Maillots de foot

Le maillot de Maradona de 1986 n’est pas à vendre … mais vaut plus de 2 millions de Dollars

Publié le 03/12/2020

Il est l'un des maillots les plus iconiques du Monde, mais il n'est surtout pas à vendre ! "Il", c'est le maillot que portait Diego Maradona lors du match entre l'Argentine et l'Angleterre en 1986.

Le maillot de la finale de la Coupe du Monde 1998 de Zinedine Zidane, celui de Pelé durant le Mondial de 1958 ou même celui de Gotze en 2014, de nombreux maillots avec un destin particulier pourraient faire le bonheur de n’importe quel collectionneur dans le Monde. Mais outre ces maillots, il y en a un qui est emblématique (et encore plus aujourd’hui), c’est celui de Diego Armando Maradona lors du match Argentine-Angleterre, quart de finale de la Coupe du Monde 1986, celui du slalom de légende et la célèbre « Main de Dieu ». Aujourd’hui entre les mains d’un anglais, il est au coeur de toutes les convoitises depuis plusieurs jours.

« J’aime l’avoir. Il a une valeur sentimentale incroyable »

Symbole de la victoire de l’Argentine et de l’élimination de l’Angleterre, le maillot porté par Diego Maradona un soir de juin 1986 est exposé depuis 2003… en Angleterre, au Musée national du football à Manchester. Pourtant, si le musée l’expose, ce maillot reste encore aujourd’hui la propriété d’un homme Steve Hodge. Un homme pas tout à fait comme les autres puisqu’il s’agit d’un joueur de l’équipe nationale d’Angleterre, éliminée par l’Argentine de Maradona. Milieu de terrain d’Aston Villa au moment de la Coupe du Monde 86, Steve Hodge a donc été celui qui a échangé son maillot avec le bourreau des anglais ce soir-là et qui est encore aujourd’hui l’heureux propriétaire d’un des maillots les plus emblématiques de l’histoire du football. D’une valeur proche de 2 millions de Dollars selon un expert en articles sportifs, le maillot a bien évidemment attiré tous les regards depuis la mort de Diego Maradona il y a une semaine. À tel point que Steve Hodge a du prendre la parole pour mettre fin aux rumeurs d’une prochaine vente.

« Des gens sont venus frapper à ma porte et le téléphone n’a pas arrêté de sonner, de la part de toutes les radios et les chaînes de télévision. Cela a été désagréable. J’ai lu des articles qui disaient que je cherchais à gagner de l’argent avec le maillot et que j’en demandais un ou deux millions de livres. C’est faux et je trouve que c’est un manque total de respect. Il n’est pas à vendre » a donc précisé l’ancien international anglais. Lui qui affirme également n’avoir jamais blâmé Diego Maradona pour la « Main de Dieu » va donc encore rester longtemps le propriétaire de ce maillot désormais mythique. 

Crédits photos : maillot (Twitter @FootballMuseum)

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok