Chaussures

Focus sur les technologies de la Nike Phantom Vision

Publié le 02/08/2018 Mis à jour le 13/08/2018

Après vous avoir présenté le nouveau silo Nike Phantom Vision (ou PhantomVSN) ainsi que les joueurs qui vont porter la nouvelle chaussure de la marque à la virgule, Footpack s’attaque à ce qui compose la chaussure en vous présentant en détails l’ensemble des technologies présentes sur la Phantom Vision.

nike-phantom-vision-phantom-vsn

Flyknit

Lancé en 2012, le FLyknit est devenu l’une des technologies de base de la part de la marque à la virgule. Présente dans tous les silos Nike, cette technologie est bien évidemment présente également sur la nouvelle Phantom Vision. Pour faire simple, le Flyknit est une sorte de tricotage offrant une empeigne de chaussure quasiment sans couture.

nike-phantom-vision-flyknit nike-phantom-vision-phantom-vsn-flyknit

Ajustée et ultra-légère, elle est entièrement conçue dans une maille haute précision composée de fils de polyester. Amélioré lors de la sortie de la nouvelle Mercurial, le Flyknit se présente sous plusieurs forme au sein de la PhantomVSN et on retrouve ainsi plusieurs textures différentes pour améliorer le toucher de balle sur les zones de réception, de passe ou de tir. Tout cela, mis en place grâce aux données collectées au sein du Nike Sport Research Lab.

Quadfit

Le Quadfit, c’est l’une des nouveautés du silo PhantomVSN. Si elle est invisible de l’extérieur, cette technologie est une sorte de chausson interne en maille qui apporte un soutien idéal et jusqu’ici inégalé dans toutes les directions. Capable de s’adapter à un très large panel de formes de pieds, le Quadfit épouse votre pied sans avoir le sentiment d’être compressé dans la chaussure, même neuve.

nike-phantom-vision-phantom-vsn-ghost-lace nike-phantom-vision-quadfit

Si vous ne pouvez pas voir cette technologie au premier coup d’oeil, vous comprendrez toute son importance lorsque vous enfilerez une paire de Phantom Vision.

Ghost Lace

Autre nouveauté présente sur le nouveau silo Nike Football, le système Ghost Lace. Si l’équipementier américain s’est aperçu que la plupart des footballeurs souhaitent un système de laçage sur les chaussures, il fallait en revanche conserver la qualité de contact sur le coup de pied afin d’optimiser au maximum la précision des frappes. Avec son système Ghost Lace, la marque à la virgule a réussi à combiner les deux puisqu’on retrouve un système de laçage qui se place entre le chausson intérieur et la tige Flyknit.

nike-phantom-vision-ghost-lace-2 nike-phantom-vision-phantom-vsn-ghost-lace-2

Ainsi, Nike crée une surface de frappe totalement lisse tandis que le joueur conserve la possibilité de resserrer comme il le souhaite sa chaussure. D’autant plus que sur le modèle PhantomVSN, l’équipementier américain a réduit les points de contact afin de donner une tension uniforme sur l’ensemble du pied.

Semelle extérieure

Enfin, sous le pied, Nike a présenté une nouvelle semelle extérieure conçue pour s’adapter aux changements de direction grâce au nouveau placement informatisé des crampons, le tout sur une plaque légère et réactive afin d’obtenir un meilleur soutien zonal du pied.

nike-phantom-vision-phantom-vsn-5 nike-phantom-vision-semelle nike-phantom-vision-semelle-1

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok