Maillots de foot

Les clubs PUMA vont porter des maillots issus du recyclage d’anciennes tenues

Publié le 24/03/2022

Avant la fin de la saison 21-22, l'OM, Manchester City, l'AC Milan et le Borussia Dortmund vont porter des maillots issus du recyclage d'anciennes tenues.

Depuis quelques mois, voir même quelques années, l’écologie prend une place de plus en plus importante dans la façon de penser et de concevoir les produits. Que ce soit dans l’industrie de la chaussure ou du textile, le recyclage et l’éco-conception sont devenus des éléments essentiels. Mieux, les marques sont pleinement engagées dans un calendrier à court, moyen et long terme pour aller vers une fabrication plus durable.

De nouveaux maillots conçus en utilisant d’anciens maillots

C’est dans cette optique que PUMA s’est lancé dans plusieurs sujets ces derniers mois. À l’image de ce qui a été fait à Palmeiras avec l’introduction du processus « Bye Dye » sur le maillot extérieur, la marque au félin est active sur ce secteur. Dernièrement, on a également pu découvrir une version biodégradable de la légendaire SUEDE de PUMA, la RE:SUEDE. Si cette paire est actuellement en test, PUMA ne compte pas s’arrêter là puisque le projet RE:JERSEY vient de voir le jour et le résultat sera porté dans les prochaines semaines par les joueurs de l’Olympique de Marseille, Manchester City, l’AC Milan ou encore le Borussia Dortmund. Les quatre clubs phares de la marque.

Il y a quelques semaines de cela, PUMA imaginait le maillot de foot le plus léger du Monde et l’introduction de la technologie ULTRAWEAVE au sein de la plupart de ses clubs sous contrat. Alors que l’on attend cela avec impatience sur les nouveaux maillots 2022-2023, c’est du côté du recyclage que les regards vont se tourner à partir de la fin avril. Face à Watford, le 23 avril prochain, les joueurs de Manchester City vont en effet s’échauffer avec des maillots pré-matchs qui ont été confectionnés avec 75% de maillots de football réutilisés tandis que les 25% restants proviennent du plastique retrouvé dans les océans via Seaqual Marine Plastic.

RE:JERSEY, le programme écolo de PUMA

Une initiative RE:JERSEY pleinement écologique donc et qui va permettre à PUMA de développer ces démarches dans un avenir proche. « Avec le projet RE:JERSEY, nous voulions développer des moyens de réduire notre impact sur l’environnement, de respecter les ressources et de réutiliser les matériaux« , a déclaré Howard Williams, directeur de la technologie de l’habillement chez PUMA. « Les connaissances que nous avons acquises avec RE:JERSEY nous aideront à développer des produits plus circulaires à l’avenir. »

Si cela peut sembler assez simpliste comme projet, il est intéressant de noter qu’auparavant, les vêtements qui portaient des logos ou des broderies venaient compliquer la notion de recyclage. Au sein de son programme, la marque allemande utilise les maillots de football comme ingrédient principal pour créer du fil pour les nouveaux maillots. Ainsi, dans le processus de recyclage du projet RE:JERSEY, les vêtements sont chimiquement décomposés en leurs principaux composants (dépolymérisation). Les couleurs sont ensuite filtrées et le matériau est réassemblé chimiquement pour créer un fil (repolymérisation) qui a les mêmes caractéristiques de performance que le polyester vierge.

Entre fin avril et début mai, les quatre clubs PUMA vont donc utiliser des maillots de foot nouvelles générations qui seront l’occasion une fois de plus de montrer que le recyclage est l’avenir de la fabrication textile.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok