Mbappé, Cristiano Ronaldo, Zidane, Pogba : Quand les marques imaginent des playgrounds au nom des joueurs

Publié le 02/09/2021

Recordman du nombre de buts avec une sélection, Cristiano Ronaldo a reçu plusieurs cadeaux de la part de son équipementier Nike et notamment un nouveau playground pour sa région natale. Une pratique de plus en plus répandue chez les marques.

« Savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va. » Cristiano Ronaldo, Zinedine Zidane, Paul Pogba ou encore Kylian Mbappé font partie de ces joueurs qui donnent des émotions sur un terrain de foot. Quoi qu’il arrive, il se passe toujours quelque chose quand ils entrent en action. Des joueurs uniques et qui sont devenus des légendes dans les régions où ils sont nés et qui sont également devenus des ambassadeurs de prestige pour certains équipementiers. Nike pour CR7 et Mbappé, adidas pour Pogba et Zidane. Deux équipementiers qui vont plus loin que de le fait d’être simplement le sponsor de ces joueurs puisque depuis quelques temps maintenant, ils prennent l’habitude de réhabiliter des playgrounds qu’ils associent aux joueurs.

Véritable support de communication pour les différentes marques, les playgrounds possèdent également la particularité d’ancrer profondément les relations entre les deux entités. Pour le joueur, c’est l’occasion de léguer une sorte d’héritage à la future génération de footballeurs et footballeuses de la ville où il a grandi. Alors que Nike vient de dévoiler un playground aux couleurs de Cristiano Ronaldo et réhabilité dans sa région natale, on revient sur ces terrains qui permettent aux joueurs de demain de marcher sur les traces des ainés.

Playground Cristiano Ronaldo – Madère (Portugal)

111 buts en sélection, un record. Un record de plus pour Cristiano Ronaldo qui devient ainsi l’homme qui a marqué le plus de but avec sa sélection nationale. Un record qui a justement été célébré par Nike qui a patiemment attendu qu’il tombe pour dévoiler la réhabilitation du terrain où tout a commencé pour celui qui est devenu CR7. Basé du côté de Madère et dans la communauté de Funchal où le portugais est né, ce terrain aux couleurs du maillot portugais se veut également une chronologie illustrée de la carrière de Ronaldo en 15 scènes visibles sur les poteaux des buts. décrivant les lieux qui l’ont façonné, les moments de jeu qui l’ont immortalisé et les récompenses qui ne cessent de s’accumuler.

Playground Paul Pogba – Roissy-en-Brie (France)

Un peu plus tôt, à l’aube de l’Euro 2020, c’est Paul Pogba qui avait été mis à l’honneur par son équipementier adidas. Du côté de Roissy-en-Brie, là où il a grandi, le numéro 6 de l’équipe de France a offert « le terrain des possibles » à sa ville natale. Aux couleurs du maillot bleu du joueur et frappé de son numéro 6, ce terrain confectionné à partir de chaussures recyclées se veut bien évidemment un héritage fort de la part du joueur et de la marque. »Aujourd’hui, la ville rayonne grâce à Paul et on veut se servir du foot pour créer du lien, mais aussi aller au-delà. Ce terrain peut nous permettre de créer des évènements culturels et de rassembler tout le monde. Ce terrain n’est pas la propriété d’un quartier ou d’une asso’, il est à disposition de toute la ville : des mômes aux retraités » expliquait Jordan Tembo, ami d’enfance du joueur.

Playground Zinedine Zidane – Saint-Denis (France)

Trois ans avant Pogba, en 2018 donc, c’est Zinedine Zidane qui avait été mis à l’honneur par son équipementier historique, adidas. Loin de Marseille où il a grandi, c’est du côté de la région parisienne et plus particulièrement Saint-Denis que le terrain a été inauguré. Un endroit qui n’a bien évidemment pas été choisi au hasard puisque c’est à Saint-Denis et au Stade de France que Zinedine Zidane est devenu ce joueur emblématique de tout un pays en 1998.

Playground Kylian Mbappé – Bondy (France)

Toujours en région parisienne, du côté de Bondy, c’est Kylian Mbappé qui avait été mis à l’honneur par son équipementier Nike fin 2019. Présenté en même temps que la première chaussure signature du joueur et reprenant les mêmes éléments graphiques avec ce mélange de blanc, de gris, de noir et de vert. « Lorsque Nike a signé avec Mbappé, son premier vœu a été que l’on réhabilite le terrain sur lequel il a appris à jouer, enfant. La dalle de béton était fissurée, on y trouvait un vieux but de handball et des paniers de basket rouillés, et on ne pouvait y accéder qu’en escaladant un mur » raconte Tom Brunet, directeur général et cofondateur de l’agence Yard. « Nike a pris en main la réhabilitation du terrain, afin de le rendre praticable pour les jeunes de la ville, en bonne intelligence avec la mairie de Bondy », précise Yoan Prat, directeur général et cofondateur de l’agence Yard.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok