Le top 10 Footpack des maillots de l’AS Monaco

http://www.footpack.fr/wp-content/uploads/2016/09/maillot-foot-as-monaco-L1ByFootpack-2-1050x700.jpg

Club très particulier au sein de notre chère Ligue 1, l’AS Monaco est l’un des clubs français les plus emblématiques. Le club fondé en 1924 est l’une des équipes sensations de cette cuvée 2016/2017, avec une première place en championnat et un quart de finale à disputer face au Borussia Dortmund. Si cette saison pourrait s’inscrire dans son histoire, le club de la Principauté a connu des grands moments avec le fameux maillot blanc et rouge devenu mythique. Pour Footpack.fr, c’est donc l’occasion d’établir un top 10 des maillots de l’AS Monaco.

10. L’après 1960

Nous nous devions de commencer ce top par le maillot le plus emblématique de l’histoire de l’ASM. Lors de cette saison 1962-1963, le club du Rocher s’adjuge pour la première fois le titre en championnat ainsi que sa deuxième Coupe de France. Avant cela, Monaco avait abandonné les bandes au profit du design imaginé par la princesse Grace de Monaco en 1960, car c’est elle qui est à l’origine de la fameuse diagonale sur le maillot. Une diagonale qui ne quittera plus le maillot jusqu’à aujourd’hui.

monaco-1962-1963

 

9. TROISIÈME MAILLOT 2005-2006

Si cette saison 2005-2006 marque le début d’une période sombre pour le club après l’épopée de 2004, ce troisième maillot Puma se distingue car il apparaît comme être une variante du design intemporelle en diagonale avec ses bandes rouges. Cette tunique ne portera pas chance à Christian « Bobo » Vieri, énième flop de la cellule de recrutement de l’époque.

christian-vieri-as-monaco

8. MAILLOT DOMICILE 2013-2014

L’AS Monaco fait son retour en Ligue lors de la cuvée 2013-2014. Pour marquer le coup, les propriétaires russes ont explosé les compteurs avec les arrivées de Radamel Falcao, James Rodriguez, Jérémy Toulalan, Eric Abidal, Anthony Martial, etc. Macron était encore l’équipementier de l’équipe de la Principauté et Fedcom demeure le sponsor principal indétrônable depuis la saison 2001-2002.

as-monaco-2013-2014

7. MAILLOT EXTÉRIEUR 2014/2015

Exit Macron, Nike devient l’équipementier du club de la Principauté à l’orée de la saison 2014/2015. Malgré ce que l’on pourrait croire, Nike fait son retour sur le Rocher cette année-là, car la firme équipait l’ASM de 1988 à 1990. On a pu voir ce maillot lors du bon parcours en Ligue des Champions des hommes de Leonardo Jardim, qui succède cette année-là à Claudio Ranieri. Que cela soit face à Arsenal en huitième, puis face à la Juventus Turin (malgré l’élimination), l’AS Monaco nouvelle version a recommencé à faire parler de lui sur la scène européenne.

maillot-éxterieur-monaco-2015

6. TROISIÈME MAILLOT 1999-2000

Lors de la saison 1999-2000, l’AS Monaco de Claude Puel s’adjuge le titre de champion de France et s’appuie sur une génération dorée composée notamment de Marcelo Galardo, Marco Simone, Willy Sagnol, Fabien Barthez ou Rafael Marquez. Pour l’anecdote, l’équipementier de l’époque Kappa ne figurera que trois ans sur le maillot monégasque (de 1998 à 2001). Ce troisième maillot s’inscrit dans le style très identifiable de la firme italienne, avec ses bandes noires qui partent des épaules pour descendre jusqu’aux manches. Il en va de même pour les nombreux motifs représentants le logo de la marque.

monaco-99-2000

 5. MAILLOT DOMICILE 1993-1994

On se souvient qu’Arsène Wenger a pris les rênes de l’ASM de 1987 à 1994, avec notamment un titre de champion de France en 1988 à son actif. Mais si on doit on retenir un maillot lors de ce mandat de l’Alsacien, c’est celui porté lors de la demi-finale historique de LDC face au grand Milan AC en 1994 (défaite 3-0). Cette tunique possède la particularité d’avoir le logo Adidas Originals, un surplus d’élégance qui nous manque sur les maillots actuels. Enfin on remarque que le logo du club est très différent de la version que l’on connaît aujourd’hui.

as-monaco-93

4. MAILLOT DOMICILE 1997-1998

Sous sa coupe, Arsène Wenger a coaché des hommes tels que Jurgen Klinsmann, George Weah ou Glen Hoodle. Mais après son départ en 1994, le club de la Principauté a dû se reconstruire, et cela passe par des jeunes tels que Thierry Henry ou David Trezeguet. C’est véritablement lors de la saison 1997-1998 que le duo a pu s’épanouir, avec comme point d’orgue la Coupe du Monde 1998. Lors de cette cuvée d’exception, les deux buteurs vont même atteindre les demi-finales de la Ligue des Champions et se heurter à la Juventus Turin de Zinédine Zidane. La particularité de ce maillot, c’est le sponsor Canal + qui faisait son apparition lors des matches européens pour se démarquer des autres compétitions.

monaco-97-98

3. MAILLOT DOMICILE 1977-1978

Lors de la saison 1977-1978, l’ASM s’adjuge le titre, alors que le club était promu. En effet à cette époque, Monaco fait souvent l’ascenseur avec la deuxième division. Lors de cette période historique, un joueur a fait le bonheur de la Principauté : il s’agit de Delio Onnis, meilleur buteur de l’histoire de la première division avec ses quelques 299 buts. Le maillot porté cette année-là par cette légende est d’autant plus historique, car il s’affiche avec un fameux sponsor : Radio Monte Carlo, plus connu sous le nom de RMC. Enfin il n’est pas surprenant de voir le Coq Sportif équiper l’ASM, tant l’entreprise française était reconnue lors de cette époque glorieuse du football français. Notamment avec l’ASSE.

as-monaco-78

2. TROISIÈME MAILLOT 2016-2017

Alors que l’actuelle saison 2016-2017 de l’ASM est dans toutes les têtes, le club de la Principauté s’est également distingué avec ce troisième maillot qui s’est imposé comme l’un des plus réussis cette année.

maillot-exterieur-as-onaco-2016-2017

1. MAILLOT DOMICILE 2003-2004

Comment ne pas retenir ce maillot comme numéro un pour ce top. La fabuleuse épopée européenne de la saison 2003/2004 reste inscrite à jamais dans l’histoire de l’ASM. Pour preuve, on compare sans cesse les Jérôme Rothen, Ludovic Giuly ou Fernando Morientes à la génération actuelle. Hormis la légendaire diagonale, ce maillot ne présente aucune originalité qu’on pouvait observer avec les précédents équipementiers. De quoi le rendre encore un peu plus historique.

as-monaco-2003-2004
Crédit photo : www.oldschoolpanini.com / www.asmonaco.com / www.om4ever.com


Aucun commentaire pour le moment

Ajoutez le votre

162.158.79.6