Fin de contrat avec adidas pour David Villa qui joue désormais en Joma ?

http://www.footpack.fr/wp-content/uploads/2018/01/David-Villa-Joma-Propulsion.jpg

Buteur attitré du New York City, David Villa semble avoir changé d’équipementier durant l’intersaison. L’ancien ambassadeur d’adidas a été aperçu sur le terrain avec des Joma Propulsion Lite. La fin d’une belle histoire et le début d’une nouvelle ?

S’il a quitté l’Europe depuis 2014, David Villa continue de briller outre-Atlantique. Deuxième meilleur buteur de la MLS, la saison passée (2017), avec 22 buts, « El Guaje » n’a rien perdu de son talent. En MLS, il était même un digne représentant du silo Nemeziz 17 qu’il a porté de juin jusqu’à novembre et l’élimination du New York City FC en playoffs. Nous avons même pu constater, de nos propres yeux, qu’il n’avait pas perdu ses qualités de buteur contre le Columbus Crew en octobre 2017.

Au-stade-City-Field-New-York-City-FC-Columbus-Crew-img26

Toujours est-il que Villa n’est plus tout jeune. A 36 ans, le champion d’Europe 2008 et champion du monde 2010 avec l’Espagne est tout proche de sa fin de carrière et l’adidas l’a sans doute compris. Lors du premier entraînement de New-York, Villa a été aperçu avec des Joma Propulsion Lite 701 aux pieds. Ce changement de chaussures pourrait signifier une fin de contrat avec son équipementier historique adidas, qui n’a sans doute pas voulu renouveler le contrat du buteur pour des raisons que l’on peut deviner : une fin de carrière proche, un manque d’exposition médiatique, etc.

Un retour aux sources pour Villa

Voir David Villa évoluer avec des Joma aux pieds n’est qu’une demi-surprise. En effet, l’équipementier espagnol a la cote auprès des joueurs espagnols comme on peut le voir en Liga. L’attaquant, en fin de carrière, a sans doute privilégier le choix de cœur en choisissant cet équipementier espagnol, à qui il fera de la bonne publicité s’il est performant sur le terrain. En tout cas, ce choix est déjà payant vu que l’on décidé de faire un article et de s’intéresser au silo Propulsion Lite de Joma 701.

test-chaussure-joma-propulsion-lite-10-min

Ce silo ne nous est pas inconnu puisque Germain vous avait proposé un test de la paire en mai 2017. Destinée aux joueurs offensifs, la Joma Propulsion Lite 701 est une chaussure ultralégère grâce notamment à sa tige en microfibre. Avec sa coupe basse et sa légèreté, la paire peut facilement être comparé à la Mercurial Vapor de Nike ou les anciennes F50 d’adidas voir la Nemeziz 17.

chaussures-football-Joma-Propulsion-Lite-img2 chaussures-football-Joma-Propulsion-Lite-img1

D’ailleurs, la semelle extérieure Unique Large Technology de la Propulsion Lite 701 demeure aussi ultralégère et souple comme tout bonne chaussure de « vitesse » qui se respecte. A noter que Joma a aussi réalisé une version SuperLight de la paire avec une tige encore plus fine conçue d’une pièce comme les anciennes Puma evoSPEED SL.

chaussures-football-Joma-Propulsion-Lite-synthetic-img2 chaussures-football-Joma-Propulsion-Lite-synthetic-img1

David Villa va sans doute se régaler avec ses Joma Propulsion Lite 701 sur les terrains. Enfin, si sa signature avec l’équipementier espagnol est officialisée.



Aucun commentaire pour le moment

Ajoutez le votre

54.196.31.117