Maillots de foot

adidas x Parley : quand le football contribue au sauvetage des océans

Publié le 23/08/2018

Partenaire de la marque aux 3 bandes depuis 2015, l’association Parley for the Oceans s’invite cette année sur les maillots third des plus grands clubs européens. Retour sur les éléments marquants de ce partenariat, et les ambitions de la marque en terme de développement durable.

Parley x adidas : un partenariat pour sauver les océans

Lancé en 2015, le partenariat entre la firme allemande et Parley prend de plus en plus d’ampleur. Face au désastre écologique que vivent actuellement les océans du Monde entier, l’association Parley s’est donnée comme mission de sensibiliser les marques et les consommateurs à la protection de l’environnement. Adidas a été membre fondateur de l’association et a décidé d’inscrire ce projet parmi ses stratégies d’entreprise.

Les actions de Parley peuvent se résumer en 3 mots :

  • AVOID (Éviter) : L’objectif pour la marque est de supprimer les éléments plastiques superflus tels que les sacs en plastiques ou les emballages indésirables. A terme, l’ambition est de supprimer les plastiques vierges de tous les produits de la marque.
  • INTERCEPT (Récupérer) : Les actions de sensibilisation et de « nettoyage » des océans se multiplient, et l’entreprise apporte son soutien logistique et financier à cette cause.
  • REDESIGN (Recycler) : L’éco-innovation s’inscrit désormais dans l’ADN du groupe, ou le plastique recyclé prend une place centrale dans le processus de création et s’invite sur de plus en plus de gammes de produits

L’objectif de ce plan A.I.R. est de mettre un terme à la pollution plastique des océans et ainsi permettre aux sportifs du monde entier de continuer à pratiquer leur discipline sans abimer notre écosystème.

Une collaboration d’abord destinée au running et à la natation

Les premières collaborations entre Parley et adidas interviennent dans l’univers du running et de la Sneakers avec la création de collections capsules adidas Ultraboost Parley, dont la marque a déjà réalisé quatre éditions. Chaque paire de running est conçue à partir d’une dizaine de bouteilles de plastique recyclées. Sur l’ensemble de l’année 2017, l’équipementier totalise 1 million de paires de ce type vendues à travers le monde. Ces collaborations et leurs ventes permettent à adidas de développer ce partenariat et de continuer à investir dans le développement de nouvelles techniques de production éco-responsables.

En juin 2018, adidas Running décide de mettre en place, via l’application Runtastic, un run mondial destiné à sensibiliser la population sur les problématiques de Parley. Chaque kilomètre ayant été parcouru par les coureurs du monde entier permettait de financer Parley à hauteur de 1$. L’objectif pour Cyrill Gutsch, fondateur de Parley était le suivant : « Nous organisons Run for the Oceans avec adidas pour nous extraire de notre routine, prendre une profonde respiration et réfléchir à l’importance de la mer pour chacun de nous » ; Il ajoute également que cette action permet de sensibiliser sur « la manière dont des millions de petits pas peuvent faire une grande différence dans notre mouvement »

Les résultats sont probants : le million de dollars a rapidement été atteint et la multitude de contenus générés pendant ce mois de challenge a permis à l’association de gagner en visibilité de manière importante. Il n’y a qu’à voir le nombre de coureurs ayant taggués @Parley lors de leurs runs estivaux.

Côté Natation, le lien avec les océans est évident et permet à adidas Swim de proposer des collections de maillots de bain fabriqués à base de plastique recyclé par l’association. Après les chaussures, le textile technique donc. Le bouleversement des méthodes de production et l’incorporation de Parley deviennent de plus en plus importants.

… qui se développe aujourd’hui sur le textile football

Les collections automne-hiver 2017 et printemps-été 2018 de la marque mettaient à l’honneur le plastique recyclé sur les maillots d’entrainement des plus grands clubs européens. Avec son design atypique et le boom des ventes des maillots de training, le monde du football a commencé à entendre parler de Parley.

adidas-parley

La coupe du Monde a également été l’occasion pour l’association de gagner en visibilité. La collaboration entre la marque aux 3 bandes et Parley a de nouveau été mise à l’honneur sur les maillots d’échauffement des plus grandes nations de la planète. S’ils n’ont pas forcément brillé lors du tournoi, les joueurs de l’Allemagne, de l’Espagne, du Mexique ou encore de l’Argentine ont pu porté ces maillots d’échauffement réalisés à base de plastique recyclé.

Cet été, ce sont les maillots Third qui bénéficient de cette technologie et qui marquent la prise de conscience des clubs face à ces enjeux. L’image est forte et l’impact d’autant plus grand lorsque le Real de Madrid (tunique rouge) ou la Juventus (maillot noir et jaune qui a marqué la première de CR7 sous les couleurs de son nouveau club) décident de s’associer au projet.

Le football, dont la visibilité n’a d’égale dans le Monde, favorise donc ces nouvelles valeurs de développement durable et de respect de l’environnement. Un changement notable et appréciable dont l’équipementier allemand est pour le moment leader grâce à son statut de membre fondateur de l’association.

maillot-real-madrid-third-2018-2019-bale maillot-third-juventus-turin-2018-2019-logo-2

et demain sur la chaussure ?

L’ambition annoncée du groupe est de supprimer, d’ici 2022, l’ensemble du plastique vierge de sa production, pour le remplacer par le plastique recyclé Parley. Un seul objectif : contribuer à réduire la quantité de déchets dans l’océan. On peut dès lors imaginer de futures collaborations ou séries limitées réalisées à partir de plastique recyclé pour nos crampons, voir un remplacement total des matériaux plastiques non recyclés d’ici quelques années sur l’ensemble des gammes de chaussures de football !

Pour plus d’informations concernant Parley, visitez : http://www.parley.tv/#fortheoceans

Et vous, seriez vous prêts à vous engager pour un sport plus éco responsable et durable ?

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok