Maillots de foot

Diego Maradona : Puma King aux pieds, numéro 10 dans le dos

Publié le 26/11/2020

Maillot de l'Argentine floqué du numéro 10 sur le dos, Puma King aux pieds, Diego Maradona éclabousse de ton talent le Mondial 1986 et écrit la plus belle ligne de sa légende. 34 ans plus tard, l'un des plus grands footballeurs du Monde disparait mais le mythe sera éternel.

Pelé, Diego Maradona, Zinedine Zidane, Cristiano Ronaldo, Lionel Messi. Ces athlètes sont probablement ce qui se fait de mieux depuis que le football existe. Des joueurs qui défient les lois de la nature et qui se sont imposés comme les plus grands de leur génération et comme ceux qui ont à jamais marqué l’histoire du football mondial. Depuis quelques heures, ce petit groupe est orphelin de Diego Maradona. Lui l’éternel numéro 10 de l’Albiceleste qui a emmené la sélection argentine sur le toit du Monde en 1986 grâce à son talent et à « la Main de Dieu » et qui est devenu un véritable mythe partout où il est passé, est décédé à l’âge de 60 ans. Iconique, légendaire, fantastique, immortel. Les mots semblent manquer pour présenter celui qui a marqué l’histoire de notre sport favori. Pour des passionnés d’équipements comme nous, Diego Maradona incarnera à tout jamais le numéro 10 et restera associé à sa paire de Puma King. Un héritage certes démesuré par rapport à son talent mais que nous voulions mettre en avant.

Puma King, les crampons de Diego Maradona

Conçue pour Eusebio, magnifiée par Pelé et immortalisée par Maradona. Voilà à quoi pourrait ressembler le parcours de la King de la marque allemande Puma. Si le portugais et le brésilien ont été les premiers grands joueurs à utiliser cette paire, il est important de noter que c’est véritablement Maradona qui a fait exploser la côte de la King. Bien évidemment, loin de nous l’idée de vouloir départager le talent de Pelé et de Maradona tellement les deux joueurs ont été exceptionnels. Mais alors qu’on ne voyait Pelé que quelques fois à la télévision et qu’il a stoppé sa carrière en 1977, Maradona a bénéficié d’un traitement médiatique beaucoup plus important dès le début de sa carrière en plus d’avoir eu l’occasion d’évoluer en Europe. De quoi offrir une visibilité nettement plus grande pour un équipementier.

Alor que Puma s’est associé à Maradona dès la fin des années 70 et jusqu’en 1991, c’est bien évidemment le Mondial 1986 qui reste comme le moment fort de ce partenariat et probablement le plus grand moment de l’histoire de la King. En effet, c’est avec cette paire que l’argentin a inscrit son historique doublé face à l’équipe d’Angleterre en quart de finale de la compétition. Un match qui restera à jamais associé à « la main de Dieu » ainsi qu’à ce but où l’argentin part seul du milieu de terrain pour aller tromper Peter Shilton. Vainqueur de la Coupe du Monde cette année-là, Diego Maradona devient pour toujours une légende et Puma en profite. 30 ans plus tard, la marque allemande ressortira même l’iconique Puma King Maradona Super dans une réplique presque parfaite. Pour l’occasion, on retrouvera le visage d’El Pibe de Oro sur la languette ainsi que le tracé de ce but fabuleux à l’intérieur de la chaussure.

Si le duo Puma-Maradona reste encore aujourd’hui comme emblématique, il est intéressant de noter que le début des années 90 marquera une fracture dans le partenariat. En effet, à partir de 1992 et son arrivée au FC Séville, l’argentin évolue avec des crampons entièrement noir et Puma n’apparait donc plus à ses pieds. Pour son  retour à Boca Juniors en 1995, on verra même Diego Armando Maradona porter des crampons de la marque japonaise Mizuno avant finalement que Puma ne redevienne son sponsor et qu’il soit à jamais considéré comme un ambassadeur de la marque. Utilisé à plusieurs reprises dans des campagnes de publicités et dernièrement lors de la présentation des premiers maillots Puma de l’Olympique de Marseille, Maradona apparaissait encore régulièrement avec des produits de la marque au félin bondissant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par PUMA Football (@pumafootball)

Le 10 dans le dos, un numéro de légende

Ferenc Puskás, Zinedine Zidane, Michel Platini, Pelé, Zico, Francesco Totti, Roberto Baggio, Rivaldo, Lionel Messi, etc… Depuis que les numéros apparaissent sur les maillots de foot, nombreux sont ceux qui ont incarné le numéro 10. Si le 9 est immédiatement associé à la notion de buteur, le 10 est généralement celui des créateurs, des esthètes du football. De ses débuts jusqu’à la fin de sa carrière, c’est ce numéro qui a orné la tenue de Diego Maradona. Un chiffre associé à jamais à son talent et qui est même entré dans la postérité du côté de Naples puisque plus aucun joueur ne peut prétendre porter le numéro 10 au Napoli. Un procédé à l’image de ce qui se fait beaucoup en NBA mais qui n’est que peu adopté dans le football.

Tous les maillots de la carrière de Diego Maradona

Argentinos Juniors (1976-1981)

Boca Juniors (1981-1982)

FC Barcelone (1982-1984)

Napoli (1984-1991)

FC Séville (1992-1993)

Newell’s Old Boy (1993-1995)

Boca Juniors (1995-1997)

Sélection argentine (1977-1984)

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok