Comment différencier les maillots de foot fakes et les vrais maillots

http://www.footpack.fr/wp-content/uploads/2017/08/maillots-fakes-vs-vrais-maillots-img1-1050x591.png

Depuis plusieurs années, des maillots de foot contrefaits sont vendus sur des sites internets et dans des commerces de proximité. Pour reconnaître et distinguer ses faux maillots par rapport aux vrais maillots, nous vous proposons un petit guide pratique.

C’est un secret de Polichinelle qui dure depuis des années. Face au prix élévé des maillots de foot des clubs professionnels, certains sites vendent, sans scrupule, des maillots fakes ou contrefaits. La plupart des consommateurs sont au courant qu’ils achètent des faux maillots bien plus abordables pour leur budget que les vrais maillots. Mais d’autres se font tout simplement avoir car ils ne savent pas distinguer des faux maillots. Pour vous aider à mieux déceler les différences entre les maillots fakes, de mieux en mieux faits, et les vrais maillots, nous vous proposons un petit guide pratique.

1) La coupe et les tailles des maillots

Pour différencier les vrais maillots des faux, il vous faudra tout d’abord attentivement analyser la coupe et les tailles des maillots. Les maillots contrefaits ont tendance à être plus petits et avoir des coupes plus larges que les vrais maillots. Par exemple, un maillot M contrefait équivaut à peu près à un maillot S replica.

2) La qualité du tissu

C’est un point crucial pour différencier les maillots. Un maillot fake utilise du tissu très basique avec des technologies souvent mal imitées. Au toucher, la différence entre un maillot contrefait et un vrai maillot est flagrante. Par exemple, les trous d’aération Climacool sur les maillots adidas sont bien différents sur le maillot contrefait. Pareil pour les bandes Flyvent sur les côtés des maillots Nike.

3) Les logos

Sur les faux maillots, la taille des logos des clubs est différent. Les logos de ces maillots fakes présentent des irrégularités. Ils sont souvent plus gros ou plus fin avec des détails qui sont mal réalisés. Le diable du logo de Manchester United est plus « mince » sur le logo du maillot fake que sur celui du vrai maillot.

4) Les couleurs

Les couleurs utilisées par les équipementiers sont très précises et confidentielles. Du coup, les entreprises qui produisent des maillots contrefaits utilisent parfois des couleurs approximatives, proches de celles des vrais maillots mais différentes. Cela se remarque surtout à la lumière du jour. Pour les clubs qui utilisent du bleu comme l’OM, les différences de bleu sont bien visibles.

5) Les technologies

Depuis plusieurs années, les équipementiers ont lancé des technologies de plus en plus techniques sur leur maillot comme le Dri-Fit, l’Aeroswift chez Nike ou Climacool chez adidas. Comme énoncé plus haut, le tissu des maillots contrefaits est moins technique tandis que les technologies spéciales sont totalement différents et souvent mal finis.

6) Les finitions

Outre le tissu, les finitions sont mal réalisées sur les maillots contrefaits. Avec un maillot qui arbore des bandes verticales ou horizontales, on constatera une différence au niveau de leur nombre mais aussi au niveau de leur taille. Les coutures des maillots contrefaits sont également plus aléatoires et souvent mal finis en comparaison des vrais maillots.

7) La sublimation

Pour lutter contre les contrefaçons, les équipementiers utilisent régulièrement la sublimation sur leur maillot. La sublimation se résume à l’ajout de détails graphiques très sophistiqués qui sont intégrés directement dans le tissu. Le maillot away de Manchester United de 2017, utilise la sublimation avec des graphiques subtilement ajoutées sur la base noire du maillot. Le maillot contrefait imite ces graphiques mais la couleur utilisée demeure complètement différente et plus tape-à-l’œil. Un maillot contrefait imite maladroitement la sublimation.

8) Le prix

Pour reconnaître un maillot fake, son prix de vente devrait vous mettre la puce à l’oreille. Si un nouveau maillot de foot d’un grand club européen est vendu à moins de 30 euros, hors promotion exceptionnelle, sur un site internet sur un commerce de proximité, sil s’agit forcément d’un maillot fake. Les vrais maillots de foot sont vendues à partir d’une soixantaine d’euros pour les maillots replicas destinés aux supporters.  Attention, certains sites qui vendent des maillots contrefaits utilisent des photos officielles sur les produits pour tromper leur clientèle. Dans ces cas-là, seul le prix de vente pourra vous permettre de déterminer qu’il s’agit bien d’une contrefaçon.



Il y a 1 commentaire

Ajoutez le votre

Post a new comment

172.68.65.169