Maillots de foot

Quelles sont les sélections les plus fidèles à leur équipementier ?

Publié le 11/06/2021

Durant le mois qui arrive, les sélections nationales vont être à l'honneur. L'occasion d'en savoir un peu plus sur les sélections les plus fidèles à leur équipementier.

Depuis 2011, Nike a raflé le contrat de partenariat de l’équipe de France à adidas et vient déjà de signer sa dixième année consécutive sur le maillot des Bleus. Alors que les clubs ont souvent la bougeotte au niveau des équipementiers et que le mercato est intense entre les différentes marques, les sélections nationales sont souvent plus fidèles et s’inscrivent dans le long terme. Car outre la présence sur le maillot de l’équipe nationale, c’est régulièrement un partenariat d’envergure qui est mis en place et qui influe sur différentes branches des Fédérations. La notion de stabilité est donc importante au sein des sélections. Mais alors, quelle est donc la sélection qui est la plus fidèle à son équipementier ? Une idée ? Voici le Top 15 à travers le Monde.

#15 : Australie – Nike depuis 2004

À la 15ème place du classement, on retrouve l’Australie. Chez Nike depuis 2004 et après avoir collaboré avec adidas, Umbro ou encore la marque Kingroo, c’est aux côtés de l’équipementier américaine que l’Australie évolue depuis près de 17 ans. Le contrat court d’ailleurs jusqu’en 2023.

#14 : Italie – PUMA depuis 2003

Depuis 19 ans, l’Italie est mariée à PUMA. Si l’on se souvient encore tous des maillots Kappa utilisés par les italiens durant l’Euro 2000, c’est bien la marque allemande qui est derrière la conception des tenues depuis 2003. Un partenariat inscrit dans la durée pour les deux entités mais qui pourrait bien voir son terme approcher puisque certains rumeurs faisaient écho d’un rapprochement entre la Fédération italienne et adidas pour les prochaines années. Si c’était le cas, ce serait alors un retour puisque les deux entités ont déjà collaboré entre 1974 et 1978.

#13 : Argentine – adidas depuis 2001

Si Reebok n’avait pas été l’équipementier de l’Argentine entre 1999 et 2001, le partenariat entre l’Argentine et adidas ne soufflerait pas sa 20ème bougie mais plutôt sa trentième ! Partenaire de l’Albiceleste depuis 2001, la marque aux trois bandes possède en effet une histoire particulière avec la sélection nationale argentine puisqu’elle a connu trois passages différentes. 1973-1979, 1990-1998 et 2001-xxxx. Malgré tout, comment oublier le passage légendaire de Le Coq Sportif qui restera à jamais associé au sacre de l’Argentine et du Dieu Maradona en 1986.

#12 : Croatie – Nike depuis 2000

Après avoir changé quatre fois d’équipementier en dix ans, la Croatie semble avoir trouvé son partenaire depuis 2000 puisque Nike a déjà dépassé les 21 ans passés avec le vice champion du Monde 2018. Alors que uhlsport, Lotto, Kappa et Lotto de nouveau avaient pris place sur le maillot à damiers par le passé, c’est bien la marque à la virgule qui est désormais aux commandes de ce maillot facilement identifiable.

#11 : Japon – adidas depuis 1999

Asics, PUMA, adidas. Dans toute son histoire, le Japon n’a connu que trois équipementiers. Alors que les trois entités ont été utilisées de manière assez aléatoire durant les années 70-80, c’est adidas qui est le seul maitre à bord depuis 1999. Une collaboration bien évidemment intéressante pour la marque aux trois bandes puisqu’elle permet de toucher le marché asiatique toujours très important.

#10 : Suisse – PUMA depuis 1998

Depuis plus de 21 ans, PUMA est présent sur le maillot de l’équipe nationale suisse. Devenu un partenaire de confiance après avoir travaillé avec la marque Blacky ou encore Lotto dans les années 90, PUMA a notamment fait mieux que son rival adidas puisque l’autre marque allemande n’était restée que treize ans en tant qu’équipementier officiel (176-1989).

