MIZUNO Monarcida « Lime/Black » – Made in Japan  

http://www.footpack.fr/wp-content/uploads/2015/02/mizuno-monarcdia-lime-noir-made-in-japan-6.jpg

Après nous avoir présenté récemment la Morelia Neo Bolt – Made in Japan, Mizuno semble vouloir apposer cette griffe, garant de confections soignées et matériaux de qualité, sur tous ses modèles. Ainsi, c’est autour de la Monarcida de passer entre les mains des orfèvres de la marque japonaise.

mizuno-monarcida-lime-noir-made-in-japan mizuno-monarcida-lime-noir-made-in-japan-2

En effet, si la Monarcida classique est positionnée en dessous de la Morelia Neo classique, la version Made in Japan se trouve propulsée devant mais toujours en dessous de la Morelia Made in Japan. En résumé, cette griffe vient mettre un peu la pagaille dans les gammes de Mizuno. Mais au-delà de la lecture un peu brouillée des offres, on est surtout heureux de retrouver cette déclinaison sur différents modèles.

Pour mémoire, ce suffixe garantit une qualité de fabrication exceptionnelle (24 heures de fabrication au lieu de 20 minutes pour la gamme classique). Cette collection assure des produits réalisés à la main et dans des quantités limitées. Bien entendu, la qualité de la fabrication n’est intéressante que si celle-ci est associée à des matériaux hauts de gamme.

mizuno-monarcida-lime-noir-made-in-japan-3

Aussi, on retrouve un effort particulier sur l’avant du pied avec la présence d’un cuir recouvert d’un papier abrasif de sable. Au-delà de l’aspect esthétique, cette précaution apportera une durabilité plus grande au produit. Sur les côtés de la chaussure, on retrouve deux pièces réalisées en synthétique ayant pour objectif de maintenir le pied en place mais aussi de diminuer le poids de la chaussure. Enfin, la semelle est la même que les Morelia Neo, comportant 13 crampons spécifiquement positionnés pour assurer flexibilité et soutien.

mizuno-monarcida-lime-noir-made-in-japan-4 mizuno-monarcida-lime-noir-made-in-japan-5

D’un point de vue design, ce modèle est majoritairement vert-citron, à savoir toute l’empeigne et les lacets. Un dégradé est réalisé pour aboutir au noir sur le talon. On retrouve cette couleur sur la languette, les logos et la semelle, qui remonte, comme habituellement chez Mizuno, sur le talon. Enfin, on retrouve une touche de blanc sur l’écrito de la marque, le fameux « Made in Japan » de la languette mais aussi la pointe des crampons.

A noter que ce produit est déjà en vente mais risque d’être difficile à trouver.



Aucun commentaire pour le moment

Ajoutez le votre

180.76.15.15