Les prototypes de l’adidas ACE16+ Purecontrol

http://www.footpack.fr/wp-content/uploads/2016/02/chaussure-football-adidas-ace-16-laceless-prototype-8-1050x699.jpg

Sortie en janvier 2016, l’ACE16+ Purecontrol d’adidas a nécessité deux années de dur labeur. Footpack revient sur les différents prototypes ayant mené à la première Laceless d’adidas avec Marco Müller et Martin Love, manager produit et ingénieur chez la marque aux trois bandes.

24 mois. C’est le temps passé par les ingénieurs et designers d’adidas pour concevoir l’Ace16+ Purecontrol,  la première chaussure sans lacets de la marque allemande. Durant ces deux années, adidas est passé par plusieurs phases de test et a conçu plusieurs prototypes avant de trouver « la perle rare ».  Retour sur les différents prototypes du projet.

Prototype n°1 : Une chaussette avec des crampons

chaussure-football-adidas-ace-16-laceless-prototype-1

« Qu’est-ce qui est vraiment important pour le joueur de foot ? Le contrôle du ballon. Et les chaussures de foot étaient jusqu’ici composées de multiples couches qui empêchaient d’avoir un toucher naturel avec la balle ». C’est à partir de ce constat souligné par Marco Müller que la marque aux trois bandes s’est lancée dans l’élaboration d’une chaussure minimaliste donnant l’effet de jouer en chaussette voire pieds nus.

Pour mettre en application l’idée de cette chaussure-chaussette, les ingénieurs d’adidas décident donc, en 2013, de coller une semelle SprintFrame, utilisée notamment sur la F50, sur une chaussette de foot. Le résultat demeure peu probant mais les ingénieurs de la marque ont l’intime conviction de tenir une idée révolutionnaire. « Quand on a montré ce premier prototype, plusieurs personnes ont ri et nous ont pris pour des fous. Mais nous, nous savions que nous étions visionnaires. Ce premier prototype n’était que le point de départ de ce que l’on souhaitait réaliser », indique Marco Müller, que l’on a rencontré dans le quartier général d’adidas en Allemagne.

Prototype n°2 : La Primeknit FS, la « concept-shoe »

chaussure-football-adidas-ace-16-laceless-prototype-fs-2

En pleine étude et en pleine élaboration de leur chaussure-chaussette, adidas voit Nike lancer la Magista, une chaussure minimaliste qui prône un toucher de balle inédit et une sensation de jouer pieds nus. C’est à ce moment-là que les premières images de la Primeknit FS (Footy Sock) d’adidas sont dévoilées même si le produit n’est pas totalement abouti. Cette chaussure est une « concept shoe », un premier jet de la chaussure-chaussette imaginée par la marque allemande. Une nouvelle fois, le résultat laisse dubitatif avec une chaussure qui remonte jusqu’à la moitié du mollet comme des bottes. Marco Müller : « Quand on souhaite créer quelque chose de nouveau, tout n’est pas parfait au départ. On fait des erreurs mais on apprend d’elles et des retours du consommateur ou des testeurs. La Primeknit FS nous a donc permis d’avancer dans notre recherche. »

chaussure-football-adidas-ace-16-laceless-prototype-fs-3

Un des éléments essentiels de ce prototype demeure l’absence de lacets et l’utilisation du Primeknit sur la tige. Attendue pour 2015, la paire ne sera finalement jamais lancée pour le grand public.

Prototype n°3 : Le « vrai » début de l’ACE16+ PureControl

chaussure-football-adidas-ace-16-laceless-prototype-2

Après deux premiers prototypes décevants, adidas revient avec une paire plus simple, plus épurée. La marque allemande abandonne l’idée de la chaussette qui monte jusqu’au mollet et conçoit une coupe mi-haute plus en adéquation avec l’attente des joueurs et leur confort. Les ingénieurs pensent aussi à une petite chaussette interne pour accueillir le pied et le verrouiller. Des essais sont effectués sur la tige avec l’ajout d’une cage en 3D sur le côté pour contrôler le ballon, assister les frappes et assurer la stabilité du pied. Par contre, on retrouve une récurrence par rapport à l’ancien prototype : l’absence des lacets. « Pour ce nouveau prototype, on a voulu ajouter une cage en 3D surtout pour assurer une bonne stabilité au pied. On a aussi essayé une forme différente à l’avant et sur les côtés. Le but était de trouver la forme parfaite pour s’adapter aux mouvements du pied. Il s’agit de notre premier prototype vraiment fonctionnel », explique Martin Love, ingénieur chez adidas.

Prototype n°4 : Quand la Laceless prend forme

chaussure-football-adidas-ace-16-laceless-prototype-3

Visiblement satisfaits du troisième prototype, les ingénieurs d’adidas se basent sur ce modèle pour effectuer des améliorations. Ils décident de retirer les structures en 3D sur la tige et ajoutent une petite languette à l’arrière de la paire pour faciliter le déchaussage. L’empeigne en Primeknit est dégagée. On touche de près ce désir de totale simplicité. Martin Love : « Au cours de l’élaboration du produit, on a décidé de vraiment mettre en avant le Primeknit, qui est l’une des technologies majeures de la marque. L’empeigne a donc été dégagée pour permettre au Primeknit de s’exprimer à son potentiel maximal. Cela a aussi permis de délivrer un contrôle de balle totalement libre. On a retiré la cage en 3D car l’évolution du Primeknit et de la petite chaussette interne permettaient d’assurer une stabilité suffisante et satisfaisante du pied. »  

Prototype n°5 : Test des coloris

chaussure-football-adidas-ace-16-laceless-prototype-5

Cette fois, c’est tout bon ! Les ingénieurs tiennent leur produit idéal. Pour une question de simplicité voire d’utilité, une deuxième petite languette est ajoutée à l’avant pour faciliter davantage le chaussage et déchaussage de la chaussure. Il faut également décider du coloris de lancement. Le premier essai donne une tige verte avec une petite chaussette noire. La semelle SprintFrame et les crampons sont translucides. « Les coloris sont toujours délicats à trouver. On se base sur les tendances actuelles mais on souhaite également innover et inciter les gens à adopter nos tendances. Pour l’ACE16, on a sondé nos joueurs mais également nos consommateurs pour connaître leurs préférences et les réponses que l’on a eues étaient : « On veut une couleur qui sorte de l’ordinaire et qui nous différencie des autres. » A partir là, on a décidé de partir sur du fluo. Et l’idée de voir du vert fluo pour contraster avec le vert de la pelouse nous a beaucoup plu », argumente Martin Love.

Prototype n°6 et final : l’ACE16+ Purecontrol

chaussure-football-adidas-ace-16-laceless-final-prototype

Après quelques images de teasing en novembre 2015, adidas lance officiellement l’ACE16+ Purecontrol le 18 janvier 2016. On retrouve donc ce concept de chaussure-chaussette sans lacets rendu possible grâce à l’utilisation du Primeknit sur l’empeigne (la sortie de la première adidas Primeknit en 2014 a d’ailleurs sans doute servi de test auprès du grand public). La semelle extérieure SprintFrame, qui a été améliorée avec le temps, fait également partie de l’aventure comme la chaussette interne qui assure le verrouillage du pied. Le coloris vert (ou plutôt solar green) a été conservé mais la tige a été simplifiée au maximum. « Le nom de PureControl résume bien la sensation que l’on a en portant la paire. Sans les lacets et de multiples couches sur l’empeigne, les joueurs se sentent totalement libres et ils ont l’opportunité d’obtenir un toucher de balle ultime. Ils n’ont plus aucune restriction », conclut Marco Müller.



Aucun commentaire pour le moment

Ajoutez le votre

54.158.167.137