L’équipe type des autres équipementiers de l’Euro 2016

http://www.footpack.fr/wp-content/uploads/2016/06/equipe-type-page-autres-Euro-2016-1050x722.jpg

Après deux semaines de compétition et un premier tour de l’Euro 2016 riche en émotions et en surprises, nous avons décidé de concocter les équipes types de chaque équipementier jusque-là. Après adidas et Nike, c’est au tour de l’équipe type des autres équipementiers avec plusieurs représentants de Puma, mais aussi la présence de joueurs d’Umbro, de New Balance et de Mizuno.

equipe-type-autres-Euro-2016

Les joueurs

Gianluigi Buffon (Puma evoPOWER 1.3 Tricks) : Indéboulonable depuis 16 ans dans la cage de la Squadra Azzurra, Gigi Buffon est toujours aussi impérial. Surtout sollicité contre la Belgique, le gardien de la Juve a fait le boulot. Ses Puma evoPOWER 1.3 colorées et dépareillées lui font même oublier ses 38 printemps.

Giorgio Chiellini (Puma evoPOWER 1.3 Tricks) : Membre de la BBC italienne, Chiellini transpire la discipline tactique et la rigueur. Toujours bien placé et rugueux quand il le faut, le défenseur de la Juve n’a jamais vraiment été mis en difficulté dans cet Euro. Comme son partenaire Buffon, Chiellini a opté pour le modèle Tricks de l’evoPOWER 1.3.

Pepe (Umbro Speciali Eternal) : Auteur d’une grande saison avec le Real Madrid, Pepe n’a pas vraiment les mêmes repères en sélection. Son association avec Ricardo Carvalho laisse encore à désirer mais il a su par moment sauver des situations critiques. Avec ses Umbro Speciali Eternal spécialement conçues pour la compétition, Pepe devrait élever son niveau de jeu et tenter de participer encore plus à la construction des attaques portugaises.

David Limbersky (Puma evoSPEED 1.5 Tricks) : Un petit tour et puis s’en va. Pas grave, David Limbersky a pu démontrer ses qualités pendant la compétition dans un groupe très relevé. Plus efficace défensivement qu’offensivement, le joueur de Plzen s’est à de nombreuses reprises démarquées grâce à ses Puma evoSPEED 1.5 Tricks.

Stephan Lichtsteiner (Puma evoPOWER 1.3 Tricks) : Capitaine de la sélection helvète, Stephan Lichtsteiner a assumé son statut de patron. Moins tranchant offensivement que par le passé, Lichtsteiner maîtrise toujours aussi l’art du déplacement sur son couloir droit et fait preuve encore d’une bonne endurance. Le prochain tour se l’occasion de faire briller ses Puma evoPOWER 1.3 Tricks.

Grzegorz Krychowiak (Puma evoPOWER 1.3 Tricks) : Sur sa lancée de sa fin de saison exceptionnelle avec le FC Séville, Grzegorz Krychowiak est le maillon fort du milieu de terrain polonais. Véritable organisateur du jeu de sa sélection, l’ancien milieu de terrain de Reims ne cesse de progresser. Sa qualité technique et son toucher font de lui un excellent ambassadeur de la Puma evoPOWER 1.3 Tricks.

Zoltan Gera (Mizuno Morelia Neo) : Mizuno peut le remercier. Grâce à son but face au Portugal, Zoltan Gera a permis à la marque japonaise une exposition mondiale. Outre son but, l’expérimenté milieu de terrain hongrois a fait preuve d’une grande rigueur tout en assurant l’équilibre de son équipe. L’ambassadeur de la Mizuno Morelia Neo pourra-t-il remettre ça lors de la phase à élimination directe ?

Aaron Ramsey (New Balance Visaro) : Co-meilleur passeur de l’Euro, Aaron Ramsey n’a pas été perturbé par la pression de sa première compétition internationale. Le milieu polyvalent d’Arsenal s’est même permis d’inscrire un but contre la Russie avec ses New Balance Visaro. Un bon coup de pub pour l’équipementier américain.

Nolito (Puma evoSPEED 1.5 Tricks) : Replacé en ailier gauche avec la sélection espagnole, Nolito a alterné le bon et le moins bon. Mais l’attaquant du Celta Vigo a trouvé le moyen de faire trembler les filets contre la Turquie et de donner une passe décisive avec ses Puma evoSPEED 1.5 Tricks. Pas mal pour un joueur décrié.

Antoine Griezmann (Puma evoSPEED 1.5 Tricks) : A l’instar de Nolito, Antoine Griezmann a alterné entre le chaud et le froid. Émoussé après une saison à rallonge avec l’Atletico Madrid et une préparation physique écourtée, Griezmann s’est tout de même créé de grosses occasions lors de tous les matches des Bleus et a inscrit un but décisif contre l’Albanie. Il y a fort à parier que l’attaquant mettra encore plus en valeur ses Puma evoSPEED 1.5 Tricks lors du tour suivant.

Adam Lallana (Puma evoSPEED 1.5 Tricks) : Virevoltant, Adam Lallana manque juste de précision dans le dernier geste. Grâce à son activité incessante, le joueur de Liverpool a causé des dégâts dans les défenses adverses sans que ses actions n’aboutissent d’un but. Avec plus de réussite, Lallana aurait permis à la Puma evoSPEED 1.5 Tricks d’être placé plus haut au classement des buts par équipementier de l’Euro.



Aucun commentaire pour le moment

Ajoutez le votre

54.204.139.136