Edouard Stauffer a breveté ses maillots «Advantage» en 2017 . «C’est un maillot normal, sur lequel on ajoute des coutures à certains endroits sensibles. Celles-ci se relâchent lorsque quelqu’un les pince», explique le Genevois au média suisse Blick. Sûr de lui, le septuagénaire a même proposé ses tenues futuristes à la FIFA et à son vice-secrétaire de l’époque Zvonimir Boban, en vain.

Pour valoriser son idée, le Suisse axe sa communication autour du tirage de maillot effectué par Giorgio Chiellini sur Bakayo Saka en finale de l’Euro 2020. «Avec mes maillots, Saka serait parti seul au but et aurait peut-être marqué. Et l’Angleterre serait peut-être championne d’Europe…», raconte Edouard Stauffer à Blick. Un concept qui déchire certes, mais peut-être un peu trop.