Maillots de foot

L’équipe de France de foot jouera bien en Nike aux JO de Tokyo

Publié le 04/07/2021

À quelques semaines du début des Jeux Olympique de Tokyo, vous êtes nombreux à nous poser la question. Alors oui, l'équipe de France de foot jouera en Nike !

Que l’équipe de France de foot porte un maillot Nike n’a bien évidemment rien d’extraordinaire puisque la Fédération Française de Football est liée à la marque américaine depuis dix ans. Pourtant, et alors que les Jeux Olympiques de Tokyo approchent, la question revient avec insistance dans nos différents échanges avec vous. On y répond donc à travers cet article afin de clarifier la situation. En effet, ce qui vous fait vous poser la question, c’est que c’est la marque Lacoste qui est le partenaire officiel de la délégation française. À ce titre, la marque française aurait donc parfaitement pu se retrouver sur les tenues des Bleus pour les prochains matchs ! Ce ne sera donc pas le cas et on vous explique pourquoi.

shooting-maillot-france-2020-nike-footapck-12

L’imbroglio des JO 2012 comme point de départ

Pour comprendre pourquoi la donne aurait pu être différente pour l’équipe de France de foot engagée aux JO 2020, il faut remonter à 2012 quand les féminines avaient disputer le tournoi Olympique. À l’époque, le Comité National Olympique du Sport Français (CNOSF) était lié à adidas et la marque aux trois bandes s’affichait donc sur les tenues de l’ensemble des équipes, qu’importe le sport. Alors que Nike venait de prendre le contrat d’équipementier de la FFF deux ans plus tôt, c’est bien avec des maillots adidas que les Bleues ont du jouer durant les JO de Londres. Un scénario qui avait également eu lieu dans le basket puisque là encore Nike s’était fait remplacer par adidas. Une situation qui avait vu naitre des tensions entre les différents interlocuteurs et qui aurait pu laisser des traces.

Quatre ans plus tard, lors des Jeux de Rio, ce sont pourtant des maillots Nike qui ont été utilisés par l’équipe de France féminine. Le CNOSF aurait-il lâché du lest ? Non. Contrairement à la situation de 2012, c’est Lacoste qui était devenu le partenaire du Comité Olympique et la marque n’étant pas en capacité de fournir des tenues sportives aux différentes fédérations comme le foot, le basket ou le hand, ce sont les équipementiers de chacune des fédérations qui ont été sollicitées pour concevoir les maillots des Jeux. En revanche, en dehors du cadre sportif, ce sont bien des tenues de la marque au crocodile qui avaient été utilisées en 2016.
.

Le maillot de l’équipe de France Féminine aux JO 2016

Maillot France JO Nike 2016

Pour 2020, ce sera donc pareil qu’en 2016 et l’équipe de France de football utilisera un maillot de foot brandé Nike durant les Jeux Olympiques de Tokyo. Mais si la marque américaine s’affichera sur le maillot des Bleus, ce dernier sera en revanche légèrement modifié par rapport à celui utilisé lors du dernier Euro 2020. En effet, les JO n’étant pas une compétition gérée par les Fédérations, c’est le logo des équipes de France olympiques qui sera présent. On ne retrouvera donc pas le coq surmonté des deux étoiles de champion du Monde mais bel et bien un coq qui surmonte les anneaux olympiques. Du côté du flocage aussi, certains changements seront présents puisque le flocage officiel arbore le logo de la FFF et il devrait donc être remplacé par un flocage neutre, entièrement blanc ou bleu selon la couleur du maillot utilisé.

Du changement pour Paris 2024 ?

Si les choses sont donc stables pour les JO de Tokyo, les tensions auraient bien pu se raviver à l’approche des JO de Paris 2024. En effet, pour cette compétition ô combien attendue dans l’Hexagone, c’est Le Coq Sportif qui sera le fournisseur officiel du Comité Olympique. Le Coq Sportif qui est certes une marque qui fera des tenues lifestyle mais qui est également un équipementier sportif reconnu. Déjà partenaire d’un club comme Saint-Etienne, la marque tricolore est donc largement en mesure de pouvoir fournir des tenues pour les différentes équipes de sports collectifs qui seront engagées aux JO 2024.

Mais afin de ne pas connaitre une nouvelle situation compliquée comme en 2012, les discussions ont été engagées très tôt et un accord à même déjà été trouvé au début du mois de mars dernier. Ainsi, dans le but de ne pas pénaliser des Fédérations qui possèdent un contrat d’équipementier juteux avec une marque, l’athlétisme, le foot, le hand et le basket ont obtenu l’autorisation d’évoluer en 2024 en dehors du cadre de Le Coq Sportif. En échange de conserver leur équipementier pour la compétition, les quatre fédérations devront verser 100 000 € par an, soit 400 000 € au total, dans un fonds de dotation qui servira à densifier le fonds de solidarité dont auront besoin certaines fédérations. Comme souvent, c’est l’argent qui est venu régler le problème…

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok