Maillots de foot

Les maillots des vainqueurs de la Coupe du Monde (partie 4)

Publié le 04/06/2018

Quatrième partie de notre focus sur les vainqueurs de la Coupe du Monde. Vous l’attendiez peut-être, aujourd’hui on parle de la France 98.

Après les maillots des vainqueurs de 1930 à 1950, de 1954 à 1966, et de 1970 à 1982, place aux maillots des vainqueurs de 1986 à 1998 avec le magnifique maillot des bleus lors de la victoire finale.

Coupe du Monde 1986 – Argentine 

Seize ans après, retour au Mexique. On retrouve encore une fois une ambiance bouillonnante dans ce pays respirant le football. Pour la deuxième édition consécutive, la France s’inclinera en demi-finale face à la RFA. On se rappellera surtout du doublé de Maradona en quart-de-finale face à l’Angleterre, un slalom du milieu de terrain et la « main de Dieu ». Seize ans après le roi Pelé qui triompha dans le magnifique stade Azteca, c’est Maradona qui se hissera sur le toit du monde dans le même stade.

En 1986, l’Argentine devient la première équipe championne du monde avec un sponsor maillot qui n’était nul autre que le français le coq sportif. On retrouve autrement un esthétisme classique avec des bandes verticales blanches et bleues.

Maillot-football-coq-sportif-argentine-maradona-1986-mai-2018

Coupe du Monde 1990 – République Fédérale d’Allemagne 

Ce n’est pas  la première Coupe du Monde qui nous vient à l’esprit lorsque l’on parle de beau jeu, puisque cette édition restera dans les esprits comme fermée et marquée par un jeu défensif. On retiendra également l’amour de Naples et la haine du reste des italiens à l’égard de Maradona, plus encouragé que l’Italie lors du duel entre les deux pays à Naples, mais hué par tout un stade lors de la finale face à l’Allemagne à Rome. Une troisième finale de suite pour les allemands, et un troisième succès dans la compétition.

L’Allemagne portait lors de cette compétition un maillot devenu mythique par la suite grâce aux motifs présents sur l’avant. C’est d’ailleurs de ce maillot qu’est inspiré le maillot actuel des champions du monde en titre.

Maillot-football-adidas-allemagne-1990-mai-2018

Coupe du Monde 1994 – Brésil 

De grandes nations du football étaient absentes lors de cette édition, la France, l’Angleterre, le Danemark (alors champion d’Europe en titre) ou bien encore l’Uruguay. Symbole d’une importance grandissante de la défense dans le football moderne, la finale opposant le Brésil à l’Italie sera la première avec zéro but inscrit. Le Brésil l’emportera aux tirs aux but face à l’Italie.

Pour son quatrième sacre, le Brésil portait un maillot que l’on qualifiera de pas très esthétique. Sponsorisé par Umbro, on retrouvait trois logos de sélection brésilienne imprimés en gros sur le devant du maillot. Quoi qu’il en soit, il n’aura pas empêché les brésiliens de triompher une nouvelle fois sur la scène internationale.

Maillot-football-umbro-brésil-1994-mai-2018

Coupe du Monde 1998 – France

Changement de format lors de notre Coupe du Monde. En effet, 32 équipes se disputent pour la première fois la victoire finale. Autre que ce changement, on retiendra bien sûr la victoire de la France après un magnifique parcours et une superbe finale gagné 3-0 face au Brésil de Ronaldo qui portait d’ailleurs les mythiques Nike Mercurial R9. Cette compétition reste aujourd’hui la plus prolifique à égalité avec celle de 2014, 171 buts.

On a tous en tête le maillot adidas de l’équipe de France 98, ce maillot bleu avec ses quatre bandes sur le devant, une rouge et trois blanches plus fines. On retrouvait également un col et le bout des manches blanc sur lesquels ont pouvait également voir le drapeau français. Un maillot mythique et magnifique qu’a récemment reproduit le TFC.

Maillot-football-adidas-france-1998-mai-2018

À suivre…

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok