Bilan Euro 2016 : Les joueurs chaussés par Nike ont crevé l’écran

http://www.footpack.fr/wp-content/uploads/2016/06/CR7_OTHERS_5_native_1600-1050x700.jpg

Près de deux mois après l’Euro 2016, IG, une agence de trading en ligne, a réalisé une infographie post-compétition. Cette infographie démontre que les joueurs chaussés par Nike se sont particulièrement illustrés tandis qu’adidas a bénéficié de la plus forte hausse boursière. Explications.

Durant son mois de compétition, l’Euro 2016 a mobilisé l’attention de millions de personnes à travers le monde. Cette exposition mondiale a évidemment profité aux équipementiers et autres marques ou chaînes de télévision. C’est dans cette optique que l’agence de trading en ligne, IG, a souhaité réalisé une infographie pour évaluer « les bonnes affaires » de chacun. IG révèle notamment que Nike a éclipsé ses principaux rivaux Adidas et Puma sur les pelouses de l’Euro 2016 grâce à une exposition télévisée record. Cependant, dans cette bataille des marques de chaussures, adidas a dépassé ses rivaux sur les marchés boursiers.

Infographie-IG_1

Les ambassadeurs de Nike ont fait de l’ombre à adidas et Puma avec 61% de chaussures Nike portées pendant les matchs de l’Euro 2016 comme nous vous l’avions indiqué dans notre infographie pré compétition.

Infographie-IG_2

Sur les 105 buts marqués pendant l’Euro 2016 (hors buts contre leur camps, ndlr), 60 l’ont été par des Nike, devant adidas (31) et Puma (12). Les deux buts restants (à l’exclusion des buts marqués contre leur camp) ont été marqués par des joueurs portant des New Balance Visaro (Ramsey) et des Mizuno Morelia Neo II (Gera). L’analyse des marques de chaussures portées par chacun des joueurs des 24 équipes nationales indique que Nike a chaussé 320 joueurs parmi les 24 équipes nationales (61% de tous les joueurs) comparé aux 164 joueurs chaussés par Adidas (31% de tous les joueurs) et 31 joueurs chaussés par Puma (6% de tous les joueurs).

Infographie-IG_3 Infographie-IG_4

Avec ses six buts inscrits durant la compétition avec ses evoSPEED 1.5 Tricks, Antoine Griezmann a été le porte drapeau de Puma, qui a pourtant connu quelques mésaventures durant la compétition.

Infographie-IG_5

L’infographie d’IG illustrant la bataille des marques de chaussures pendant l’EURO 2016 permet aussi d’apprendre que :

  • Cristiano Ronaldo, Ambassadeur de Nike, a égalé le record de neuf buts enregistrés par Michel Platini pour le plus grand nombre de buts marqués pendant toute l’histoire de ce championnat.
  • Neuf des douze buts marqués par des joueurs portant des chaussures Puma reviennent à la France (Griezmann, Giroud), pays organisateur de l’Euro 2016
  • Adidas enregistre la meilleure hausse boursière pendant cette compétition (+6.7%), sans surprise après une progression de 60% en 2016 à ce jour.
Infographie-IG_7

D’après les prévisions d’IG, les fabricants d’équipements sportifs devraient figurer parmi les principaux bénéficiaires de l’Euro 2016. Les marques qui sponsorisent le plus grand nombre de joueurs bénéficient d’un meilleur temps d’antenne, indépendamment des performances des joueurs. Des millions de personnes ont regardé les matchs de l’Euro 2016, diffusés par TF1 et M6 en France, et dans le monde entier.

Joshua Mahony, d’IG UK, nous informe : « Les fabricants d’équipements sportifs, dominés par Nike et Adidas, sont les premiers bénéficiaires de la compétition. Mis à part les ventes de kits de répliques que l’on retrouve lors de tout tournoi de football, ils placent leurs produits sur les meilleurs footballeurs et athlètes de la planète, qui sont ensuite observés par une audience mondiale. Il n’y a pas de meilleure exposition pour une marque.»

De son côté, Chris Beauchamp, d’IG UK, ajoute : « Il n’y a pas de doute que la puissance marketing globale de chaque entreprise fasse effet étant donné que ces sociétés dominent les événements sportifs dans le monde entier, et ce dans toutes les disciplines. Nike a généré 30,60 milliards de dollars l’an dernier, contre 20,12 milliards de dollars quatre ans plus tôt, tandis qu’adidas a généré de son côté 17,60 milliards de dollars, contre 13,32 milliards quatre ans auparavant. Cela contraste avec les 3,39 milliards d’euros de revenus de Puma, en hausse de 3,01 milliards d’euros par rapport à quatre ans plus tôt. »

Enfin, Stephen McGrath, toujours d’IG UK, conclut : « Pour ces trois marques, le championnat de football européen 2016 a été l’événement porteur par excellence, du point de vue de leur exposition. Néanmoins, leur réussite financière respective reste largement inégale pour l’exercice 2016 à ce jour : l’action Adidas a augmenté d’environ 70% cette année, mais celle de Puma n’a progressé « que de » 13%, alors que Nike subit une baisse proche de 12% ».



Aucun commentaire pour le moment

Ajoutez le votre

54.163.94.5