Maillots de foot

Fin de l’histoire, l’Uruguay peut conserver ses 4 étoiles sur son blason

Publié le 01/10/2021

D'abord retirées puis autorisées temporairement, les quatre étoiles du blason de l'Uruguay viennent finalement d'être officiellement validées par la FIFA.

Tout ça pour ça. Voilà comment on pourrait résumer cette incroyable histoire autour des étoiles du blason de la sélection nationale de l’Uruguay. En effet, en moins de deux mois, la FIFA a demandé à la Céleste et à son équipementier PUMA de retirer deux des quatre étoiles de son blason avant finalement de les accepter de manière provisoire puis de façon beaucoup plus officielles depuis quelques heures. Une histoire rocambolesque qui, au final, fait l’effet d’un pétard mouillé.

Le retournement de veste de la FIFA

Vainqueur de deux Coupes du Monde en 1930 et en 1950, l’Uruguay affiche quatre étoiles au dessus de son blason depuis plusieurs années. En effet, avant que la notion de Coupe du Monde ne soit mise en place, les Jeux Olympiques étaient la seule compétition internationale de football et là encore, la Céleste a remporté deux éditions, 1924 et 1928. Puisque deux plus deux font quatre, ce sont bien quatre étoiles symbolisant ces quatre victoires qui sont historiquement visibles sur le maillot de l’Uruguay et jusqu’au mois d’aout dernier, la FIFA l’autorisait parfaitement.

Mais voilà début aout, la donne change et la FIFA prévient l’équipementier de la sélection, PUMA, qu’il faudra bientôt retirer deux des quatre étoiles. Une décision que ne comprennent bien évidemment pas les dirigeants de la fédération uruguayenne (AUF) et qui ne possédait pas non plus un caractère officiel puisque jamais la fédération n’a été prévenue de la part de l’instance mondiale du football.

Bien décidé à défendre chèrement sa peau et ses quatre étoiles, l’AUF a travaillé main dans la main avec l’Association des historiens et chercheurs du football uruguayen (AHIFU) afin de défendre la présence des quatre étoiles en faisant valoir qu’avant 1930, avec la première Coupe du monde, ceux qui ont obtenu l’or aux Jeux olympiques étaient considérés comme des champions du Monde. Des arguments qui semblent avoir fait mouche auprès de la FIFA puisque ce jeudi 30 septembre 2021, Gastón Tealdi, vice-président de l’Association uruguayenne de football a annoncé de manière officielle que la sélection uruguayenne peut conserver ses quatre étoiles sur son maillot.

Une histoire d’étoiles qui aura donc duré pendant près de deux mois pour au final, valider de manière officielle ce qui était déjà officiellement autorisé auparavant. Une belle façon de perdre son temps.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok