Test

Test – Puma Ultra 1.1

Publié le 07/09/2020

Lancée au début de ce mois d'août 2020, la série Ultra a remplacé la Puma One au sein de la gamme de crampons de la marque allemande. Un nouveau silo débarquée avec tout un arsenal de technologies rendant la chaussure ultra légère, mais qu'est-ce que ça vaut une fois dans les pieds ?

Nous avons testé la nouvelle Puma Ultra pendant cette période de pré-saison et voici le moment de vous exposer notre ressenti sur la nouvelle silhouette Puma.

Style

Note :

(7/10)

Commençons par le style, la première chose qui nous attire généralement chez une chaussure. Si ce n’est pas le modèle que je trouve le plus beau, je le trouve cependant très cohérent. En effet, sa courbe et ce motif « rayé » permis par la technologie MatryxEVO et son mélange de fibres textiles lui donnent une allure rapide et agressive.

Enfin, ce que j’aime beaucoup sur cette nouvelle Ultra, que vous avez été nombreux à comparer à la Nike Mercurial, c’est ce logo « PUMA » inscrit à l’intérieur de la chaussure, un élément me rappelant la Puma EvoSPEED, la dernière chaussure de vitesse de la marque.

Confort

Note :

(9/10)

Je n’ai eu qu’à glisser le pied à l’intérieur de la chaussure et c’était parti. Aucun temps d’adaptation n’a été nécessaire pour que je me sente à l’aise à l’intérieur de la Ultra. Sa conception en textile mélangeant polyester, carbone et kevlar, permet à la chaussure d’être à la fois souple et résistante, garantissant ainsi un excellent fit et un excellent maintien. Qui plus est, elle propose un chausson assez large s’adaptant parfaitement à la forme du pied… à la forme de tous les pieds. Une sensation d’unité avec la chaussure qui se ressent jusque dans la semelle intérieur. Dotée de la technologie NANOGRIP, elle colle littéralement au pied du joueur et donne ainsi la sensation d’être accompagné dans chacun de ses mouvements.

Les marques nous vantent fréquemment l’aspect « chaussette » des crampons modernes, ne formant plus qu’un avec le joueur qui la porte, cette sensation n’a jamais été aussi poussée que sur la Puma Ultra, dont le confort est pour moi l’atout numéro un.

Toucher

Note :

(8/10)

Fine et souple, la Puma Ultra correspondra parfaitement aux joueurs qui aiment avoir le ballon. D’autant plus qu’elle est recouverte de la technologie GripControl Pro pour une bonne accroche du ballon. Une technologie vraiment efficace sur cette chaussure que l’on ressent rien qu’en glissant la main sur sa surface. Reste à savoir si cela ne s’estompera pas avec le temps.

Maniabilité

Note :

(7/10)

Inspirée des pointes d’athlétisme, la semelle SpeedUnit est composée de crampons à chevron sur l’avant pied, offrant une bonne accroche sur les terrains naturels. Attention cependant, Puma a indiqué que cette semelle était une semelle FG/AG censée correspondre à la fois aux pelouses naturelles et aux pelouses artificielles. En revanche, les crampons à chevrons ne sont pas recommandés pour jouer sur terrains synthétiques et peuvent-être à l’origine de blessures.

Durabilité

Note :

(8/10)

Un, deux, trois entrainements par semaine, voire plus pour certains, auxquelles viennent s’ajouter le match du dimanche. Nos chaussures de foot sont soumises à rude épreuve, c’est pourquoi la chose la plus importante à faire si on souhaite les conserver un maximum de temps, c’est de les entretenir. Toutefois, en intégrant, des fibres de kevlar, un matériau utilisé notamment pour fabriquer les gilets pare-balles, Puma a souhaité rendre sa nouvelle chaussure plus résistante. C’est ainsi qu’elle est censé conserver sa forme originale plus longtemps et ne pas se détendre au fil du temps. Mais on vous conseille tout de même de bien l’entretenir.

Rapport qualité/prix

Note :

(9/10)

200€ pour cette paire de chaussures de foot, on n’ira pas jusqu’à dire que c’est donné, car ça reste un budget important, mais en comparant la Ultra à ses concurrentes directes que sont la Mercurial (250€ la Vapor/270€ la Superfly) et la X Ghosted (220€ dans sa version .1/270 dans sa version +), et en prenant en compte la qualité des trois chaussures, on peut très facilement dire que la Ultra a le meilleur rapport qualité/prix.

Et ne vous en faites pas, si son prix reste trop important pour vous, on a aussi testé toute la gamme Puma Ultra, dont la très surprenante Ultra 3.1 à 80€.

Verdict

Avec cette nouvelle  Ultra, Puma confirme son nouveau statut, plus qu’un challenger de Nike et adidas, c’est désormais un concurrent direct qui n’a plus rien à envier à leur envier. Très légère et très confortable, la Ultra est une très bonne chaussure, polyvalente, accessible, qui devrait plaire à beaucoup de joueurs.

Note globale

8

Note attribuée sur 10

  • Style
  • Confort
  • Toucher
  • Maniabilité
  • Durabilité
  • Rapport qualité/prix

Description du testeur

  • Nom : Victor
  • Type de pratique : Foot à 11 en club
  • Poste : Milieu de terrain
  • Type de pied : Pied fort
  • Terrain de pratique : Pelouse naturelle
  • Modèles habituels : Nike Mercurial Vapor, Nike Phantom Venom

Articles similaires

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

David

Publié le 8 septembre 2020 à 21 h 05 min

Bonne argumentation et bon article sur la gamme PUMA ULTRA ! Effectivement les prix sont assez onéreux (mais ce n’est pas surprenant vu la qualité des matières choisies pour que ces dites chaussures soient performantes ! Il est vrai que l’on peut « trouver chaussures à son pied » (si je puis dire !!) avec des prix qui défient toute concurrence pour l’ULTRA 3.1 !! Merci Victor pour ton expertise !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok