Mieux comprendre la gamme evoSPEED de Puma

http://www.footpack.fr/wp-content/uploads/2016/05/chaussures-football-Puma-evospeed-1-5-2.jpg

Lancée pour la première fois en 2012, la Puma evoSPEED a depuis bien évolué avec 5 versions haut de gamme différentes. Pour mieux comprendre la gamme evoSPEED et bien discerner les différences entre ces 5 versions, nous vous proposons une présentation complète.  

En 2012, Puma décidait de révolutionner sa gamme de foot pour rivaliser avec les deux mastodontes du marché Nike et adidas. Pour succéder à la fameuse Puma King et aux collections V1, portées notamment par Samuel Eto’o, l’équipementier allemand a donc créé un nouveau silo baptisé « evoSPEED ». Un nom et des caractéristiques fortement influencés par l’athlète le plus charismatique et emblématique de Puma : Usain Bolt.

evoSPEED 1.5

chaussures-football-Puma-evospeed-1-5-4

Chaussure principale de la gamme evoSPEED, la 1.5 est la cinquième édition de la paire. Pour mieux comprendre les noms des chaussures Puma, le premier chiffre détermine la gamme du modèle (1 = haut de gamme, 2 et 3 = milieu de gamme, 4 et 5 = entrée de gamme) et le deuxième chiffre détermine l’édition de la paire. En langage Puma, la Magista Obra 2 de Nike s’appellerait Magista 1.2, par exemple, et la Magista Obra 1, la Magista 1.1 tandis que la Magista Opus 2 (modèle de milieu de gamme) s’appellerait Magista 2.2.

chaussures-football-Puma-evospeed-1-5-12

L’evoSPEED 1.5, qui est donc la cinquième version de l’evoSPEED, est sortie en avril 2016 dans le coloris TRICKS spécialement dédié pour l’Euro 2016. La paire se distingue par son empeigne synthétique fine et souple mais également par sa cage Everfit qui permet au pied d’être bien maintenu. Contrairement aux premières evoSPEED, la 1.5 est dotée d’une semelle SL (Super Light) qui n’était autrefois présente que sur la première evoSPEED SL (on en reparlera juste après). Cette semelle faite d’une seule pièce bénéficie toutefois de la technologie SPEEDTRACK qui offre une excellente traction et une très bonne réactivité.

Les caractéristiques principales de la paire sont donc la légèreté et la vitesse grâce SpeedTrack et aux crampons mi-coniques mi-lamelles.

evoSPEED SL

Puma EvoSpeed1.4-3 (640x427)

La première evoSPEED SL a été lancée en juin 2015. Calquée sur le modèle evoSPEED 1.4 (la quatrième génération de la paire), ce silo est une version ultralégère (d’où le nom Super Light) de ce dernier. Pour permettre à la chaussure de flirter avec la barre de 100g (exactement 103g), la première evoSPEED SL misait sur une tige synthétique ultrafine, quasiment transparente, et une semelle Super Light faite d’une seule pièce.

Puma EvoSpeed1.4-26 (640x427)

En 2015, cette semelle SL était une révolution car la semelle de l’evoSPEED 1.4 était plus compacte. En 2016, les différences entre l’evoSPEED II SL (la deuxième version de la paire ultralégère) et l’evoSPEED 1.5 sont devenues largement moins nettes puisque les deux paires arborent désormais la même semelle SL.

Puma EvoSpeed1.4-23 (640x427)

La seule différence entre les deux paires concerne désormais la tige synthétique, qui est toujours ultrafine et quasiment transparente pour l’evoSPEED II SL tandis que celle de l’evoSPEED 1.5 est plus renforcée. Sachez également que Puma a lancé une SL-S et SL « Leather » avec respectivement une tige synthétique plus compacte et une tige en cuir de kangourou.

A noter que les silos evoSPEED SL sont plutôt des modèles conceptuelles comme la dernière X16 99g d’adidas, et ils ne sont pas faits pour être portés régulièrement.

Différences avec l’evoSPEED 1.5 : le poids, la tige synthétique ultrafine.

evoSPEED « Leather » ou « cuir »

chaussure-football-puma-evospeed-sl-leather-bleu

Depuis le lancement de l’evoSPEED 1, Puma offre la possibilité aux joueurs d’opter pour une version avec du cuir de kangourou sur la tige. Chaque nouvelle evoSPEED a et aura donc droit à sa version « Leather » dotée d’un cuir de kangourou premium pour remplacer le cuir synthétique de la version classique. L’evoSPEED 1.5 « Leather » se différencie juste de l’evoSPEED 1.5 par le matériau utilisé sur la tige. La semelle SL est identique aux deux paires.

Différence avec l’evoSPEED 1.5 : La tige en cuir de kangourou

evoSPEED SL Fresh

chaussure-foot-puma-evospeed-SL-mesh-fresh

Ne faisant jamais rien comme les autres, Puma a décidé de lancer une quatrième version haut de gamme de l’evoSPEED intitulée SL Fresh en mars 2016. Sa caractéristique principale ? Sa tige en mesh respirant qui permet de réguler la température de la chaussure en repoussant la chaleur vers l’extérieur.

chaussures-football-Puma-evoSPEED-SL-Fresh-Jaune-Orange-3

Cette version de l’evoSPEED est, en d’autres termes, conçue pour les joueurs qui transpirent énormément des pieds et qui aimeraient garder leurs pieds secs durant le jeu. Mis à part ce mesh contenant des multiples zones d’aération sur la tige, les autres caractéristiques de la paire sont identiques à la dernière evoSPEED 1.5 classique avec la même semelle SL, par exemple.

Différence avec l’evoSPEED 1.5 : La tige en mesh respirant.

evoSPEED « He »

chaussures-football-puma-evospeed-he-9

Dernière venue, l’evoSPEED « He » est la chaussure la plus légère créée par Puma et donc de la collection evoSPEED. Sa particularité ? Sa tige ultra minimaliste transparente, encore plus fine que celle de la SL, qui permet de réduire au maximum le poids de la paire. Cette evoSPEED « He » (pour hélium) possède la même semelle SL que les autres paires de la collection.

chaussures-football-puma-evospeed-he-8

Différence avec l’evoSPEED 1.5 : La tige synthétique ultra minimaliste.

Enfin il existe des versions milieu de gamme et entrée de gamme de la dernière evoSPEED : respectivement evoSPEED 3.5, 4.5 et 5.5. Ces chaussures bénéficient de technologies moins évoluées que les modèles haut de gamme que nous venons de citer.

Crédits photos : Footpack, SoccerBible, Unisport



Il y a 1 commentaire

Ajoutez le votre

Post a new comment

50.16.17.16