Amandine Henry, nouvelle égérie de la poupée Barbie !

Publié le 04/03/2020

Chaque année, la société Matel qui distribue l'iconique poupée Barbie met à l'honneur "des femmes d'exception". Cette année c'est Amandine Henry, la capitaine de l'équipe de France Féminine, qui est à l'honneur.

Actuellement en pleine préparation du Tournoi de France qui va se disputer du 4 au 10 mars, la capitaine de l’équipe de France Amandine Henry a reçu un drôle de cadeau. Bien loin des récompenses sportives ou d’une paire de chaussures spécialement customisée en son honneur, c’est une poupée Barbie à son effigie que la société Mattel a dévoilé. Habituée à imaginer de nouvelles créations de la légendaire poupée tout en rendant hommage à « des femmes d’exception », l’entreprise américaine a non seulement dévoilé une version représentant Amandine Henry mais également la sprinteuse Dina Asher-Smith, la championne d’Europe junior de surf, Teresa Bonvalot, la championne paralympique de natation Sümeyye Boyaci et Olga Kharlanla quintuple championne du Monde d’escrime.

amandine-henry-poupee-barbie-1

« Je suis fière d’être célébrée en tant que femme inspirante par Barbie car elle est certes emblématique mais elle représente aussi une femme avec beaucoup de valeurs. Elle permet aux petites filles d’être libres d’imaginer qui elles veulent devenir. J’ai envie d’aider les prochaines générations à briser le plafond des rêves » . Considérée comme l’une des meilleures joueuses actuelles et capitaine de l’équipe de France depuis 2017, Amandine Henry se retrouve donc célébrée par Barbie mais sans que cette poupée ne soit pour autant destinée à être vendue au grand public. En effet, à l’image des précédentes femmes mises à l’honneur, la Barbie Amandine Henry ne sera disponible qu’à une seule unité, celle que possède la lyonnaise. « Quand je pense à Barbie, je pense au côté glamour, à l’aspect princesse et le fait que la marque ait souhaité s’associer à une footballeuse est très encourageant. Je pense que les mentalités évoluent et à travers cette Barbie, j’espère montrer encore plus l’exemple et surtout prouver que même si on est une petite fille et qu’on veut faire du foot, c’est possible. Quand je rencontre des jeunes filles après nos matchs, même si c’est quelques secondes, j’essaie toujours de leur donner de l’espoir, du bonheur, de leur dire que tout est réalisable et qu’il suffit de croire en soi » confie-t-elle par exemple au magazine Elle.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok