Test adidas ACE16+ PureControl

http://www.footpack.fr/wp-content/uploads/2016/02/chaussure-football-adidas-ace-16-pure-control-laceless-11.jpg

Après Lotto et sa Zhero Gravity, c’est au tour d’adidas de nous concocter une chaussure sans lacets : l’ACE16+ PureControl. On a eu la chance de tester le produit durant de nombreuses sessions. Voici notre ressenti !

Confort

chaussure-football-adidas-ace-16-pure-control-laceless-7

Fort de ses innovations technologiques ces dernières années, adidas ne pouvait pas se passer du Primeknit pour sa chaussure sans lacets. Cette technologie, qui se résume à un matériau tricoté minutieusement pour être le plus léger et le plus souple possible, avait déjà été testée pour la première fois sur le modèle Samba Primeknit en 2014 puis sur la Primeknit 2.0. Le Primeknit procure un toucher très doux et agréable sur l’empeigne. Grâce à la souplesse du matériau, le pied se plie naturellement sans contrainte. Pour la partie intérieure, on retrouve le Techfit, qui est une petite chaussette interne dont le rôle est de serrer le pied et de le maintenir. Le Techfit est très élastique donc il ne comprime pas le pied lorsque l’on joue.

test-chaussure-football-adidas-ace-16-pure-control-2

Sur le papier, adidas a donc réuni tous les ingrédients pour assurer un grand confort mais pour ma part, j’ai trouvé que la chaussure serrait un peu trop le pied à l’avant. Après une dizaine de minutes de jeu, cet effet de compression disparaît, ou du moins il ne dérange plus. J’ai constaté cette impression à chaque nouvel essai. Est-ce un problème de pointure ? Normalement non, mais quoiqu’il en soit, cette sensation de compression ne dure pas avec le temps. Autre petit détail, le chaussage de la paire peut-être un peu délicat et l’utilisation du chausse-pied fourni dans le packaging est fortement recommandée.

Style

chaussure-football-adidas-ace-16-pure-control-laceless-8

De l’ingénieur au designer en passant le vice-président produit, toutes les personnes d’adidas ont souligné l’importance de la simplicité pour ce modèle. Effectivement, on se retrouve avec une paire épurée, dégagée sur l’empeigne.  La silhouette est fine avec une coupe mi-haute originale différente du Dynamic Fit de Nike qui arbore une coupe plus haute.

test-chaussure-football-adidas-ace-16-pure-control-laceless-1

Pour ma part, je ne suis pas un grand fan du vert fluo mais adidas voulait marquer le coup avec une chaussure qui sort des conventions à tous les niveaux. Plus utile qu’esthétique, les languettes à l’avant et l’arrière gâchent peut-être un peu l’ensemble. Par contre, la semelle verte avec les crampons roses sont réussis et collent bien avec l’empeigne.

Maniabilité

chaussure-football-adidas-ace-16-pure-control-laceless-5

C’est la grande question que vous vous posez : est-on bien maintenu dans l’ACE16+ PureControl ? Je dois avouer que j’étais perplexe avant de l’essayer mais quand j’ai enfin réussi à la porter, j’ai été surpris voire même bluffé. En fait, ce qui est drôle, c’est que l’on perd un peu nos repères lors des premières minutes. J’ai eu l’impression que la chaussure pouvait s’enlever à chaque instant surtout au niveau du talon mais en jouant, le doute s’est dissipé. Plus l’on joue, plus l’on oublie que la paire n’a pas de lacets.

chaussure-football-adidas-ace-16-pure-control-laceless-9

La grosse différence également, c’est la présence de la semelle extérieure SprintFrame, autrefois utilisée sur la F50 qui est une chaussure de vitesse et que j’ai d’ailleurs adorée. Légèrement amélioré, le SprintFrame est toujours de très bonne facture en ce qui concerne le retour d’énergie, la réactivité et la traction. N’étant pas un grand fan des lamelles, j’étais vraiment content de retrouver des crampons coniques moulés sur la semelle qui font le job sur des terrains synthétiques comme sur pelouses naturelles sèches. Ces crampons ne sont pas trop haut et accrochent comme il faut sur des terrains durs. C’est une vraie satisfaction pour moi.

Toucher

test-chaussure-football-adidas-ace-16-pure-control-1

Une chaussure sans lacets, qu’est-ce que ça change ? A vrai dire presque tout ! C’est une nouvelle expérience, de nouvelles sensations et surtout une plus grande liberté. Pour ceux qui aiment dribbler dans les petits espaces en faisant des petites touches de balle, c’est vraiment l’idéal. On remarque que sur l’empeigne, le Primeknit a été travaillée avec des petits trous à l’avant pour une meilleure accroche du ballon. Mais le must, c’est sur les frappes de balle. Que ce soit des passes ou des tirs au but, j’ai eu l’impression de redécouvrir le tir. Si vous aimez mettre des effets sur le ballon sur des coups francs, corners, etc. Vous allez vous régaler car la liberté est poussée à son paroxysme.

Durabilité

 chaussure-football-adidas-ace-16-pure-control-laceless-6

Avec une tige aussi fine que le Primeknit, la question demeure récurrente : faut-il craindre une courte durée de vie du produit ? Et bien, les ingénieurs de la marque aux trois bandes y ont pensé en ajoutant une couche supplémentaire sur le Primeknit pour protéger le matériau. Elle est pratiquement invisible à l’œil nu mais elle renforce considérablement la fragilité du tissu. Par contre, si vous prenez un coup de crampons sur l’empeigne, je peux vous dire que vous allez bien le sentir passer, peut-être plus que sur une paire en synthétique ou en cuir. Le gros point faible de la paire, c’est le chrome utilisé sur la plaque extérieure qui s’use et se dégrade très rapidement. Après le premier essai, je pouvais déjà constater que le chrome commençait à s’écailler sur l’avant et autour des crampons. Mis à part ça, la paire est globalement plus solide qu’elle n’y paraît.

Nos impressions

 test-chaussure-football-adidas-ace-16-pure-control-3

Au niveau du confort, j’ai évidemment été charmé par la souplesse du Primeknit et surtout l’accueil agréable procuré par la chaussette interne TechFit. Le seul petit inconvénient, c’est ce serrage excessif du pied à l’avant mais qui ne dure pas dans le temps et peut-être aussi la difficulté à trouver la bonne pointure. Je vous conseille vivement de faire des essais si vous en avez l’occasion afin de trouver la pointure parfaite pour un confort idéal. Par contre, si on devait comparer avec la Magista de Nike, qui se rapproche de cette paire, je dois dire que le talon n’est pas du tout rigide.  Du coup, pas de risque de douleur ou d’ampoules a priori. Même si je ne suis pas fan du vert fluo, je dois quand même avouer que l’ACE16+ Purecontrol a du style et de la personnalité. Si la paire devient personnalisable dans les mois à venir, il y a matière à faire de très belles choses.

Pour la maniabilité, je dois dire que la combinaison du SprintFrame et du Primeknit m’a entièrement convaincu. Je me suis vite senti à l’aise dedans, libre dans mes déplacements surtout sur mes changements de direction ou mes accélérations. En plus, une fois passée la barrière psychologique de « je joue sans lacets », on se sent en sécurité car le pied est bien maintenu. Mis à part ça, le toucher demeure clairement le point fort de la paire. On redécouvre un peu le foot quand on joue avec cette « Laceless ». Moi, qui aime dribbler, faire le beau geste technique, le beau contrôle, la belle passe, je dois dire que cette paire m’a mis en confiance pour faire tout ça. Si je devais comparer la paire avec la Magista Obra, sortie en 2014 et qui est assez proche en termes de caractéristiques, je dirais que l’ACE16+ PureControl va un encore un peu plus loin dans la sensation de liberté qu’elle procure et dans l’effet de jouer « pieds nus ».

Comme évoqué précédemment, la durabilité reste cependant la grande interrogation. Je vous conseille donc l’ACE16+ PureControl plutôt sur pelouse naturelle sèche ou terrain synthétique pour éviter de trop l’exposer, l’user voire la salir car c’est une paire qui a un prix élevé. Si la finesse de l’empeigne procure un excellent toucher balle, elle ne protège peut-être pas assez des coups de crampons qui peuvent faire très mal malgré la couche supplémentaire sur le Primeknit.

Donc au final, on a une paire vraiment bluffante qui s’est montrée à la hauteur des énormes attentes placées en elle. Différente à tout point de vue des autres, même de la Zhero Gravity, la précédente « Laceless », grâce à l’assemblage subtil des dernières technologies d’adidas, l’ACE16+ Purecontrol va sans doute marquer son territoire. Alors évidemment, elle n’est pas faite pour tout le monde. Les personnes aux pieds forts risquent de ne pas se sentir à l’aise comme les personnes conservatrices et fans des chaussures en cuir. Par contre, la jeune génération, avide de nouvelles sensations et de nouvelles tendances, va adorer cette paire.

Après Lotto et sa Zhero Gravity, c’est au tour d’adidas de nous concocter une chaussure sans lacets : l’ACE16+ PureControl. On a eu la chance de tester le produit durant de nombreuses sessions. Voici notre ressenti ! Confort Fort de ses innovations technologiques ces dernières années, adidas ne pouvait pas se passer du Primeknit pour sa chaussure sans lacets. Cette technologie, qui se résume à un matériau tricoté minutieusement pour être le plus léger et le plus souple possible, avait déjà été testée pour la première fois sur le modèle Samba Primeknit en 2014 puis sur la Primeknit 2.0. Le Primeknit procure un toucher très doux et agréable sur l’empeigne. Grâce à la souplesse du matériau, le pied se plie naturellement sans contrainte. Pour la partie intérieure, on retrouve le Techfit, qui est une petite chaussette interne dont le rôle est de serrer le pied et de le maintenir. Le Techfit est très élastique donc il ne comprime pas le pied lorsque l’on joue. Sur le papier, adidas a donc réuni tous les ingrédients pour assurer un grand confort mais pour ma part, j’ai trouvé que la chaussure serrait un peu trop le pied à l’avant. Après une dizaine de minutes de jeu, cet effet de compression disparaît, ou du moins il ne dérange plus. J’ai constaté cette impression à chaque nouvel essai. Est-ce un problème de pointure ? Normalement non, mais quoiqu’il en soit, cette sensation de compression ne dure pas avec le temps. Autre petit détail, le chaussage de la paire peut-être un peu délicat et l’utilisation du chausse-pied fourni dans le packaging est fortement recommandée. Style De l’ingénieur au designer en passant le vice-président produit, toutes les personnes d’adidas ont souligné l’importance de la simplicité pour ce modèle. Effectivement, on se retrouve avec une paire épurée, dégagée sur l’empeigne.  La silhouette est fine avec une coupe mi-haute originale différente du Dynamic Fit de Nike qui arbore une coupe plus haute. Pour ma part, je ne suis pas un grand fan du vert fluo mais adidas voulait marquer le coup avec une chaussure qui sort des conventions à tous les niveaux. Plus utile qu’esthétique, les languettes à l’avant et l’arrière gâchent peut-être un peu l’ensemble. Par contre, la semelle verte avec les crampons roses sont réussis et collent bien avec l’empeigne. Maniabilité C'est la grande question que vous vous posez : est-on bien maintenu dans l'ACE16+ PureControl ? Je dois avouer que j’étais perplexe avant de l'essayer mais quand j’ai enfin réussi à la porter, j’ai été surpris voire même bluffé. En fait, ce qui est drôle, c’est que l’on perd un peu nos repères lors des premières minutes. J’ai eu l’impression que la chaussure pouvait s’enlever à chaque instant surtout au niveau du talon mais en jouant, le doute s'est dissipé. Plus l'on joue, plus l'on oublie que la paire n’a pas de lacets. La grosse différence également, c’est la présence de la semelle extérieure SprintFrame, autrefois utilisée sur la F50 qui est une chaussure de vitesse et que j’ai d’ailleurs…

Test adidas ACE16+ PureControl

Confort - 8
Style - 8.5
Maniabilité - 9
Toucher - 9.5
Durabilité - 6.5

8.3

Bluffante par le confort et surtout la liberté qu'elle procure, l'adidas ACE16+ PureControl est une chaussure très performante qui ravira la jeune génération.

User Rating: 4.13 ( 6 votes)
8



Il y a 19 commentaires

Ajoutez le votre
  1. Romain

    Bonjour, est ce que vous penser que je peut passer d’une paire de hypervenom phatom 2 à une paire de pure control. Est ce le même type de pied, la largeure et est ce une chaussure adéquate pour un défenseur, je suis du genre technique et les chaussures sont très importante pour moi. J’aimerais beaucoup avoir votre avis.
    Merci

    • Frédéric Yang

      Bonjour Romain,

      Pour répondre à ta question, je pense que tu peux pas passer de l’Hypervenom 2 Phantom à la Pure Control même si leur largeur diffère (pas énormément mais quand même). Je trouve que la Pure Control serre un peu plus la cheville que l’Hypervenom II, après la sensation d’avoir une chaussure sans lacets est particulière. Sinon, concernant ton poste, ce n’est pas un problème de porter la Pure Control parce que je trouve qu’elle est complète comme expliqué dans le test. Mais je te conseille d’essayer la paire en magasin avant de faire ton choix car vu son prix et sa particularité, il faut que tu sois sûr d’être bien dedans avant de te la procurer car elle n’est pas faite pour tout le monde.

      J’espère que ma réponse va t’aider dans ton choix.

      N’hésite pas si tu as plus de questions :-)

  2. Romain

    Merci beaucoup,
    J’aime bien avoir le pied serrer, mes j’ai les pieds un petit peu large, si je sers beaucoup mes hypervenom j’ai un peu mal, la pure contrôle est telle un peu plus large. Je trouve également la hypervenom un peu trop lousse, comme si je n’étais pas complètement soutenue, qu’est qu’il en N’est pour la pure contrôle?

    Mais sinon la quelle vous préférer entre les deux surtout au contacte de la balle?

    Merci beaucoup, j’ai vraiment envie d’être sur 😉
    Romain

    • Frédéric Yang

      Pour ma part,

      J’ai vraiment aimé le toucher de l’Hypervenom II Phantom mais en version « Tech Craft », avec une empeigne en cuir. Mais celui de l’ACE16 est aussi très bon mais surtout particulier (différents des autres chaussures que j’ai testées, et il y en a beaucoup). Après au niveau du maintien, je pense qu’il n’y a rien de mieux que des lacets pour se sentir vraiment en sécurité mais la Pure Control fait bien le travail sans. Si tu hésites, saches que l’ACE16.1 Primeknit possède les mêmes caractéristiques que la Pure Control mais avec des lacets. Pour le coup, c’est vraiment un ressenti personnel. Si j’avais le choix, je pense que je préférerais jouer avec une chaussure avec lacets pour des raisons psychologiques (car je suis fragile des chevilles). Donc, le mieux pour toi c’est d’aller en boutique et d’essayer la paire, faire quelques jongles, quelques déplacements pour savoir si tu es bien dedans.

  3. Romain

    Malheureusement je ne vais pas pouvoir les essayer, c’est un cadeau et il on n’en pas à essayer en magasin. Donc j’aimerais savoir si vous saver quelle taille je doit choisir si je fait du 45.5 dans mes hypervenom. Plus grand ou plus petit ?
    Merci beaucoup
    Romain

  4. Paul Ervé

    Bonjour je vais commander la ACE 16 mais je ne l’ai non plus jamais essayé sachant qu’elle est introuvable en magasin en Martinique et juste avant j’avais des magista orden leather FG en 42 et j’avais justement un peu de marge donc dois-je prendre la ACE 16 toujours en 42 (je pense que ce serais le mieux) mais j’ai besoin d’un avis quand même
    Merci d’avance !

    • Frédéric Yang

      Bonjour Paul,

      Pour la pointure, je pense également que le 42 devrait te convenir. Il y a toujours des retours possibles si le produit ne correspond pas à ta vraie pointure aussi. J’espère que la paire te satisfera.

      A bientôt,

      Frédéric de Footpack

  5. habib

    Salut Fred j’hésite entre pas mal de paires et je ne sais pas laquelle choisir, mais en ce moment j’hésite entre la ACE 16.1 en cuir, la Mercurial vapor XI et la Puma evospeed 1.4 en cuir que je trouve magnifique, peux tu m’éclairer sachant que je joue défenseur latéral et que ma première attente est le confort puis en second la vitesse. Merci d’avance

    • Frédéric Yang

      Bonjour Habib,

      Par rapport à tes critères de recherche, je t’orienterais plutôt vers l’evoSPEEED 1.4 en cuir en priorité, puis l’ACE16.1 cuir en deuxième choix. Je pense que niveau confort, le cuir reste ce qui se fait de mieux et l’evoSPEED possède une semelle vraiment agréable en plus d’être très réactive. L’ACE16.1 cuir est aussi très bien pour ce que tu recherches mais je la placerais légèrement derrière l’evoSPEED.

      J’espère que ma réponse t’aidera.

      A bientôt !

    • Frédéric Yang

      Bonjour Julien,

      L’ACE16+ Purecontrol risque de serrer un peu trop les pieds forts ou larges surtout qu’il est déjà difficile d’enfiler la paire. La version ACE16.1 Primeknit est plus adaptée aux pieds forts.

  6. mathys

    Bonjour je chausse du 43 1/3, je possede des adidas X15.1, je compte acheter les adidas ACE 16 purecontrol, pensez vous que le 44 m’ira en sachant que mes X15 commence a me serrer.
    Merci

  7. Mohamed

    Bonjour,
    Est ce que la paire est Aussi confortable pour quelqu’un qui a un pied large et je mets du 43 dans la Adidas 16.1 est ce que la purecontrol en 42 vas m’aller ?

    Merci d’avance

    • Frédéric Yang

      Bonjour Mohamed,

      Pour les pieds larges, la paire risque de serrer un peu trop le pied au début sachant qu’avec sa couche supplémentaire, le Primeknit est quand même un peu rigide au départ. Pour la taille, il faut rester sur du 43 et ne pas descendre en-dessous.

      Frédéric de Footpack

  8. Corentin

    Bonjour je voudrais m’acheter cette paire mais elle est introuvable en magasin. En ce moment je joue avec des magista obra fg taille 45, quelle taille me conseillez vous svp

    • Frédéric Yang

      Bonjour Corentin,

      Avec la sortie de l’ACE17, ce n’est pas étonnant de ne plus trouver l’ACE16+ PureControl. Tu peux essayer de voir sur le site d’adidas ou prodirectsoccer. Pour la taille, c’est du 45 1/3 pour toi !

      Frédéric de Footpack


Post a new comment

54.158.167.137