Maillots de foot

Pour négocier un meilleur contrat, Boca Juniors se sert … de River Plate

Publié le 17/04/2019

Alors que son contrat avec Nike se termine à la fin de l'année 2019, le club argentin de Boca Juniors utilise tous les moyens pour tenter de négocier au mieux son nouveau contrat d'équipementier. Quitte même à utiliser celui de son meilleur ennemi ...

Tous les moyens sont bons pour tenter de négocier au mieux un nouveau contrat d’équipementier et obtenir un montant supérieur à celui déjà négocié. C’est en substance ce que les dirigeant du club argentin de Boca Juniors ont en tête à seulement 8 mois de la fin du contrat qui le lie à Nike depuis 1996. Considéré comme l’un des plus grands clubs d’Amérique du Sud et reconnu dans le Monde entier, Boca se met donc en quête de faire monter au plus haut les enchères pour dénicher un contrat lucratif, quitte à jouer avec le feu avec son équipementier historique et à utiliser son meilleur ennemi de River Plate dans la balance.

maillot-boca-juniors-domicile-2018-2019

Encore loin des sommes proposées aux clubs européens, Boca Juniors bénéficie aujourd’hui d’un montant annuel de l’orde de 7 millions d’Euros versés chaque année par la marque américaine. Une somme déjà importante quand on sait que le Paris Saint-Germain émarge de son côté à 25 millions d’Euros chaque année. Pourtant, ce chiffre est loin de satisfaire le comité directeur des Xeneises puisque chez le rival River Plate, adidas débourse chaque année près de 9 millions d’Euros. Désireux de gonfler considérablement ce montant, Boca Juniors à tout simplement annoncé que la marque aux trois bandes aurait offert près de 16 millions d’Euros par saison pour s’attacher les services du club ! Véritable information ou énorme coup de bluff ? Pour trouver la réponse à cette question, il faut prendre en compte le fait que début janvier, le président du club de Boca, Daniel Angelici, est apparu à la télévision argentine avec un maillot de la marque Under Armour, véritable concurrent de Nike sur le Continent Américain. Quelques jours plus tard, c’est Carlos Tevez, joueur emblématique de Boca, qui s’est affiché avec une casquette Under Armour alors qu’il est historiquement lié à la marque à la virgule. À l’instar des chaussures masquées sur les terrains de football, cette double apparition sonne comme un message clair envoyé à Nike : Nous voulons un meilleur contrat !

maillot-boca-juniors-domicile-2018-2019-street-2

Mais outre la volonté du club de rapidement négocier un meilleur contrat, le journal La Nacion qui est l’un des plus lus à Buenos Aires, affirme « qu’il y a quelques jours des représentants d’adidas auraient rencontré ceux de Boca Juniors afin d’évoquer une future collaboration qui pourrait débuter en janvier 2020 et qu’ils auraient même proposé des croquis d’un éventuel maillot qui reprendrait les traits des maillots du début des années 80″ que portaient un certain Diego Maradona. En effet, la marque allemande à équipé pendant de très nombreuses années et jusqu’en 1992 le club de Boca Juniors et un retour rappellerait forcément la période faste de ces années-là. C’est lors de cette même réunion que le chiffre de 16 millions d’Euros aurait été évoqué, un chiffre qui permettrait à Boca de devenir le club le mieux payé d’Argentine (et d’Amérique du Sud ?) loin devant son rival dont le contrat avec adidas se termine en 2021. Si le journal argentin a contacté Nike et adidas, les deux équipementiers lui ont expliqué « que la position de la société dans ces affaires n’était pas de faire des déclarations de quelque nature que ce soit » et « qu’ils ne savent rien du sujet » .

diego-maradona-maillot-boca-juniors-1981-adidas

Alors que le président du club Xeneises a rencontré les dirigeants de Nike il y a un an dans l’optique de prolonger le contrat, rien ne semble acté pour le moment et la marque américaine posséderait dans son contrat actuel une clause dite de « premier refus », ce qui signifie que Nike a le droit de faire correspondre toute offre faite par un concurrent, et de cette manière, le contrat est automatiquement renouvelé. Malgré tout, si la somme de 16 millions d’Euros est réelle, cela obligera l’équipementier à s’aligner. Dans le cas contraire, adidas pourrait faire main basse sur Boca Juniors à la surprise générale et posséderait ainsi les trois plus grosses ventes de maillot du pays puisque outre Boca et River, la marque aux trois bandes est déjà l’équipementier officiel de la sélection Argentine de football ! Le dernier facteur à prendre en compte c’est l’internationalisation de la « marque » Boca Juniors puisque si le maillot griffé du swoosh est disponible un peu partout dans le Monde, celui de River distribué par adidas est quand à lui presque impossible à acheter en dehors des frontières argentines. Bref, la situation promet de nombreux rebondissements jusqu’à la fin de l’année 2019 pour savoir quel sera l’équipementier de Boca Juniors et pour quel montant.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok