Maillots de foot

Les maillots du Gremio en vente dans un distributeur automatique !

Publié le 28/12/2018 Mis à jour le 03/01/2019

On connaissait les boutiques officielles, les boutiques éphémères ou les vendeurs ambulants mais on ne connaissait pas encore la vente de maillots dans un distributeur automatique en plein aéroport ! Le club brésilien du Gremio l'a pourtant fait !

Vainqueur de la Copa Libertadores en 2017 et finaliste de la Coupe du Monde des Clubs la même année, l’ancien club de Ronaldinho a donc lancé un dispositif assez étonnant ces derniers jours. En effet, si vous avez décidé de passer quelques jours du côté du Brésil et que vous débarquez à Porto Alegre et plus précisément à l’aéroport international de Salgado Filho, vous ne serez pas surpris de découvrir un distributeur automatique d’un nouveau genre. Bien loin des canettes de soda et des confiseries, le club du Grêmio a tout simplement installé un distributeur à maillot de football ! Une première mondiale que le club a mis en place pour une période test de 90 jours et qui pourrait être reconduit.

A l’origine de cette installation inédite, Beto Carvalho, responsable marketing des Tricolor « Le concept de cette machine automatique étant nouveau dans le secteur du football, nous devons entrer sur le marché à titre expérimental. Mais compte tenu de la facilité de distribution, de l’accessibilité, de la praticité et de la rapidité avec laquelle le produit parvient au consommateur, nous sommes certains que ce sera un produit performant » . Placé dans la zone d’embarquement du Terminal 1 de l’aéroport de Porto Alegre, le distributeur automatique ne délivre en revanche que le maillot principal du club pour le moment et bien évidemment vierge de tout flocage.

maillot-gremio-porto-alegre-2018

Pour réaliser ce nouveau système de distribution des maillots, le club du Gremio s’est associé à la société Wise Tecno, basé à Curitiba. Une entreprise qui avait déjà collaboré avec le club brésilien lors du banquet de Grêmio en présentant cette machine à titre expérimental. À l’époque, l’initiative avait été un succès puisque les quatre-vingt maillots mis en vente avaient été achetés en moins d’une heure ! On suivra donc avec attention les résultats de « La Tricolor Express Machine » au même titre que de nombreux clubs dans le Monde à qui cette initiative pourrait donner des idées de développement marketing. On pense par exemple au Paris Saint-Germain qui pourrait très bien réaliser une opération identique dans le deuxième plus gros aéroport d’Europe, l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok