Maillots de foot

Schalke 04 va rendre hommage à l’industrie minière sur ses maillots

Publié le 28/11/2018

Vous l'ignoriez peut-être, mais l'histoire du club de Schalke 04 est étroitement liée à celle de l'exploitation minière. La fermeture d'ici la fin d'année de la dernière mine de charbon de la région a ainsi incité le club à réaliser un hommage tout particulier lors du match face au Bayer Leverkusen le 19 décembre prochain.

Avec les codes du football moderne et le marketing à outrance, les clubs ont souvent la fâcheuse tendance d’oublier quelques pages de leur histoire. Fondé en 1904 dans la ville de Gelsenkirchen, une ville de charbon et d’acier alors en pleine industrialisation, le FC Schalke 04 serait né, selon la légende, grâce à 8 jeunes mineurs de fonds âgés d’à peine 14-15 ans. Quelques années plus tard, dans les années 30-40, le club était tout simplement la meilleure équipe d’Allemagne et accumulait les titres de champion. Bien évidemment lié à jamais avec son histoire industrielle qui lui a notamment permis de grandir, le club de Schalke 04 va lui rendre un hommage appuyé lors du match face au Bayer Leverkusen le 19 décembre prochain. La raison ? Quelques jours après ce match, la dernière mine de charbon de la ville va tout simplement fermer et une page de la région entière va se tourner.

maillot-schalke-04-mines-charbon-consol

D’où l’idée du club de se servir de ses maillots pour ce vibrant hommage. A l’occasion de la 16ème journée, les coéquipiers d’Amine Harit porteront le maillot de la saison 2018/19 classique, mais une tenue qui ne comportera pas le sponsor habituel Gazprom. L’entreprise spécialisée elle dans l’extraction, le traitement et le transport de gaz laissera en effet sa place aux noms des anciens sites d’extractions du charbon de la région. On retrouvera ainsi les mentions « Consol », « Nordstern », « Hugo », « Osterfeld », « Monopol », « Lohberg », « Königsborn », « Holland », et bien d’autres encore.

Outre cet hommage sur les maillots, qui seront ensuite mis aux enchères au profit d’une oeuvre caritative, le club allemand va inviter lors de ce match près de 2000 anciens mineurs de fond tandis que le choeur Ruhrkohle entonnera le Steigerlied qui se veut être un chant de mineur. Le tout dans une ambiance sombre à l’intérieur de la Veltins Arena, comme pour rappeler l’atmosphère qui régnait dans les mines de la région. Quelques heures seulement après le bras de fer gagné par les supporters du Bayern Munich au sujet des couleurs du maillot principal du club, le football allemand donne une fois de plus une leçon au reste de l’Europe.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok