Chaussures

Lotto Solista Gravity, dans la lignée de la Zhero Gravity

Publié le 15/07/2019

Depuis quelques années maintenant, le concept sans lacet fait fureur sur les chaussures de football. Précurseur de cette tendance dès 2006, Lotto revient aujourd'hui avec Solista Gravity.

Predator, Copa, Nemeziz, X, ces quatre silos emblématiques de la marque adidas sont tous des héritiers d’un modèle Lotto ! Si cette affirmation peut paraitre surprenante au premier abord, il est intéressant de se replonger dans l’histoire des chaussures de football pour comprendre les raisons. Pour cela, il faut remonter à 2006. Présente dans les pieds d’Andreï Schevchenko, Ballon d’Or 2004, dans ceux de Jérôme Rothen mais également dans ceux de Cafu, capitaine de la Seleçao pendant le Mondial de la même année, la marque Lotto faisait partie des marques importantes du paysage footballistique. Un moment idéal choisi par la marque italienne pour révolutionner le marché des chaussures de football en lançant le premier modèle sans lacets, la Zhero Gravity.

chaussure-football-lotto-gravity-ultra-4

Alors que le lancement de la paire avait fait grand bruit à l’époque, l’engouement était très vite retombé puisque les performances n’étaient tout simplement pas à la hauteur des espérances. En effet, il y a 13 ans, les matériaux aussi souples que le Primeknit et le Flyknit n’existaient pas et le modèle était tout simplement trop rigide pour répondre parfaitement aux besoins des joueurs et il était parfois compliqué voir même tout simplement impossible de trouver le bon ajustement et la bonne pointure. 13 ans après le lancement de la Zhero Gravity, Lotto fait son retour dans l’univers de la chaussure laceless avec la Solista 100 III Gravity.

Conçue et fabriquée sans lacets ni coutures, la tige de cette Solista III Gravity, qui est en maille élastique, enveloppe parfaitement le pied, garantissant légèreté et aérodynamisme jusqu’à la cheville. Le résultat est une sensation qui réussit à améliorer l’agilité tandis que la technologie Ergo Tong et sa languette extensible permet un confort et un ajustement parfait. Toujours sur la tige, le manufacturier italien a introduit un design en relief sur la partie supérieure afin de gagner en précision et en toucher de balle.

Bien évidemment, la technologie laceless reste l’atout majeur de cette Solista III Gravity qui a également de faux airs de Predator. Imaginée sur un mélange de gris et de orange pour cette première version qui sera commercialisée à partir du 1er septembre, la nouvelle gamme Solista III Gravity est également complétée par une version basse et avec lacets, la Solista 200 III. Disponible à hauteur de 180€, le modèle Laceless n’a pas encore d’ambassadeur attitré même si Romulo Caldeira, joueur du Genoa, et Aurora Galli, joueuse à la Juventus, ont déjà été aperçus avec. Dans le futur, des joueurs comme Paul Bernardoni ou Thiago Cionek pourraient eux aussi porter ce modèle et on suivra avec attention leurs prochaines sorties.

Pour aller plus loin dans l’analyse de cette Lotto Solista 100 III Gravity, on vous prépare dès maintenant un test de la paire qui arrivera dans les prochaines semaines sur Footpack.fr. Juste le temps de savoir si les performances sont désormais à la hauteur des espérances.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok