Maillots de foot

Les maillots portés vendus par les clubs, une tendance partie pour s’installer

Publié le 15/10/2021 Mis à jour le 19/10/2021

Popularisée aux États-Unis, la vente de maillots portés par les clubs commence à faire son apparition en Europe. Zoom sur ce phénomène qui va se développer sur le continent dans les saisons à venir.

Pantofola d’oro blanche aux pieds et chaussettes baissées. Lorsqu’il arpente les pelouses du Calcio, Antonin Barak, milieu du Hellas Vérone, est reconnaissable à son style. Un look original que les supporters véronais pourront reproduire à l’identique chez eux, car depuis la saison dernière le club de Serie A vend les tenues portées par ses joueurs, dont celle d’Antonin Barak.

En plus des maillots traditionnels, la boutique en ligne du Hellas Vérone possède un emplacement spécial baptisé « Match Worn » (maillot porté). Ici, le club italien met en vente certains maillots étrennés par les joueurs en Serie A. Le jersey de Koray Gunter arboré contre la Salernitana, la tunique extérieure d’Ivan Ilic portée contre Bologne… Pour 140 €, voire 190 €, les supporters Gialloblu (ou pas) peuvent acquérir des maillots collector. Une stratégie commerciale qu’appliquent également l’UEFA et le Montpellier Hérault Sport Club.
.

Le Hellas Vérone vend des maillots portés sur sa boutique en ligne

Un phénomène omniprésent aux USA 

Si cette tendance peut paraître novatrice en Europe, elle est déjà très bien installée aux États-Unis. Là-bas, ce type de biens sont appelés les “memorabilia”, que l’on peut traduire par souvenir. « Ils représentent un gros marché aux USA, indique Christophe Rousseau directeur des projets spéciaux à la Sportive. Il y a des grosses batailles entre sociétés pour se partager les parts de marché des grandes ligues américaines ».

Citons par exemple Fanatics, une société qui vend des articles de sport sous licence. L’entreprise américaine propose actuellement un gigantesque choix de vêtements portés par des sportifs, aussi bien par des basketteurs (NBA) que par des joueurs de football américain (NHL).

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par Fanatics (@fanatics)

Faire plaisir aux fans plutôt qu’au porte-monnaie 

Si certains y voient une possibilité d’augmenter leur chiffre d’affaires, d’autres, à l’image du MHSC, le font pour proposer des biens collector à leurs supporters. Uniques, ces maillots possèdent un patch spécial indiquant la rencontre durant laquelle ils sont portés.

Sur la boutique de Montpellier, il existe deux types de tenues : les maillots portés (200 €) et les maillots préparés (150 €), c’est-à-dire un jersey qui n’a pas été arboré par le joueur sur le terrain, mais qui lui était destiné. « L’objectif est de faire plaisir à nos fans, précise Jean-Christophe Rouvière, directeur du développement au Montpellier Hérault SC. Si c’était pour des raisons économiques, on obligerait les joueurs à nous donner leur maillot ».

Précision, les tenues portées vendues par le club sont lavées avant d’être expédiées. Leur nombre fluctue en fonction des matchs, au grand dam des fans. « Les supporters sont très contents de pouvoir acheter des maillots portés. Des fans de toute la France nous appellent pour savoir quand les tenues seront mises en vente », ajoute Jean-Christophe Rouvière. 

Une tendance qui va se développer en Europe 

En Ligue 1, seul le MHSC propose sur sa boutique en ligne des maillots de matchs portés. Nantes semble également s’intéresser aux memorabilia puisque les Canaris vendent actuellement des tenues domicile dédicacées par certains joueurs professionnels. « C’est encore un marché émergeant en Europe et en France. Ce qui développe les revenus commerciaux aux États-Unis, met un petit peu de temps avant d’arriver chez nous, souligne Christophe Rousseau. Cette tendance va se développer dans les prochaines années ».

Dans les saisons à venir, il ne sera donc pas impossible de voir les grands clubs européens reproduire ce que font les franchises américaines en vendant des maillots portés par leurs superstars. En attendant de pouvoir acquérir les tenues de Lionel Messi ou Paul Pogba, il reste toujours celle d’Antonin Barak.

Photos d’Antonin Barak © Hellas Verone

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

David

Publié le 15 octobre 2021 à 23 h 31 min

Bon article ! Cela va permettre de faire des séries « collector » pour un nombre de maillots tous prestigieux pour un fan qui suit la carrière de son ou ses joueurs préférés ou clubs préférés !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok