Chaussures

De la adidas Copa Mundial à la adidas Copa 19

Publié le 26/11/2018

Alors que la Copa 19, lancée il y a quelques jours, trouve déjà sa place sur les terrains du Monde entier, chez Footpack on a souhaité retracer son histoire. Une histoire qui rapproche la chaussure de Paulo Dybala de celle de Franz Beckenbauer, la Copa 19+ de l'éternelle Copa Mundial des années 80.

Trois semaines après son lancement, la nouvelle Copa 19 d’adidas séduit de plus en plus de joueurs. Si Paulo Dybala, qui en est l’égérie, arbore bien évidemment la version 19+, de nombreux footballeurs optent pour le modèle avec lacet, la Copa 19.1. Pourtant, le challenge donné aux équipes d’adidas au moment de la création de ce nouveau modèle était plus risqué qu’il n’y parait, car plus qu’un simple silo, la Copa 19 est tout simplement l’héritière d’une des chaussures les plus légendaire de l’histoire du football, la Copa Mundial. De la Copa Mundial à la Copa 19, c’est une partie de l’histoire de la chaussure de football qui s’écrit.

adidas-copa-mundial-copa-19-footpack

1982 : Copa Mundial, l’authentique

Imaginée à l’occasion de la Coupe du Monde 1982 qui se déroulait en Espagne, la Copa Mundial (Coupe du Monde en français) a vu le jour dès le début des années 80.Conçue en Allemagne et notamment dans l’usine de Scheinfeld qui produit encore ce modèle aujourd’hui, la Copa Mundial est tout simplement la chaussure de football la plus vendue de tous les temps !

adiads-copa-mundial-copa-19-footpack

Fabriquée entièrement avec du cuir de kangourou,  cette chaussure a notamment brillé dans les pieds de Franco Baresi, Oliver Kahn, Gary Lineker ou Zinedine Zidane depuis sa sortie, mais s’il est un joueur qui a incarné parfaitement cette chaussure, c’est bien Franz Beckenbauer. Surnommé le « Kaiser » pendant sa carrière, le défenseur allemand a même inspiré la marque allemande qui a dévoilé quelques années plus tard la Kaiser 5 (Liga, crampons moulés et Cup, crampons vissés) qui reprenait le même design que la Copa Mundial mais fabriqué cette fois-ci avec un cuir pleine fleur. Tout comme la Kaiser 5, la Copa Mundial existe toujours dans une version vissée, appelée « World Cup ».

Chaussures-football-adidas-copa-mundial-Beckenbauer-mai-2018

Indémodable et toujours présente sur de nombreux terrains chaque week-end, la Copa Mundial reste le modèle de référence pour de nombreux footballeurs depuis bientôt 30 ans. Plus récemment, Jeremy Toulalan ne jurait que par ce modèle avant de changer pour la Tiempo « Je jouais avec les Copa Mondial, mais Adidas ne voulait plus qu’on les porte, car ils voulaient mettre d’autres modèles en valeur » déclarait-il en 2013.

2013 : Copa Mundial, « white édition »

31 ans après sa sortie, la Copa Mundial connait sa première évolution majeure. Jamais modifié depuis sa sortie en 1982 et toujours conçu selon le même processus de fabrication, ce modèle iconique va subir en 2013 son premier lifting. Si la paire ne diffère pas technologiquement du modèle original, elle se pare en revanche de blanc, inversant alors les couleurs de la Copa historique.

adidas-copa-mundial-histoire-2013-blanc-noir

2014 : Copa Mundial « Samba pack »

Après avoir connu un petit succès dans son coloris blanc, la Copa Mundial va définitivement basculer dans le Monde moderne à partir de 2014. Quelques semaines avant la Coupe du Monde qui se tient au Brésil adidas va dévoiler le Samba Pack.

adidas-copa-mundial-samba-pack

Dans la lignée de la « white edition », adidas ne bouleverse pas technologiquement la Copa Mundial de base mais brise encore un peu plus les codes historiques avec le lancement de cinq coloris flashy qui rendent hommage à la culture brésilienne.

2016 : Copa SL

Après avoir révolutionné sa gamme football en 2015 avec l’arrivée des silos X et Ace, la marque aux trois bandes s’attaque à son joyau en 2016. Si les traits principaux restent fidèle à ceux de la version de 1982, adidas modernise alors la conception technologique du modèle. Baptisée Copa SL, pour SuperLightweight (super léger), cette nouvelle version se distingue par un changement majeur puisque le cuir de kangourou est remplacé par un cuir synthétique ! Autre innovation du côté de la semelle extérieure qui incorpore la semelle SprintFrame qui avait notamment fait le succès des F50. On s’éloigne alors de plus en plus du modèle originel.

2016 : Copa 17.1

Quelques mois seulement après le lancement de la Copa SL, adidas réinterprète une fois de plus la Copa Mundial et lance la Copa 17.1. Si la SL conservait une partie des codes du modèle de 1982, la 17.1 révolutionne quasi intégralement le silo. Alors que le cuir de kangourou est présent sur ce modèle et que le manufacturier allemand a intégré les coutures sur l’avant de l’empeigne façon Copa Mundial, le reste de la chaussure se retrouve modifié. La languette n’est ainsi plus repliée sur les lacets tandis que le produit final se veut être une nouvelle vision du silo Copa.

chaussure-football-adidas-copa17-novembre-2016-6-min

2017 : Copa Gloro 17.2

Début 2017, adidas dévoile une Copa Gloro 17.2. Non pas imaginée pour remplacer la nouvelle 17.1, la Gloro 17.2 présente ainsi une silhouette commune mais des technologies différentes. Ainsi, le cuir de kangourou est remplacé par le cuir de taureau tandis qu’un élastique permet de maintenir la languette sur les lacets. A l’instar de la Kaiser 5 dans les années 90, la Copa Gloro se veut être une solution alternative et moins chère que sa grande soeur.

adidas-copa-gloro-img6

2018 : Copa 18.1

Début 2018, c’est avec la Copa 18.1 qu’adidas revient. Très proche de la version 17.1, ce nouveau modèle propose toujours le cuir de kangourou mais délaisse les surpiqures au profit de la technologie X-Ray qui offre une structure squelettique sur l’avant du pied. Le Primeknit est lui aussi présent au niveau de la languette tandis que le SprintFrame règne toujours du côté de la semelle extérieure.

2018 : Copa 19+ et 19.1

Dévoilée du côté de Milan au début du mois de novembre, la Copa 19 a tout simplement révolutionné le silo Copa grâce notamment au modèle Copa 19+ sur lequel les lacets sont absents. Néanmoins disponible dans une version classique avec le modèle 19.1, la Copa 19 offre également des nouveautés au niveau du cuir puisque les ingénieurs de la marque allemande ont intégré la technologie FusionSkin qui se veut être un nouveau traitement du cuir qui permet à la matière de réduire le taux d’absorption d’eau de 25% par rapport à un cuir de kangourou classique mais également réduire les zones de frictions grâce à l’absence de coutures.

36 ans après son lancement, la Copa Mundial de la Coupe du Monde 1982 est toujours disponible. Si ses ventes lui permettent encore d’exister, le silo Copa à lui bien changé depuis.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok