Maillots de foot

Quand l’AC Ajaccio utilise un sponsor pour troller le club du Havre !

Publié le 08/12/2020

À l'occasion du match entre Ajaccio et le Havre, le club corse a dévoilé un maillot orné d'un sponsor spécial Rien d'étonnant jusqu'ici, mais en se référant à l'histoire du match Ajaccio-Le Havre, le nom du sponsor prend un tout autre sens.

« En cas de panne. DLMC Anfriani » . Voici le nouveau sponsor qui était affiché sur le maillot de l’AC Ajaccio durant le match face au Havre ce lundi soir. Un sponsor pour une entreprise locale, spécialiste du dépannage, de l’assistance et du remorquage depuis 1982 et qui est partenaire fidèle du club corse depuis de nombreuses années. Rien d’étonnant donc, mais en regardant bien le visuel de ce sponsor, on aperçoit un bus. Étonnant puisque quand on parle de dépannage on imagine à peu près tout les véhicules sauf un bus qui se fait remorquer…

Un sponsor pour troller le club du Havre !

En fait, outre le fait de que cette entreprise soutienne l’AC Ajaccio (ce qui est forcément louable pendant la crise économique que le Monde traverse), la présence de ce sponsor et de ce visuel lors du match contre Le Havre est un troll qui fait référence au match de barrage de mai 2018 qui voyait déjà les deux clubs s’affronter et qui avait été émaillé de quelques incidents.

sponsor-ac-ajaccio-le-havre-bus-1

Officiellement la présence de DLMC Anfriani est donc un joli geste de la part de ce sponsor historique pour soutenir l’AC Ajaccio. En revanche, si on lit entre les lignes, on ne peut s’empêcher de rapprocher cela aux incidents qui ont eu lieu devant le stade François Coty, le 18 mai 2018. Ce soir là, l’ACA reçoit Le Havre dans le cadre du pré-barrage d’accession à la Ligue 1. Quelques heures avant le coup d’envoi, le bus du club normand arrive devant l’enceinte et se retrouve immobilisé par des supporters corses. Quelques minutes plus tard, le bus est caillassé et des engins pyrotechniques sont mêmes jetés sur et sous le bus, ce qui endommage une durite. Le bus ne peu alors plus bouger et les joueurs doivent attendre l’intervention des forces de l’ordre. Un épisode qui a bien évidemment fait la Une des journaux et qui reste encore aujourd’hui associé à cette rencontre. Joris Sainati, joueur de l’ACA évoquait même il y a quelques jours que le match contre Le Havre « était un peu notre Classico« .

Des maillots mis aux enchères

Outre ce message subliminal visible sur les maillots de l’AC Ajaccio, le club a été encore plus loin dans la démarche puisque les maillots portés par les joueurs sont désormais mis aux enchères sur la boutique du club. L’occasion pour les supporters corses de se procurer un maillot symbolique. Pas sûr en revanche que le clin d’oeil fasse sourire du côté du Havre.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok