Pourquoi Balotelli n’aura jamais le numéro 45 s’il signe à l’OGC Nice ?

http://www.footpack.fr/wp-content/uploads/2016/08/Balotelli-Nice-Maillot-45-1050x718.jpg

C’est LA rumeur de cette fin de Mercato 2016. Mario Balotelli, l’indescriptible attaquant italien n’aurait jamais été aussi près de rejoindre la Ligue 1. L’OGC Nice a semble-t-il mené les échanges de manière assez confidentielle pour toucher au but. Comme vous le savez tous, Balotelli c’est le numéro 45 : que ce soit à l’Inter ou au Milan AC, à Liverpool ou à Manchester City. Mais pourquoi pas à Nice ?

Selon le règlement de la LFP : c’est NON

Si ce transfert devait se faire, Balotelli peut dire au revoir à son numéro fétiche que la LFP trouve, dixit son règlement, « fantaisiste ».

Maillot Balotelli Nice Numéro 45 Macron Maillot Balotelli Nice Numéro 9 Macron

Voilà ce que dit exactement l’article 563 du règlement de la LFP (Ligue 1 et Ligue 2) :

« Chaque club de Ligue 1 et Ligue 2 doit établir la liste d’affectation des numéros sur Isyfoot 72 heures avant le début de la compétition. Cette liste ne peut excéder 30 noms, le numéro 30 est donc le dernier de la liste qui peut être complétée et mise à jour à chaque mouvement dans le club. Si un club justifie employer plus de 30 joueurs sous contrat professionnel, la commission peut accorder une dérogation à l’alinéa précédent. Les numérotations fantaisistes sont interdites (exemple : 45 – 82).

Les numéros 1, 16 et 30 sont exclusivement et obligatoirement réservés aux gardiens de but. En dernier ressort, le numéro 40 peut être attribué. Toutes les équipes doivent disposer d’un maillot numéroté 33, non attribué à un joueur et réservé aux remplacements de dernière heure. Un annuaire est établi en début de saison et mis à la disposition des arbitres et délégués par la LFP. »

Mise à jour 31/08/2016 : la LFP joint par nos soins, nous a confirmé le fait que, hormis pour les gardiens (le cas à Nice avec Walter Benitez) et les effectifs supérieurs à 30 joueurs (ex Dante avec son numéro 31), les numéros « fantaisistes » n’ont pas lieu d’être en Ligue 1.

Alors, quel serait votre pronostic sur le futur numéro de Super Mario ? Le numéro 9, qui est disponible dans l’effectif niçois ?

Le cas Lassana Diarra : le contre-exemple ?

Une négociation spéciale pour attribuer le numéro 45 à Balotelli est-elle envisageable ? Le cas Lassana Diarra peut être soulevé car la LFP a fait une entorse à son règlement pour l’international français.

En effet, et toujours si l’on se réfère à cet article 563 : « Le nom du joueur doit correspondre au nom figurant sur la liste des joueurs. Les surnoms et les initiales sont interdits. Seuls les noms sous lesquels ils sont reconnus par leur fédération seront validés par la Commission des Compétitions sur la base de documents officiels ».

Un espoir pour Balotelli de le voir avec le #45 sur son maillot niçois ?

maillot lass diarra OM

On est prêt à ouvrir avec vous le débat : Pour ou contre les « numéros fantaisistes » en Ligue 1 ?



Aucun commentaire pour le moment

Ajoutez le votre

54.146.177.118