#9 : Brésil – Nike depuis 1997

Au même titre que le maillot de l’équipe de France, le maillot du Brésil est probablement le plus important toutes sélections confondues. Terre de football et mère patrie de très nombreuses stars du ballon rond, le Brésil est associé à Nike depuis 1997 et l’association semble aujourd’hui tellement naturelle qu’on en oublierait presque que Umbro avait été présent entre 1991 et 1996, que la marque Topper était restée dix ans sur le maillot de la Seleçao (1981-1991) et que adidas avait même été sur la tenue du Brésil entre 1977 et 1981.

#8 : Portugal – Nike depuis 1997

Après avoir fait quatorze ans aux côtés d’adidas (1980-1994) et une petite année avec Olympic, le Portugal s’est associé à Nike à partir de 1997. Un choix qui pouvait paraitre osé à l’époque puisque le Portugal sortait de plusieurs non-qualification aux Euros et aux Mondiaux mais qui est finalement devenu pertinent au fil des années et grâce à un certain Cristiano Ronaldo, lui aussi égérie Nike …

#7 : Corée du Sud – Nike depuis 1996

Nike toujours mais de l’autre côté de la planète. À l’image d’adidas et du Japon, Nike a mis en place un partenariat sur la durée avec la Corée du Sud et s’offre ainsi une belle vitrine au sein du marché asiatique. D’ailleurs, lors de la présentation des maillots en 2020, la marque américaine avait fait de la Corée l’une de ses places fortes avec la sortie d’un coloris « Korea » pour la Mercurial, rien que ça.

#6 : Pays-Bas – Nike depuis 1996

Umbro, adidas, Lotto et Nike. Depuis 1966 et la première présence d’un équipementier sur le maillot des Pays-Bas, ce sont quatre marques qui se sont succédées. Si adidas restera comme emblématique puisque partenaire en 1988 lorsque les Pays-Bas ont gagné l’Euro, Nike est en revanche la marque avec la plus grande histoire puisque présente depuis 1996 sur le maillot des Orange.

#5 : États-Unis – Nike depuis 1995

Place au Top 5  et ce sont les États-Unis qui sont à l’honneur. Si le soccer a mis longtemps à devenir un sport important aux USA, Nike avait anticipé en signant la sélection nationale dès 1995 et jusqu’en 2022. Avant la marque originaire de Portland, c’était … adidas qui était présent sur les maillots de la sélection américaine, une hérésie dans un pays où Nike règne en maitre sur le sport.

#4 : République Tchèque – PUMA depuis 1994

Depuis son premier match en 1994 face à la Turquie, la République Tchèque porte des maillots PUMA. Devenu un membre incontournable de la sélection, PUMA est donc toujours en place depuis bientôt 30 ans et cela ne devrait pas changer de si tôt.

#3: Espagne – adidas depuis 1991

Trente ans d’histoire entre l’Espagne et adidas mais une histoire qui aurait pu prendre fin de manière brutale. Équipementier officiel de la sélection espagnole après avoir pris la suite de Le Coq Sportif qui était restée huit ans sur le maillot, adidas a failli passer à la trappe en 2019 à cause « de conversations infructueuses avec adidas et de l’impossibilité de s’entendre ». Finalement, c’est bien avec la marque aux trois bandes que les maillots ont été conçus et l’histoire semble revenue à la normale entre les deux entités.

#2 : Autriche – PUMA depuis 1976

Depuis 1976, PUMA est le partenaire de l’Autriche et depuis 1976 c’est la marque allemande qui imagine les maillots de la sélection. Une fidélité assez incroyable entre les deux entités mais qui prouve bien que les partenariats entre une sélection et un équipementier sont plus forts que ceux avec les clubs.

#1 : Allemagne – adidas depuis 1954

IMBATTABLE ! Depuis 1954, adidas est le partenaire de l’équipe nationale allemande. Et vous pouvez chercher partout dans le Monde, aucune sélection ne fait mieux et ne fera probablement mieux que ces deux entités. Alors que le contrat a déjà été prolongé jusqu’en 2026, adidas et l’Allemagne vont continuer de couler des jours heureux comme depuis près de 70 ans. Mais si le groupe adidas est resté le partenaire indiscutable de la sélection, il est intéressant de noter que c’est Érima qui était derrière les maillot durant les années 70. Érima qui était alors une filiale d’adidas !

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok