Maillots de foot

En plein match de Conference League, les joueurs du Rubin Kazan ont du dessiner leurs numéros dans le dos …

Publié le 06/08/2021

Lors du 3e tour de qualification de la Conference League contre les polonais du RKS Raków Częstochowa, les joueurs du Rubin Kazan ont du dessiner leurs numéros dans le dos des maillots avec des crayons ...

Voilà un match qui restera longtemps dans les mémoires des joueurs du Rubin Kazan. Pour le compte du troisième tour de qualification de la Conférence League, le club russe a eu quelques problèmes au niveau de ses maillots à tel point que les joueurs ont du finir la rencontre avec des numéros dessinés à la main et au marqueur puisque les flocages officiels se sont tout simplement décomposés au fil du match. Une histoire assez incroyable.

Les flocages se décomposent, les joueurs doivent écrire les numéros à la main !

Pourtant tout avait bien commencé. Exposés dans les vestiaires avant la rencontre et même partagés sur les réseaux sociaux par le community manager du club, les maillots Jako des joueurs du Rubin Kazan semblaient prêts pour ce match de qualification à la Conférence League. Mais seulement quinze minutes après le début de cette rencontre face aux polonais du RKS Raków Częstochowa, les flocages des joueurs commencent à se décomposer sur la pelouse. Et cela ne concerne pas un seul joueur mais bien l’ensemble de ceux alignés !

Outre les noms des joueurs, ce sont également les numéros qui se désagrègent au fil des minutes qui passent jusqu’à ne plus avoir aucun marquage dans le dos des maillots. Si le fait de ne pas avoir le nom n’est pas contraire au règlement, la présence d’un numéro dans le dos des joueurs est en revanche obligatoire. S’il était bien évidemment impossible de refloquer l’ensemble des maillots des joueurs du Rubin Kazan, c’est une méthode pour le moins artisanale qui a été utilisée puisque c’est avec l’aide d’un simple marqueur que les numéros ont été de nouveau intégrés. D’abord simplement écrit avec les contours du numéro, les flocages ont été jugés insuffisants par l’arbitre et il a donc fallu « remplir » les numéros afin qu’ils soient plus visibles pour le corps arbitral.

Si la scène a bien évidemment fait sourire, le club du Rubin Kazan a lui aussi pris cela avec beaucoup d’autodérision. En effet, sur les réseaux sociaux, le club s’est fendu de quelques messages comme « Ne jouez pas pour le nom de famille au dos, mais pour l’emblème sur la poitrine » ou encore « D’ailleurs, dans notre shop, vous pouvez acheter des maillots sans sans flocage ou alors avec un flocage fait maison« . Le compte officiel de la première division russe a également taquiné le club du Rubin Kazan avec une photo d’un marqueur accompagnée du message « Rubin Kazan, tu sembles avoir besoin d’une pause« . Bien évidemment indépendant de la volonté du club et des joueurs, cette petite péripétie aura eu le mérite de donner un peu de saveur à un triste 0-0 sur le terrain.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok