Maillots de foot

Quand le maillot adidas de l’Algérie est au coeur d’une polémique avec le Maroc

Publié le 01/10/2022

Quelques jours après sa présentation, le nouveau maillot pré-match de l'Algérie est au coeur d'une polémique avec le voisin marocain.

Depuis quelques temps déjà, les équipementiers nous habituent à mettre de côté l’histoire et la culture pour offrir des maillots souvent sans aucune saveur. Mais cette fois-ci, c’est justement l’histoire qui est racontée sur le maillot pré-match de l’Algérie qui pose un sérieux problème … au Maroc !

maillot pre match algerie

Dévoilés par adidas il y a quelques jours déjà, ces nouveaux maillots d’échauffement se retrouvent en effet au coeur d’une polémique culturelle et le ministère marocain de la Culture a tout simplement demandé à la marque aux trois bandes de les retirer. La raison ? Le Maroc accuse adidas de s’être approprié des symboles du « patrimoine culturel marocain ».

Le zellige marocain ou le palais de Mechouar ? 

Ce n’est probablement pas de cette manière qu’adidas imaginait la fin de sa collaboration avec l’Algérie. Tandis que la Fédération nationale algérienne a lancé un appel d’offres général pour trouver un nouvel équipementier à partir de 2023, la marque aux trois bandes a présenté deux nouveaux maillots et un pré-match. Si les deux maillots ont reçu un accueil intéressant, la tenue pré-match se distinguait par son design.

Imaginé autour d’un motif à damiers, il était présenté comme « Inspiré par la culture et l’histoire. Fait pour s’adapter à la royauté ». Présentant un mélange de plusieurs couleurs (jaune, vert, bleu, blanc, noir), le maillot pré-match s’inspirait des mosaïques du Palais El Mechouar de Tlemcen, ville du Nord-Est de l’Algérie. Oui mais voilà, c’est justement la symbolique de ce maillot qui pose un problème.

maillot pre match algerie

Dans un courrier adressé à adidas, l’avocat du Ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication a en effet justifié sa position. « Je tiens à vous informer que les motifs utilisés dans votre création sont inspirés de motifs présents dans les monuments de la Médina de Fès et le Site de Chellah, inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 1981 et 1985. La délimitation des biens inscrits sur la liste du patrimoine mondial comporte tous les attributs architecturaux et urbanistiques. (…) Ainsi je vous mets en demeure de bien vouloir demander à vos équipes de retirer la collection citée ci-dessus dans un délai de 15 jours à partir de la réception de la présente. »

Il faudra donc attendre quelques jours pour en savoir plus sur l’avenir de ce maillot. En revanche, difficile de croire qu’on le reverra sur les épaules des algériens.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok