Chaussures

Test – Nike Mercurial Vapor 13 Élite

Publié le 22/07/2019 Mis à jour le 13/09/2019

Cette saison, les Nike Mercurial Vapor et Superfly reviennent, respectivement, dans une treizième et septième version comportant quelques innovations qui améliorent encore un peu plus cette paire mythique.

Confort

Note :

(9/10)

Pendant longtemps, la Mercurial a été associée aux joueurs avec des pieds fins. Pendant longtemps je n’ai pas pu porter de Mercurial, et ce malgré le fait que je souhaitais absolument avoir les mêmes chaussures que Cristiano Ronaldo. Mais l’arrivée du Flyknit à 360° sur la paire a complètement changé la donne. En effet il s’agit d’un matériau très souple qui s’adapte parfaitement à la forme du pied, que celui-ci soit fin ou large. Cette Mercurial est donc une chaussure très confortable que je recommanderais à n’importe quelle personne.

Style

Note :

(9/10)

Si la Mercurial est la chaussure la plus présente sur les terrains de foot, ce n’est pas pour rien. En plus de ses caractéristiques techniques, elle dispose d’un design unique qui est aujourd’hui reconnu par tous les footballeurs. Pour ma part j’apprécie tout particulièrement l’imposant swoosh apposé sur le côté extérieur de la chaussure, beaucoup plus que lorsqu’il était présent sur le côté intérieur. L’aspect maille tricotée renforcé ainsi que les nombreux éléments de wording inscrits sur la partie arrière de la chaussure apportent également un côté travaillé à la paire et tranchent véritablement avec la Vapor 12.

Maniabilité

Note :

(8/10)

Avec la construction en Flyknit à 360°, la semelle séparée en deux  était la grosse nouveauté de la Mercurial Vapor 12. Sur cette treizième version, on aura, à peu de chose près, la même semelle. En effet, si la conception est la même, Nike a souhaité l’alléger en ne gardant que ce qui était essentiel. Pour revenir sur mon ressenti lors de ce test, je n’ai, comme sur la précédente Mercurial et comme sur la Nemeziz 19+, ressenti presque aucune différence avec une semelle « classique ». Que ce soit au niveau de l’accroche, des changements de direction ou bien des accélérations, j’ai été totalement satisfait.

test-nike-mercurial-vapor-13-footpack-15

Toucher

Note :

(8/10)

Avant le test j’avais quelques interrogations à ce sujets. Les rainures présentes sur la Vapor 12 et Superfly 6 ne l’étaient plus sur cette version, et l’aspect maille de la chaussure pouvait laisser croire qu’elle serait trop souple. Mais il n’en est rien, au contraire. La technologie ACC est toujours bien présente et l’empeigne est toujours aussi fine. Tout cela offre une vraie proximité entre le pied et le ballon ce qui est très agréable lorsque l’on porte le ballon.

Rapport qualité/prix

Note :

(8/10)

Dans ce test c’est la version Elite à 250€ qui a été utilisée. Un prix qui se situe dans la moyenne s’il est comparé au reste des chaussures haut de gamme. Si vous recherchez une chaussure de qualité et que vous l’entretenez correctement, vous en aurez pour votre argent avec cette Mercurial.

Verdict

Cette nouvelle version de la Nike Mercurial est une chaussure que je recommanderais sans hésiter. Le plus important pour moi dans une chaussure de foot c’est le confort et je m’y suis parfaitement retrouvé dans cette chaussure. Légère, souple et fine j’ai adoré jouer avec et je pense sincèrement l’adopter. Elle vient rejoindre la Phantom VNM dans mon coeur et je pense que ce sera ma paire pour cette saison.

test-nike-mercurial-vapor-13-footpack-11

Note globale

8.4

Note attribuée sur 10

  • Confort
  • Style
  • Maniabilité
  • Toucher
  • Rapport qualité/prix

Description du testeur

  • Nom : Victor
  • Type de pratique : En club
  • Fréquence de pratique : Trois fois par semaine
  • Poste : Milieu
  • Type de terrain : Pelouse naturelle
  • Modèles habituels : Nike Phantom VNM, Nike Mercurial Vapor 12

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gabarit

Publié le 7 septembre 2019 à 19 h 07 min

Bonjour,
J’ai entendu dire que les crampons étaient légèrement plus longs sur la Mercurial 7/13 que sur le modèle 6/12 (1mm en plus je crois ?).
Je me demandais q’il était possible que ça se ressente sur le terrain ? Moi qui aime avoir la sensation de ne pas avoir de chaussure, cela peut-il être gênant par rapport à d’autres crampons plus courts ?
Enfin, sur terrain synthétique, sur lesquels les crampons FG sont déconseillés, la longueur des crampons peut-elle rendre le risque de blessure encore plus grand ?

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok