Les différences entre la nouvelle X17 et la X16 d’adidas

http://www.footpack.fr/wp-content/uploads/2017/05/chaussures-football-adidas-X17-img2-1050x700.jpg

Lancée ce mercredi 31 mai 2017, la X17 d’adidas prend donc la succession de la X16. Mais quelles différences existent-elles entre ses deux versions ?

Alors que la Nemeziz 17 vient de débarquer dans la collection de chaussures de football adidas, la marque aux trois bandes a tout de même pris soin de mettre à jour son silo X avec une version 17 (ou 2017) de la paire. Soit la 3ème génération de ce silo sorti pour la première fois en 2015. Et si la X16 présentait d’énormes évolutions par rapport à la X15, c’est moins le cas entre la X17 et sa prédécesseur…

Un nouveau nom mais pas beaucoup de nouveautés

Le gros changement de la version 2017 par rapport à la version 2016, c’est tout d’abord le changement de nom de la X avec la coque PureCut Sock qui cache les lacets. Il ne faudra pas l’appeler la X17+ PureChaos mais la X17+ PureSpeed. Un nom recentré sur la vitesse que prône ce silo, qui est l’héritier des anciennes F50, qui furent les chaussures dites de vitesse d’adidas durant de nombreuses années.

 

Au niveau des technologies, peu de différences à signaler mais on en décompte quelques unes :

  • La tige synthétique Techfit a légèrement été modifiée. Exit les rayures (ou griffures) sur l’empeigne, place à une structure complètement épurée pour un toucher de balle plus fluide avec des petits points en guise de décoration,
  • Un nouveau logo X est présent sur la partie interne du pied. Il est plus imposant que le précédent,
  • La semelle extérieure SprintFrame est bicolore, en tout cas pour ce coloris de lancement « Dust Storm ».

A part ces quelques différences, on retrouve plusieurs technologies communes aux deux paires. A savoir :

  • la présence de la technologie PureCut Sock System, cette coque qui permet de cacher les lacets sur la version X17+ PureSpeed,
  • l’intégration d’une chaussette d’accueil en maille pour permettre en grand confort tout en assurant une grande liberté de mouvement et un bon verrouillage du pied grâce à sa forme arrondie sur le talon et la cheville,
  • présence de la semelle SprintFrame, très réactive, avec les crampons Chaos en forme de flammes.

A noter qu’il existe aussi une version haut de gamme avec des lacets visibles, dont le nom est X17.1, ainsi que des gammes inférieures (X17.2; X17.3; X17.4), une version Indoor Street (X Tango 17+ PureSpeed) et une version Training (X Tango 17.1)

2017, une année de transition pour le silo X ?

A l’instar de l’ACE17, la X17 propose donc peu de nouveautés par rapport la précédente version du silo. Est-ce une stratégie de la part d’adidas pour permettre plus de visibilité au nouveau silo Nemeziz ou tout simplement parce que la version X16 était très appréciée des joueurs et qu’il était inutile de la révolutionner ? Toujours est-il que la marque aux trois bandes préparent sans doute de grands changements et de grandes innovations pour 2018, année de la Coupe du monde. En attendant, les fans de la X devront se contenter de cette version légèrement améliorée d’une X16 déjà convaincante et performante.




Il y a 1 commentaire

Ajoutez le votre
  1. Antoine

    Personnellement je trouve pas plus mal qu’il n’y ait pas tant d’améliorations que cela, parce que si la X16 était performante pourquoi la refonder complètement? Je trouve en effet dommage que parfois les équipementiers se sentent obligés « d’améliorer » un silo tous les ans juste pour des questions marketing finalement.
    Au passage amusant de noter que pour la première version de la X, adidas avait mis en avant l’aspect « chaos » de la chaussure alors que c’était la vitesse pour les f50, soi-disant car cela correspondait à une évolution dans la façon de jouer des footballeurs. Comme quoi même si je suis passionné par les chaussures de foot, on s’aperçoit qu’il y a surtout beaucoup de marketing 🙂


Post a new comment

162.158.78.35