Test

Que vaut le nouveau ballon Nike Flight Ball ?

Publié le 10/07/2020

Explorer, recréer, innover. C'est en suivant ce processus que Nike a développé le Nike Flight Ball, le nouveau ballon de la marque américaine qui se veut révolutionnaire et qui s'attaque aux problèmes aérodynamiques. Mais est-ce que ça fonctionne ? Rendez-vous en bas de la page pour le verdict.

Huit longues années de recherche et développement pour développer ce nouveau ballon. Il n’en fallait pas plus pour nous intriguer. Alors dès que nous l’avons eu entre les mains, ou plutôt entre les pieds, nous nous sommes empressés de le tester pour vous partager nos ressentis.

On vous avoue qu’au premier coup d’oeil, on ne savait pas trop quoi en penser. Son design surprenant, avec ce coloris blanc comme on n’a plus l’habitude d’en voir aujourd’hui, mais surtout ces rainures très prononcées nous rendaient perplexe. Mais bon vous savez comme c’est, il faut toujours un certain temps pour accepter les innovations. Rappelez vous des premières chaussures hautes par exemple. Et comme d’habitude, on s’y est fait à ce design et on a hâte de le voir se parer de ses costumes de Premier League et de Serie A.

Au-delà du design, ce qui nous interrogeait vraiment, c’était de savoir si la promesse de Nike allait être tenue. Pour rappel, la nouvelle technologie AerowSculpt qui se matérialise par toutes ces rainures autour du ballon est censé rendre ses trajectoires 30% plus fiables par rapport à celles de son prédécesseur. Concrètement cette solution solution favorise le mouvement de l’air autour de la balle plutôt que de saisir sa surface en agissant d’une manière assez similaires aux alvéoles présentes sur les balles de golf. Et ça marche ! Après trois heures passées à enchaîner les frappes pour tester ce ballon, on a effectivement pu constater que les trajectoires du ballon étaient plus fiables, moins imprévisibles, rendant presque impossible les frappes de balle avec un effet flottant.

Pour ce qui est des autres avancées technologiques présentes sur ce ballon comme la ACC 3D Ink, il a été difficile d’en juger lors de ce test réalisé sur un terrain très sec. On peut certes ressentir un certain grip sur la surface du ballon, mais il sera plus intéressant de vérifier son efficacité sur un terrain humide, quand les conditions le permettront. Enfin, pour terminer avec le toucher de balle, nous n’avons pas ressenti de différence particulière avec les précédents ballons Nike. Il est très agréable à manier et les rainures de la technologie AerowSculpt ne gênent en aucun cas la conduite de balle ou les contrôles.

Le Nike Flight Ball est disponible sur le site nike.com depuis sa sortie le 29 juin.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

David

Publié le 11 juillet 2020 à 19 h 22 min

Bon complément d’explications à ta vidéo que tu as produit !
La configuration de ce nouveau ballon va « faire merveille » auprès des joueurs amateurs ou professionnels. La structure est novatrice en tous points : les bienfaits de la technologie high tech au service des joueurs de foot !
De quoi être très performant sur tous types de terrains !
Au top tip top !!
Belles illustrations Victor !

David

Publié le 11 juillet 2020 à 19 h 27 min

De plus, avec le bon positionnement du joueur et les tirs de pénalité et les tirs : lucarne droite, lucarne gauche (comme tu fais la démo dans ta vidéo) cela permettra que les tirs au but soient réussis !!
Rien que pour le plaisir du joueur et des supporters !!

asoas

Publié le 12 octobre 2020 à 1 h 18 min

bonjour
permettez moi de vous dire que vous ne savez pas de quoi vous parlez .
A quel endroit avez- vous vu la démonstration de ce que vous pretendez comme performance à ce ballon?
je viens de voir 3 matchs de niveau international avec ce ballon (les 2 dernier de l’ equipe nationale et l italie-pologne) .C est un désastre . beaucoup de passes sont interceptées . impossibilité de faire de construction en petite surface …
ce ballon est peut être plus juste pour les trajectoires ,mais cette caractéristique est loin d être essentielle à un ballon de foot qui n est du golf . Lorsque les dirigeants de la FIFA ont fait la commande du ballon de la coupe du monde 2018 à adidas , ils ont exigé d avoir une imitation parfaite des performances du telestar des années 70.
. c est cette décision qui permis à la France de gagner la coupe du monde2018 . je m explique : le ballon produit donc par Adidas avait réellement une des performances essentielle du ballon legendaire c est sa vitesse extraordinaire ( plus de 130kh en moyenne ) c est ce qui explique que plusieurs coup franc de Griezmann ont provoqué de but . mais c est encore plus visible au but de Mbapé pendant la finale , une frappe en dehors de la surface de réparation sans élan ( 25m environ ) .il ne marque jamais ce type de but .. Celui de Matuidi ( vitesse et effet courbe) non plus n aurait été possible avec le nouveau Nike courbe tres peu sensible aux effets .tout ceci pour dire que la présence des gros sillons sur ce ballon Nike ne permettra pas de tres haute vitesse . c est un principe tres elementaire de l aérodynamique .
la méme catastrophe se produit actuellement avec le tennis à Roland Garros .

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok