Maillots de foot

Quand un maillot retrace l’histoire personnelle d’un joueur

Publié le 18/01/2020

On vous le dit et on vous le répète jour après jour, le maillot de foot est bien plus qu'un simple bout de tissu et l'oeuvre Diaspora International de l'artiste Paolo Del Vecchio en est une preuve supplémentaire.

Les maillots de foot, ce ne sont pas seulement ceux des grandes équipes du Monde entier. Bien loin des nouveaux maillots du PSG, du Real ou du Barça, les maillots de foot sont également portés par des millions de joueurs à travers la planète et représente souvent bien plus qu’un simple vêtement puisqu’il est celui qui permet de rassembler tout le monde sous les mêmes couleurs. Si l’on vous parle bien souvent de chaussures de foot personnalisées qui témoignent de l’identité de chaque joueur de foot, aujourd’hui on s’attarde sur un projet né de l’imagination de Paolo Del Vecchio et qui a vu le jour aux côtés du CA Paris 14.

Déjà à l’origine du projet Squadra Diaspora qui était un maillot-oeuvre produit à 500 exemplaires, Paolo Del Vecchio ne s’arrête pas là et à lancé Diaspora Interational à l’occasion d’un match-performance artistique le 22 décembre dernier. Pour l’occasion, une sélection de personnes issues de la migration italienne, dont Lorenzo Callegari (passé par le PSG et le Genoa) et Bruno Luzi (entraineur de Chambly), affrontait une sélection mixte issue du club du CA Paris 14. Si la sélection « italienne » profitait de l’occasion pour revêtir le fameux maillot Squadra Diaspora, la sélection du CA Paris étrennait pour l’occasion un maillot unique créé de toutes pièces par l’artiste. « L’idée de l’œuvre Diaspora International est de prendre l’objet maillot à contrepied (qui habituellement représente un territoire défini) en retraçant un parcours à travers différentes zones géographiques. Chaque maillot est unique et lié à son propriétaire puisqu’il raconte sa propre histoire, ou celle de sa famille » confie Paolo Del Vecchio.

« Je me suis tourné vers le CA Paris 14 car leur devise correspond bien au projet «Tous différents, tous unis, tous fiers de nos couleurs» . Ils sont assez impliqués dans l’intégration et l’égalité homme-femme donc ça matchait bien, de plus ils étaient déjà liés à l’art puisque Daniel Buren leur a dessiné un maillot il y a 4 ans environ. Donc j’ai rencontré la présidente Magali Munos cet été et on a entamé ce double partenariat maillots-œuvres et match-performance » . Dans l’optique de ce match particulier qui s’est tenu il y a un mois, ce sont donc près de 15 maillots qui ont été créés par Paolo Del Vecchio et qui sont absolument uniques puisqu’ils représentent l’histoire migratoire de chaque joueur ou celle de leur ancêtre. Un maillot historique donc qui permet de mêler l’art au foot et qui prouve une fois de plus que le maillot de foot peut devenir un objet de ralliement très efficace.

Crédits photos : Tania Clemente

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok