Les équipementiers de la Coupe du monde de Futsal 2016

http://www.footpack.fr/wp-content/uploads/2016/10/coupe-du-monde-de-futsal-2016-800x445.png

Alors que la Coupe du monde de Futsal 2016 vient juste de se conclure avec le sacre de l’Argentine, nous vous proposons d’analyser les différents équipementiers durant la compétition. Outre adidas, d’autres équipementiers se sont particulièrement distingués dont certains sont méconnus du grand public.

La Coupe du Monde de Futsal 2016 était l’occasion d’apercevoir des équipementiers souvent absents de la scène internationale en football. Si adidas a dominé la compétition avec 9 des 24 équipes présentes, dont les finalistes, elle n’a pas devancé son rival habituel, Nike, mais le spécialiste Joma. Le Futsal est une discipline spectaculaire et surprenante. Même en termes d’équipementiers. adidas était celui qui possédait le plus de nations sous contrat avec 9 pays sur les 24 présents à la Coupe du Monde de Futsal 2016 en Colombie. Jusqu’ici, rien d’étonnant. En revanche cette fois-ci, la marque aux trois bandes ne s’est pas disputé le trône avec Nike, comme c’était le cas lors de la Coupe du monde 2014 ou de l’Euro 2016 (de football)

adidas champion du monde devant… Joma

(Loin) derrière adidas, on retrouve la marque espagnole Joma qui comptait 3 équipes (Cuba, Guatemala et l’Ouzbékistan). Spécialiste de la discipline, réputée pour ses chaussures de qualité, Joma possède des égéries comme Miguelín (Espagne) ou l’un des meilleurs pivots du monde, Eder Lima (Russie). Si le «J» tente de se faire un nom en Europe avec le football, il s’exporte également dans le futsal. En France notamment où elle accompagne depuis plusieurs années le club de Bruguières mais aussi le Montpellier Méditerranée Futsal et Bastia Agglo (qui possède peut-être, avec leur maillot away, l’un des plus beaux de la première division française).

Derrière adidas et Joma donc, Nike. Le géant américain était représenté par deux nations : le Portugal de Ricardinho et l’Australie. Malgré tout, il aura certainement profité d’une plus grande exposition avec les prouesses du Magicien (athlète Nike) et le parcours du Portugal, demi-finaliste, que Joma, dont les trois nations ont été éliminées dès la phase de groupes. Partagent le podium avec Nike, la marque thaïlandaise Grand Sport (Vietnam et Thaïlande) et New Balance, qui s’affichait sur les maillots du Costa Rica et du Panama.

 

 Les grandes nations comme l’Italie, l’Argentine, le Portugal ou encore la Russie héritent du même équipementier et d’un maillot similaire à l’équipe de football à 11. Alors pourquoi le Brésil, partenaire historique de Nike, arbore un équipementier différent ? Au Brésil, le Futsal est une discipline indépendante de la CBF (Confederação Brasileira de Futebol) et possède sa propre fédération (CBFS – Confederação Brasileira de Futebol de Salão – Futsal). C’est donc la marque brésilienne Penalty, spécialisée dans les chaussures de Futsal, qui a accompagné le Brésil en Colombie. Pourtant favoris à leur propre succession, les partenaires de Falcão ont été battus par la talentueuse équipe iranienne dès les 8èmes de finale. Une belle publicité pour l’enseigne italienne Givovasous contrat avec les Perses, troisièmes du Mondial. Pour l’anecdote, le Brésil s’affichait avec Fila en 2012 et Topper en 2008, une autre marque brésilienne, lors de ses deux derniers sacres mondiaux.

Gracias #Elespectador #Colombia —- “A rey muerto, rey puesto”. En 1977, Pelé se retiró del fútbol y nació Alessandro Rosa Vieira, o simplemente Falcao. Uno que, como el eterno 10 de Brasil, como pocos, podría llevar sobre sus hombros el mote de “O Rey”. Y su corona es indiscutida. Incluso, cada vez que se dice que su compatriota ha sido el mejor futbolista de todos los tiempos, hay quienes refutan mencionando a Maradona, Cruyff o Messi. Pero cuando alguien dice que Falcao es el mejor jugador del futsal, nadie lo discute.— Falcao le apuesta al espectáculo. Es consciente de la superioridad de su técnica y la emplea sin timidez. Algo que, junto a su carácter, suele causarle roces con los rivales. Pero él prefiere el aplauso de la gradería que la cortesía con el contrincante. El número 12 juega de ala. Se adueña de una banda del campo, va y vuelve entre el ataque y la defensa. Su velocidad y su desparpajo técnico suelen terminar en desbordes definitivos.—— En el Mundial de Tailandia, en 2012, logró la hazaña. Sufrió una lesión en un muslo durante el primer partido del torneo. Su participación quedó en duda, pero volvió en el encuentro contra Panamá. Entró para hacer el último gol. Ganaron 16-0. Pero ese tanto valió más que los 15 que lo precedieron. Fue el gol número 337 de Falcao con la selección de Brasil, el que lo convirtió en el máximo goleador con una camiseta carioca en cualquiera de las vertientes del fútbol. Superó a Nenem, histórico del fútbol playa.— Dice que está en su mejor forma y que quiere hacer el mejor mundial de su vida. Ya en el primer partido ante Ucrania se dejó ver en el marcador, en la victoria de su selección 3-1. Y este miércoles (6:00 por Caracol HD2) quiere repetir la dosis frente a Australia, en la ciudad de Bucaramanga. Todo un placer para los hinchas del país anfitrión, que ven las últimas batallas de “O Rey”. — MATÉRIA COMPLETA NO LINK http://bit.ly/2cDlmBN

Une photo publiée par falcao12oficial (@falcao12oficial) le

 

Puma, d’habitude en embuscade derrière les deux mastodontes au football, n’était sous contrat qu’avec une seule nation, l’Italie. Comme Umbro (Azerbaijan), Lacatoni, une marque portugaise qui accompagnait le Mozambique et BLK, l’équipementier australien des Îles Salomon. Une marque célèbre dans le rugby qui a d’ailleurs remplacé Nike en 2014 comme équipementier du Stade Toulousain (Top 14). Sur 24 équipes lors de cette 8ème édition de la Coupe du Monde de Futsal, 11 équipementiers étaient représentés. Si adidas domine largement le classement, il a également vu l’une de ses équipes, l’Argentine, soulever le trophée dans une finale 100% adidas face à la Russie.

 



Aucun commentaire pour le moment

Ajoutez le votre

54.211.82.105