Maillots de foot

En conflit avec Nike, le Chili va masquer la virgule de son maillot !

Publié le 17/06/2021 Mis à jour le 18/06/2021

En litige avec Nike, la sélection du Chili pourrait bien évoluer avec des maillots où le swoosh Nike sera caché pour son prochain match de Copa America.

{MAJ 18/06/21} Comme annoncé, ce sont des maillots où la virgule a été masquée qui ont été utilisé pour le match du Chili. Pour masquer le logo Nike, la sélection a tout simplement ajouté le drapeau du Chili par dessus. Un scénario qui ferait presque penser au bricolage fait par la FFF lorsqu’on avait découvert un petit drapeau tricolore pour masquer les étoiles.

Après avoir obtenu un bon match nul face à l’Argentine de Lionel Messi pour le premier match de la Copa America, le Chili de Arturo Vidal va affronter la Bolivie ce vendredi à 23h. Un match qui s’annonce important d’un point de vue sportif mais qui pourrait également l’être d’un point de vue marketing puisque la Fédération nationale serait sur le point de vouloir masquer la virgule de Nike sur l’ensemble des maillots des joueurs. Une situation assez incroyable !

Le logoNike masqué sur le maillot du Chili ?

On connaissait les chaussures masquées, il faudra peut-être désormais compter sur les maillots masqués à partir de ce vendredi 18 juin 2021. En guerre ouverte avec Nike depuis quelques temps, la Fédération chilienne semble vouloir passer à l’étape supérieure dans les négociations et compte profiter de la Copa America pour faire le buzz et mettre en avant sa situation contractuelle avec la marque américaine. Relayée par le portail d’informations chilien RedGol, cette annonce surprenante est en fait le fruit d’une bataille entre les deux entités au sujet d’une somme de 4,8 millions d’Euros que Nike devrait au Chili. Il s’agirait en effet du non-paiement de la somme annuelle versée par Nike au Chili mais qui serait bloquée pour la période allant de juillet 2019 à juillet 2020. Pour argumenter le non paiement, Nike explique que ledit paiement n’était obligatoire que si l’équipe nationale a joué un minimum de 10 matches, ce qui n’a pas eu lieu en raison de la suspension du football presque totale à cause de la pandémie de la COVID-19.

Alors que Nike Chili déclare ne pas être responsable car le contrat a été signé par la société mère internationale, Nike Europe, basée aux Pays-Bas, c’est un jeu du chat et la souris qui s’est mis en place depuis tout ce temps et qui pourrait finalement accoucher de maillots de foot où l’équipementier serait tout simplement masqué par un patch ! De quoi peut-être faire avancer la situation.

D’ailleurs, ce n’est pas la première fois que le Chili se retrouve dans cette situation puisqu’en 2007 et alors qu’elle était en litige avec son équipementier de l’époque, la marque Brooks, la sélection chilienne avait déjà joué avec des maillots sans le logo du partenaire technique face au Brésil et au Costa Rica.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok