Maillots de foot

Troyes, nouveau membre du City Football Group et bientôt chez Puma ?

Publié le 10/09/2020

Le rachat du club a été officialisé le 3 septembre via un communiqué présenté sur les réseaux sociaux du club de l’Aube. Aujourd'hui on se pose la question de son avenir avec Le Coq Sportif.

Depuis quelques jours, le City Football Group est le nouveau propriétaire d’un prétendant à la Ligue 1 Uber Eats. L’ESTAC (Troyes) a annoncé la vente du club en publiant un communiqué sur son site internet et le City Football Group qui gère dans le monde neuf clubs de football dont des cadors comme Manchester City, New York City Football Club ou Melbourne City devient donc propriétaire du club de l’Aube.

(DÉJÀ) LA FIN DE L’HISTOIRE AVEC LE COQ SPORTIF?

Mais alors, est-ce que le club de Troyes actuellement sous contrat avec Le Coq Sportif va vivre un bouleversement la saison prochaine? Et si l’arrivée des nouveaux propriétaires poussait l’équipementier français vers la sortie? Sous contrat avec la marque tricolore depuis l’année dernière, le club souhaitait renouer avec l’histoire puisque l’équipementier était déjà présent sur les tuniques de l’ESTAC trente ans en arrière et les usines de la marque ne sont qu’à quelques kilomètres du Stade de l’Aube. Mais alors que le contrat qui lie le club au Coq devait se terminer en 2024, les dés semblent relancés. .

PUMA, LE NOUVEL ÉQUIPEMENTIER?

Actuellement dans le Monde, cinq des détenus entièrement ou partiellement par le City Football Group possèdent comme équipementier principal, Puma. Celui qui fait le plus de bruit, c’est bien évidemment le dauphin du championnat d’Angleterre puisque le club a signé un contrat pour une somme annuelle de cinquante millions de livres. Mais dans le même temps, Melbourne City en Australie, Girona FC en Espagne, Montevideo City Torque en Uruguay et Sichuan Jiuniu FC en Chine jouent tous avec les maillots de la marque allemande. En revanche, Yokohama F-Marinos au Japon et New York City FC aux Etats-Unis jouent avec des maillots adidas. S’il est difficile de connaitre les raisons pour le club japonais, New York City est cependant obligé d’évoluer sous adidas puisqu’un contrat lie la Major League Soccer (MLS) à la célèbre marque aux trois bandes. Le dernier club de la famille City Football Group, le club belge Lommel SK, évolue quand à lui avec la marque Masita.

soiree-blue-moon-manchester-city-puma-footpack-12

S’il est bien évidemment prématuré de dire que Puma sera le nouvel équipementier de l’ESTAC, des discussions entre les différents acteurs pourraient malgré tout avoir lieu. Pour Puma qui a perdu cette saison le club d’Amiens (descendu en Ligue 2) et Bordeaux (passé chez adidas), ce serait alors l’occasion de récupérer un nouveau prétendant à la montée en Ligue 1 à l’image du nouveau contrat avec Nancy par exemple.  Une affaire à suivre dans les prochains mois donc et on suivra avec attention les prochains événements qui pourraient arriver à l’ESTAC.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

David

Publié le 10 septembre 2020 à 12 h 49 min

Laissons faire le temps ! Wait and see later !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok