Chaussures de foot

Kai Havertz imagine des crampons pour soutenir la Croix Rouge allemande

Publié le 23/08/2021

Alors que des inondations ont frappé l'Allemagne, Kai Havertz a imaginé une paire de crampons pour soutenir les efforts et les actions de la Croix Rouge allemande.

Si vous avez regardé le match entre Arsenal et Chelsea ce week-end, vous avez peut-être aperçu une nouvelle paire de crampons aux pieds de Kaï Havertz. Ambassadeur Nike depuis déjà quelques temps et égérie de la gamme Phantom GT, le jeune allemand ne porte en effet pas le dernier coloris du pack Motivation comme ses autres compères mais une paire où le blanc est dominant et qui est basée sur la première génération du modèle.

Bien loin d’être en froid avec Nike, le joueur de Chelsea a lui-même imaginé ce coloris afin de soutenir la Croix Rouge allemande qui oeuvre auprès des centaines d’allemands victimes des dernières inondations qui ont touché le pays.

Havertz met en vente 100 paires de crampons pour collecter des fonds

Originaire de Rhénanie-du-Nord-Westphalie où il possède encore une partie de sa famille, Kaï Havertz a été particulièrement touché par les tragiques inondations qui ont touché la région qui l’a vu grandir. « Vous avez peut-être entendu parler des inondations en Allemagne, les effets sont encore très présents aujourd’hui, dans ma région natale. Il y a beaucoup de travail à faire pour réparer les dommages subis par de nombreuses familles et leurs maisons. » explique le joueur sur son compte Twitter « J’ai développé un design unique pour 100 paires de chaussures de football Nike pour aider à collecter des fonds et à sensibiliser le public dans l’espoir de reconstruire les communautés qui ont été détruites. »
.

Les crampons de Kaï Havertz

Profitant de son statut d’égérie Nike Football, Kaï Havertz a donc décidé de ne pas rester immobile face à cette situation et c’est en mettant en vente 99 paires identiques à celle qu’il a porté face à Arsenal que le joueur de Chelsea compte faire parler. Disponible à la vente à 279,95€ sur le site du distributeur allemand 11teamsports, cette paire se distingue par un coloris très simple puisque sur une base blanche, on ne retrouve que des touches de noir au niveau des lacets et de rouge sur les logos. Outre le numéro 29 qui est celui qu’il porte à Chelsea, la paire arbore également la mention NRW (qui sont les initiales de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie) ainsi que le drapeau de sa région natale.

Si le geste peut paraitre dérisoire puisque le résultat de vente qui ira directement à la Croix Rouge allemande ne devrait être que d’environ 30 000€, il est important de noter que le joueur a déjà prévu de faire un don de 200 000€. Plus symbolique qu’autre chose, cette mise en vente de 99 paires est donc surtout l’occasion pour Havertz de prendre la parole autour d’un sujet qui lui importe et qui dépasse son statut de joueur de foot. Déjà très utilisée par les marques, la chaussure de foot prouve une nouvelle fois qu’elle peut-être autre chose qu’un outil de travail pour les footballeurs et qu’elle est un vrai support de communication pour des causes diverses.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok