Infographie : les équipementiers de la Ligue 1 (Saison 2016/2017)

http://www.footpack.fr/wp-content/uploads/2017/01/Footpack-InfographieL1-01.jpg

La Ligue 1 représente pour nous français un baromètre intéressant au niveau des équipementiers. En effet, à travers les médias nationaux, nous pouvons largement voir ou entendre parler du championnat de France et donc sans forcément y prêter attention, être influencer par la présence des équipementiers en tant que sponsors.

Depuis 5 saisons maintenant, nous étudions la Ligue 1 dans les moindres détails pour vous présenter quelques données clefs sur les maillots et les chaussures à travers une étude complète sur cette bataille. Verdict ?

Footpack-InfographieL1-FR

Nike creuse l’écart en Ligue 1

Année après année, Nike s’impose comme l’équipementier phare de notre championnat challengé par adidas qui change peu à peu son fusil d’épaule : fini la quantité, focus sur la qualité des joueurs et des équipes partenaires !

Ainsi en Ligue 1 lors de la saison 2016/2017, Nike et adidas équipent :

  • 8 des 20 clubs, soit 40% (avec parmi ces clubs : PSG, OM, OL et Monaco notamment)
  • 520 joueurs sur 551, soit 94,37%

L’omniprésence des deux mastodontes en chaussures ne se dément pas bien que la proportion entre les deux marques évolue sur une tendance lourde depuis plusieurs saisons.

Les maillots en Ligue 1 : un statut quo par rapport à la saison passée

Nous sommes clairement dans une phase d’optimisation pour les gros équipementiers que sont Nike, adidas et Puma. A l’image de ce qui est fait au niveau européen avec des clubs comme Manchester United, Chelsea ou Arsenal, les équipementiers les plus puissants se concentrent désormais quasiment exclusivement sur les très gros clubs et délaissent peu à peu les clubs de « seconde zone ». Sur ces plus petits clubs, l’investissement est parfois plus difficile à rentabiliser et la visibilité n’est pas toujours optimale.

En France, cette vision élitiste est surtout portée par le PSG. Le club souhaite d’ailleurs renégocier son contrat avec Nike en espérant rentrer dans des standards que le club estime plus juste par rapport à ses concurrents. Au vu de l’investissement et des moyens que met Nike pour valoriser son partenariat avec le PSG, nul doute que les parties devraient trouver un terrain d’entente pour les saisons à venir.

maillot-foot-psg-l1byfootpack-2-min

Cette course aux plus gros clubs pour les équipementiers les plus riches permet à d’autres d’apparaître sur le marché et de diversifier les marques présentes en Ligue 1. C’est par exemple le cas de Macron, qui avait la saison passée le Gazélec, et qui a bien su rebondir avec l’OGC Nice : entre les performances du club et les ventes de maillots de Balotellli (qui vendait en début de saison un maillot toutes les 6 minutes !), l’équipementier italien devrait s’y retrouver.

D’autres équipementiers comme Le Coq Sportif profitent de la vitrine qu’offre la Ligue 1 notamment avec un club comme l’AS Saint-Etienne. L’occasion était trop belle pour l’équipementier de s’associer avec un club dont l’histoire commune a marqué l’histoire du foot français. Un retour en force vers le « sport performance » dont la marque se réjouie. « Le Coq Sportif est revenu dans le football avec l’ASSE, club de cœur et des plus grands succès de l’équipementier. Après deux années le bilan est plus que positif. Les joueurs portent sur le terrain des maillots fait en France, inspirés de l’ADN de notre marque. Nous en sommes ravis, c’est une grande fierté pour nous » s’est ainsi réjoui Jean-Philippe Sionneau, International PR Manager & Communication France.

maillot-foot-asse-le-coq-sportif-l1byfootpack-min

Cette saison est l’occasion de souligner l’arrivée d’un « nouveau » venu avec la marque Lotto (partenaire du Dijon FCO) et la présence renforcée d’Umbro qui a profité de l’intersaison pour récupérer le Stade Malherbe de Caen et ainsi avoir deux clubs sous contrat (en plus du FC Nantes).

Les chaussures : Nike cannibalise la Ligue 1

Certains diront que nous sommes un peu fous, mais chaque année nous nous posons la question : « Combien de joueurs jouent en Nike ou en adidas ? ». C’est assez fastidieux à faire certes, mais c’est aussi un plaisir pour nous de disposer d’une donnée et de pouvoir la partager avec vous.

A la manière de ce que nous expliquions précédemment pour les maillots, les gros équipementiers (notamment adidas) changent peu à peu leur fusil d’épaule. Si l’on prend le cas de l’équipementier allemand, la signature de contrat comme celui de Pogba a forcément des conséquences sur les plus « petits » joueurs et notamment ceux de la Ligue 1. Quelle est la différence par rapport à 2015/2016 ?

infographie-ligue-1-chaussure-foot-adidas

Même si il y a toujours plus de 9 joueurs sur 10 qui portent des chaussures adidas ou Nike (94,19% pour être précis), la répartition entre les deux a encore évolué cette saison. Puma reste en 3e position mais gagne en notoriété avec l’arrivée d’une tête de gondole comme celle de Balotelli. A noter que notre étude ayant été réalisée avec le mercato hivernal, nous n’avons pas comptabilisé par exemple Memphis Depay qui a la particularité de jouer avec des Under Armour aux pieds : unique en Ligue 1 !

D’autres marques sont présentes et nous font l’objet de notifications de la part de nos followers : c’est par exemple le cas de Mizuno, une marque dont la côte de popularité parmi les spécialistes n’est plus remise en cause. Thiago Motta porte depuis de très nombreuses années des produits Mizuno et joue actuellement avec la Morelia Neo. « Nous sommes ravis de voir qu’un joueur du PSG comme Thiago Motta, certainement un des meilleurs milieux de terrain européens porte nos produits depuis de nombreuses saisons et en est pleinement satisfait. Cela va dans le sens de notre communication qui s’axe de plus en plus sur la qualité de nos cuirs et de l’innovation dans la fabrication de nouvelles chaussures avec ce matériau noble, extrêmement confortable, alliant légèreté et design moderne ». Willy Grando nous a même précisé que « si des joueurs de Ligue 1 ont envie de se différencier et de porter nos produits en ayant en tête notre philosophie axée sur le confort et la qualité Made in Japan. Nous sommes ouverts à faire tester les produits la saison prochaine mais sans contre partie financière ! ». A bon entendeur.

Le détail complet est le suivant :

  • Nike : 353 joueurs (64%)
  • Adidas : 166 joueurs (30,1%)
  • Puma : 20 joueurs (3,6%)
  • Kipsta : 4 joueurs (<1%)
  • Chaussures masquées : 4 joueurs (<1%)
  • Lotto : 2 joueurs (<1%)
  • Mizuno : 1 joueur (<1%)

Il est intéressant d’étudier les courbes Nike et adidas sur les 5 dernières saisons et remarquer qu’elles se sont inversées et que l’écart tend à s’accroître de plus en plus en faveur de Nike pour maintenant avoisiner les +25%.

Si l’on se penche sur les modèles, la Nike Mercurial Vapor est désormais la chaussure #1 en Ligue 1 devant la X16.1 d’adidas : Nike ayant plus de modèles dans sa gamme que les autres équipementiers, cette place de numéro 1 est d’autant plus remarquable. Nike ultra domine son TOP10 puisque la marque place 7 de ses chaussures parmi les 10. De manière plus globale, 1 joueur sur 3 de Ligue 1 joue avec une Nike Mercurial, que ce soit le modèle Vapor ou Superfly (montante). C’est clairement le modèle typé « vitesse » de Nike qui est le plus apprécié des joueurs de notre championnat.

chaussures-football-nike-mercurial-vapor-xi-img8

Comme sur l’infographie nous sommes un peu limité pour ne pas vous noyer parmi les infos, cet article nous permet de mettre en lumière d’autres données :

