémol qui a son importance : au niveau de la malléole, la coupe de la chaussure n’est pas adaptée et produit un frottement assez gênant au bout de quelques heures de pratique avec le modèle. Autre point à noter, les technologies sont peu nombreuses sur ce modèle.

Alors que la nouvelle Geoflare II a déjà sorti son deuxième coloris, nous revenons tester celui qui a révolutionné le design Umbro lors de la Coupe du Monde au Brésil : la Umbro Geoflare II Vert camouflage/ violet/ jaune. Confort Le confort du modèle est à double tranchant. Umbro a pensé à mettre une semelle intérieure épaisse pour amortir les chocs lors de la course et des déplacements. De plus, le laçage symétrique permet un confort sécuritaire. Sur la semelle extérieure, on peut voir sur les orteils du carbone. Celui-ci permet d’absorber l’onde de choc et la resituer en énergie au footballeur. Esthétique Gros changement de l’Umbro GeoFlare avec un design aux couleurs du Bresil. Pour améliorer sa visibilité, Umbro a changé de stratégie et ne reste plus dans le classique. L’effet camouflage séduit beaucoup de footballeur car il est très peu vu sur les terrains mais surtout innovant. Le logo de la marque anglaise est très bien utilisé au profit du design, on ne le voit plus comme un logo à placer sur la chaussure. La simplicité du modèle et les couleurs vives donnent envie de les acquérir. Poids Si on s’attarde aux technologies, la chaussure est assez polyvalente malgré une légère dominance pour le jeu offensif. Néanmoins, avec son poids de 259 grammes , elle ne s’aligne pas parmi les chaussures légères et rapides des concurrents. On croirait à première vue que la plaque de carbone allège le modèle mais d’autres détails importants font vite monter la balance. Maniabilité Au niveau de la maniabilité, c’est une victoire pour Umbro. La chaussure offre de bonnes sensations malgré qu’on ne ressente pas l’effet « pied nu ». Le confort et la semelle extérieure à 14 crampons permet une stabilité à toute épreuves même dans les gestes les plus déséquilibrant. La texture de l’empeigne du modèle ajoute vraiment de l’adhérence et un contrôle de balle même en temps de pluie. Ce qu’on ne croirait pas lorsqu'on découvre l’empeigne synthétique pour la première fois. Solidité La touche spéciale d’Umbro est la solidité, et ce fut longtemps son atout. Sur les premiers tests réalisés par La Première Foulée, le modèle n’a pas bougé mais nous reviendrons dans quelques mois sur la durabilité du modèle. Nos impressions Umbro change son Design pour avoir de la visibilité et c’est une réussite. Le soulier est très confortable et maniable malgré l’épaisseur d’empeigne. Petit bémol qui a son importance : au niveau de la malléole, la coupe de la chaussure n’est pas adaptée et produit un frottement assez gênant au bout de quelques heures de pratique avec le modèle. Autre point à noter, les technologies sont peu nombreuses sur ce modèle.
Alors que la nouvelle Geoflare II a déjà sorti son deuxième coloris, nous revenons tester celui qui a révolutionné le design Umbro lors de la Coupe du Monde au Brésil : la Umbro Geoflare II Vert camouflage/ violet/ jaune. Confort Le confort du modèle est à double tranchant. Umbro a pensé à mettre une semelle intérieure épaisse pour amortir les chocs lors de la course et des déplacements. De plus, le laçage symétrique permet un confort sécuritaire. Sur la semelle extérieure, on peut voir sur les orteils du carbone. Celui-ci permet d’absorber l’onde de choc et la resituer en énergie au footballeur. Esthétique Gros changement de l’Umbro GeoFlare avec un design aux couleurs du Bresil. Pour améliorer sa visibilité, Umbro a changé de stratégie et ne reste plus dans le classique. L’effet camouflage séduit beaucoup de footballeur car il est très peu vu sur les terrains mais surtout innovant. Le logo de la marque anglaise est très bien utilisé au profit du design, on ne le voit plus comme un logo à placer sur la chaussure. La simplicité du modèle et les couleurs vives donnent envie de les acquérir. Poids Si on s’attarde aux technologies, la chaussure est assez polyvalente malgré une légère dominance pour le jeu offensif. Néanmoins, avec son poids de 259 grammes , elle ne s’aligne pas parmi les chaussures légères et rapides des concurrents. On croirait à première vue que la plaque de carbone allège le modèle mais d’autres détails importants font vite monter la balance. Maniabilité Au niveau de la maniabilité, c’est une victoire pour Umbro. La chaussure offre de bonnes sensations malgré qu’on ne ressente pas l’effet « pied nu ». Le confort et la semelle extérieure à 14 crampons permet une stabilité à toute épreuves même dans les gestes les plus déséquilibrant. La texture de l’empeigne du modèle ajoute vraiment de l’adhérence et un contrôle de balle même en temps de pluie. Ce qu’on ne croirait pas lorsqu'on découvre l’empeigne synthétique pour la première fois. Solidité La touche spéciale d’Umbro est la solidité, et ce fut longtemps son atout. Sur les premiers tests réalisés par La Première Foulée, le modèle n’a pas bougé mais nous reviendrons dans quelques mois sur la durabilité du modèle. Nos impressions Umbro change son Design pour avoir de la visibilité et c’est une réussite. Le soulier est très confortable et maniable malgré l’épaisseur d’empeigne. Petit bémol qui a son importance : au niveau de la malléole, la coupe de la chaussure n’est pas adaptée et produit un frottement assez gênant au bout de quelques heures de pratique avec le modèle. Autre point à noter, les technologies sont peu nombreuses sur ce modèle. [taq_review]

Test Umbro Geoflare Camo

Confort - 7
Esthétique - 8.5
Poids - 6.5
Maniabilité - 8
Solidité - 8

7.6

Umbro est sur la bonne voie avec cette nouvelle version de la Geoflare. Ce modèle reste moins technique que l'UX-1.

User Rating: 4.8 ( 2 votes)
8

Test Umbro Geoflare Camo

Confort - 7
Esthétique - 8.5
Poids - 6.5
Maniabilité - 8
Solidité - 8

7.6

Umbro est sur la bonne voie avec cette nouvelle version de la Geoflare. Ce modèle reste moins technique que l'UX-1.

User Rating: 4.8 ( 2 votes)
8

test-umbro-geoflare-camo-2



Aucun commentaire pour le moment

Ajoutez le votre

54.197.142.219