Entretien avec Antoine Devaux, milieu du stade de Reims

http://www.footpack.fr/wp-content/uploads/2016/03/Antoine-Devaux-Reims-Champagne-Footgolf-1.jpg

Lorsqu’il ne foule pas les pelouses de Ligue 1 avec le Stade de Reims, Antoine Devaux se défoule sur les greens en pratiquant le Footgolf. C’est justement à l’occasion de la première étape de la Footgolf Cup 2016, à Bondoufle, que nous avons rencontré le milieu de terrain qui nous a parlé de cette nouvelle pratique qui ne cesse de se développer mais aussi de ses chaussures de foot.

Antoine-Devaux-Reims-Champagne-Footgolf-2

« Comment as-tu découvert le Footgolf ?

Par l’intermédiaire d’un ami, Ludovic Gaudet. Il m’avait parlé de cette discipline qui était en train de se mettre en place. Etant footballeur professionnel mais également passionné de golf, ça m’a tout de suite intéressé. J’étais vraiment curieux de voir ce qu’allait donner l’alliage de ces deux pratiques et j’ai vite était conquis en jouant. Pour moi, c’est quand même plus simple que le golf grâce à mon bagage technique. Et le fait de partager un bon moment avec des amis, sans se prendre la tête,  fait du Footgolf un sport vraiment agréable et convivial. Ce sport a aujourd’hui 3 ans et je peux témoigner de son évolution. La compétition du jour (l’interview a eu lieu le 12 mars) affiche complet avec plus de 97 joueurs en lice. C’est un record et ça devrait continuer ainsi pour les prochaines compétitions.

Pour toi, le Footgolf permet-il de casser ta routine de joueur professionnel ? As-tu redécouvert le foot à travers lui ?

Ouais, complètement. D’ailleurs, huit joueurs du Stade de Reims avaient participé à l’étape du Golf de Reims-Bézannes en 2014. C’était une superbe découverte pour le groupe et ça s’était très bien passé. Ça permet clairement de voir quelque chose de neuf. Pour ma part, en tant qu’amateur de golf, j’étudie les pentes, le vent, etc. Ce que j’aime, c’est qu’au final, tout le monde se retrouve sur un pied d’égalité car le dosage des frappes est très différent du foot et que nous, professionnels, on se retrouve au même niveau voire en-dessous des autres pratiquants de Footgolf. C’est une pratique très accessible et ludique, qui m’a aussi appris à être plus calme, plus serein. Et on a aussi la chance de se retrouver dans des cadres vraiment apaisants et magnifiques.

Antoine-Devaux-Reims-Champagne-Footgolf-3

Et qu’en pense ton club, le Stade de Reims ? N’est-il pas réticent à ce que tu pratiques un autre sport pendant la saison ?

Non, les dirigeants acceptent cela. Le Footgolf n’est pas fatiguant ou traumatisant pour le corps. Je ne frappe pas la balle comme un malade non plus donc le club accepte. En tant qu’ambassadeur du Footgolf, c’est important pour moi d’être présent pour certaines étapes, histoire de véhiculer les valeurs du Footgolf mais aussi celles du foot à 11 en m’ouvrant aux autres pratiquants, qui n’ont pas l’habitude de côtoyer des footballeurs professionnels. Tout cela génère une ambiance vraiment très agréable.

Est-ce que ton bagage technique acquis dans le foot à 11 t’aide beaucoup pour le Footgolf ?

Pour l’instant non car je ne suis pas au mieux dans la compétition (Rires). Plus sérieusement, ça aide évidemment pour les frappes de balle lors des approches et surtout dans la répétition des tirs car un parcours de 18 trous peut être difficile pour les non-initiés au foot. La technique de frappe d’un footballeur professionnel doit normalement être plus aboutie par rapport à un non pratiquant de foot. C’est le petit avantage que j’ai.

Du coup, quel modèle portes-tu aux pieds ?

Alors aujourd’hui, j’ai sorti les chaussures de golf. En général, j’hésite entre les crampons turf et mes chaussures de golf car j’ai de bonnes sensation avec et une bonne accroche au sol. Bon, c’est sûr que ce n’est pas la même chose que mes chaussures de match mais les crampons, moulés ou vissés, sont interdits au Footgolf. Aujourd’hui, c’est vrai que ce n’est pas le top car le sol est un peu gras à cause des conditions météorologiques. Mais je conseillerais plutôt des semelles turf pour jouer au Footgolf plutôt que des chaussures plates. Après au niveau des frappes, les sensations sont les mêmes que l’on porte des chaussures de foot turf ou des chaussures de golf.

chaussure-football-adidas-Antoine-Devaux-Reims-Champagne-Footgolf

Et en club, on sait que tu joues en adidas. Cette saison, tu as joué en 11Pro, Nitrocharge, X.15… Comment choisis-tu tes paires pour les matches ?

En fait, tout dépend de mon feeling lorsque j’essaye le produit. J’ai un contrat avec adidas donc la marque nous demande parfois d’essayer certains modèles : les nouveaux, pour les promouvoir. En tant qu’ambassadeur d’adidas, c’est logique que l’on porte ces nouveaux produits et de mon côté, je suis avec la marque depuis le début de ma carrière pro et j’ai toujours été très satisfait. Ce sont vraiment de très bonnes chaussures.

Et penses-tu que la X15.1, que tu portes en ce moment, est vraiment adaptée à ton jeu ? En fait, on te voyait plus avec des ACE ?

Ouais, c’est vrai. Au départ, je penchais plus vers l’ACE mais je parlais de sensations tout à l’heure, et la X15 m’a plu à tous les niveaux. Habituellement, je suis plutôt fan des chaussures en cuir mais là, j’ai craqué pour le modèle X avec l’empeigne synthétique car je me suis senti vite à l’aise dedans.

As-tu eu l’occasion de tester le futur modèle tant attendu : la X16 ?

Non malheureusement, je n’ai pas assez de notoriété pour ça. (Rires.)

Peux-tu nous donner ton top 3 des chaussures de foot ?

Alors je dirais la 11 PRO pour commencer. Il y a aussi l’Adipure, qui est ma préférée que j’ai portée en 2008-2009, l’année de la montée avec Boulogne-sur-Mer. Au niveau du confort, c’était parfait. Et en trois, je dirais la Nitrocharge.

adidas-adiPure-2008

adidas-11pro-noir-blanc-orange-bleu-3

adidas-nitrocharge-flash-orange

Quels sont les critères que tu recherches lorsque tu te procures une nouvelle paire ?

Dans un premier temps, je dirais le confort. Plus jeune, j’étais habitué aux chaussures en cuir donc je recherchais des chaussures vraiment robustes quitte à ce qu’elles soient un peu lourdes. Aujourd’hui, je cherche évidemment des chaussures plus légères mais pas trop quand même car j’aime cette sensation d’avoir des chaussures aux pieds. C’est pour cette raison que j’ai toujours privilégié le cuir aux matériaux synthétiques même si j’ai fait une exception pour la X15. Après, l’esthétisme rentre en ligne de compte. Pour ma part, je ne suis pas fan du flashy, des coloris fluo du moment. Pour moi, une chaussure de foot doit être noire, tout ce qu’il y a de plus sobre. Bon, si le coloris de la chaussure colle avec la couleur du maillot, ça me va. Mes X15 rouges vont bien avec le maillot du Stade de Reims donc je ne me plains pas.

Antoine-Devaux-Reims-Champagne-Footgolf-5

Et la tenue du Footgolf, tu valides complètement ?

Oui, totalement. En tant que joueur de golf occasionnel, j’aime ce côté vintage des tenues. Ça me rappelle les anciennes tenues des golfeurs anglais avec le jacquard sur les maillots et les chaussettes. J’adhère à 100%.

As-tu eu ton mot à dire concernant la tenue du club de Reims-Champagne Footgolf ?

Oui, on m’avait sondé sur les 3 prototypes donc j’ai eu mon mot à dire. J’ai participé à ce choix et j’en suis très fier. Mais globalement, je trouve les maillots vraiment beaux avec des coloris originaux. Ces tenues permettent aussi aux joueurs de Footgolf de se faire accepter des golfeurs classiques, qui peuvent voir cette pratique d’un mauvais œil. »



Aucun commentaire pour le moment

Ajoutez le votre

54.158.167.137