  • La Nike Tiempo est la chaussure dont la moyenne d’âge des joueurs qui la portent est la plus élevée (27,8 ans) alors que l’Hypervenom (modèle fortement mis en lumière avec la sortie de la nouvelle version) est portée par des joueurs moins confirmés (22,5 ans).
  • Lotto remporte la palme de la moyenne d’âge la plus élevée avec plus de 37 ans pour les deux joueurs équipés (Balmont et De Sanctis). Les 4 joueurs qui portent des Kipsta ont quant à eux en moyenne presque 32 ans. La marque arrive à sceller des partenariats plus efficients avec des joueurs plutôt en fin de carrière : on sait que les joueurs Kipsta ont un véritable rôle dans la conception des chaussures de la marque.
  • La proportion des joueurs équipés en Nike passe à 68% si l’on se concentre uniquement sur les joueurs ayant 18 ans ou moins : la marque essaye de sécuriser autant que possible les « stars » de demain en créant une véritable affinité et une relation avec la marque dès le plus jeune âge.
  • Nike se focalise sur l’âge mais aussi sur la qualité puisque 68% des joueurs jouant en Ligue 1 et comptant au minimum une sélection dans les Equipes de France jeunes (jusqu’aux U21) portent des Nike.

Quelle chaussure pour quel poste ?

C’est l’éternel question que l’on nous pose et notre réponse est souvent de vous demander : quel est ton poste ? Quel est ton style de jeu ? Sur quel type de pelouse joues-tu ? Quelle est ta paire actuelle ? etc.

Avec notre étude, vous pourrez avoir une vision des chaussures que portent les joueurs de notre championnat et à quel poste.

NIKE

  • Mercurial : 33% milieux, 31% attaquants, 31% défenseurs, 5% gardiens
  • Tiempo : 47% défenseurs, 29% milieux, 19% gardiens, 5% attaquants
  • Magista : 54% défenseurs, 41% milieux, 3% gardiens, 2% attaquants
  • Hypervenom : 34% milieux, 31% défenseurs, 25% attaquants, 10% gardiens

La Mercurial est clairement la chaussure la plus polyvalente qui correspond à tous les postes mais souvent à des joueurs dont la faculté première est la vitesse ou la percussion. La Tiempo sans surprise est plutôt une chaussure de défenseur car robuste, avec un bon toucher lié au cuir de la paire. La Magista s’adresse plutôt à des défenseurs bons relanceurs et des milieux créateurs. L’Hypervenom quant à elle avait du mal à trouver sa place mais devrait radicalement changer avec la sortie de la 3ème version qui a vocation à être la chaussure du buteur. Nike va donc pousser ce modèle principalement auprès des attaquants (Cavani en sera la tête de gondole en France).

infographie-ligue1-nike-hypervenom

ADIDAS

  • X : 37% milieux, 33% attaquants, 27% défenseurs, 3% gardiens
  • Ace : 37% gardiens, 33% milieux, 24% défenseurs, 5% attaquants

La X16.1 chez adidas est le pendant de la Nike Mercurial. Présentée par adidas comme la chaussure qui « crée le chaos », elle est polyvalente : la pointe de vitesse et le dribble font partie de l’ADN de la chaussure. Le silo ACE est quant à lui très intéressant puisque cette chaussure est portée en majorité par des gardiens ! Bon maintien du pied et du contrôle du ballon, les gardiens de Ligue1 y trouvent leur compte. Pour les joueurs de champ, cette chaussure est plutôt utilisée par des joueurs au profil dit de passeur et créateur.

PUMA

  • evoSPEED : 46% milieux, 46% défenseurs, 8% attaquants
  • evoPOWER : 33% milieux, 33% gardiens, 17% attaquants, 17% défenseurs

L’evoSPEED comme son nom l’indique fait la part belle aux joueurs rapides mais étonnement peu d’attaquants la porte à ce poste. Ce sont plutôt des milieux excentrés et des défenseurs latéraux qui trouvent leur bonheur dans cette paire. Pour l’evoPOWER, plus robuste et épaisse, ce sont les milieux et les gardiens qui se reconnaissent le plus dans ce modèle.

Quelle est la répartition par club des marques de chaussures ?

Vous avez un club de cœur en Ligue1 ? Vous pourrez désormais briller au stade en sortant la stat qui tue à propos des chaussures de vos joueurs favoris.

  • Angers SCO : 54% Nike, 38% adidas, 8% Puma
  • AS Monaco FC : 59% Nike, 33% adidas, 4% lotto, 4% chaussures masquées
  • AS Nancy Lorraine : 72% Nike, 28% adidas
  • AS Saint-Etienne: 66% Nike, 28% adidas, 3% Kipsta, 3% chaussures masquées
  • Dijon FCO : 59% Nike, 26% adidas, 11% Puma, 4% lotto
  • EA Guingamp : 68% Nike, 32% adidas
  • FC Metz : 61% Nike, 32% adidas, 4% puma, 4% Kipsta
  • FC Nantes : 52% Nike, 48% adidas
  • Girondins Bordeaux : 61% Nike, 32% adidas, 7% Puma
  • Lille OSC : 60% Nike, 40% adidas
  • Lorient FC : 73% Nike, 27% adidas
  • Montpellier Hérault : 64% Nike, 32% Adidas, 4% Puma
  • OGC Nice : 78% Nike, 16% adidas, 6% Puma
  • Olympique de Marseille : 56% Nike, 34% Adidas, 6% chaussures masquées
  • Olympique Lyonnais : 66% Nike, 34% adidas
  • Paris Saint-Germain : 54% Nike, 38% Adidas, 4% Puma, 4% Mizuno
  • SC Bastia : 60% Nike, 28% Adidas, 8% Kipsta, 4% Puma
  • SM Caen : 63% Nike, 30% adidas, 7% Puma
  • Stade Rennais : 77% Nike, 11% Puma, 11% adidas
  • Toulouse FC : 71% Nike, 25% adidas, 4% Puma

Nike reconduit avec la FFF et les arbitres jusqu’en 2026

Pour finir, nous avons regardé les contrats en cours au niveau des arbitres & des ballons officiels. Si le sponsoring des arbitres est reconduit de fait avec le nouvel appel d’offres remporté par Nike auprès de la FFF jusqu’en 2026, le constat est un peu différent pour les ballons.

A partir de la saison 2017/2018, adidas sera remplacé par la marque Uhlsport. La marque allemande était notamment présente en Ligue 2 & Coupe de la Ligue. C’est donc le dernier ballon adidas Ligue 1 !

Remerciements

Nous souhaitions chaleureusement remercier nos amis de chez Graphic UNTD qui ont réalisé le design de cette nouvelle infographie ! Pas de doute, ces mecs-là sont cools et talentueux donc merci à eux.

Pour aller plus loin

Cette infographie est réalisée à partir de données que nous avons collectées et que nous avons en notre possession. Pour celles et ceux qui sont intéressés par le détail complet, joueur par joueur, vous pouvez nous contacter par email (kevin @footpack.fr) ou via Twitter @KevGeoffroy. Les différents blocs de l’infographie sont à télécharger via ce lien WeTransfer.

INFOGRAPHIE EN ANGLAIS / INFOGRAPHIC IN ENGLISH



Il y a 2 commentaires

Ajoutez le votre
  1. Antoine Dupont

    Je me suis toujours posé une question sur le sponsoring des chaussures : par exemple pour Nike, la marque sponsorise-t-elle la totalité des 355 joueurs qui en portent (c’est-à-dire avec une contrepartie financière)? Ou alors est-ce que certains de ces joueurs en portent mais n’ont pas de contrat avec Nike?

    • Frédéric Yang

      Bonjour Antoine,

      Pour répondre à ta question, Nike ne sponsorise pas vraiment la totalité des 355 joueurs. Certains joueurs (souvent les plus jeunes ou les moins connus) sont simplement dotés par la marque. C’est à dire que la marque leur envoie régulièrement (ou non) des chaussures. Et c’est exactement le même principe pour les autres équipementiers.

      Fred de Footpack


Post a new comment

172.68.65.205