Pourquoi des joueurs font volontairement des trous dans leurs chaussures ?

Publié le 27/12/2018 Mis à jour le 07/04/2020

Ce mois-ci, nous avons surpris Mirko Valdifiori (SPAL), avec des chaussures à trous. Nous avons essayé de savoir pourquoi le joueur avait customisé ses chaussures de cette façon.

À  l’occasion du match opposant la SPAL au Napoli, le 22 décembre dernier, nous avons remarqué un détail surprenant sur les chaussures du défenseur Mirko Valdifiori. En y regardant de plus près, nous avons découvert que le joueur italien avait découpé soigneusement deux carrés dans ses adidas Predator Spectral Mode, au niveau du talon.

chaussures-football-trous-décembre-2018

Si vous nous suivez attentivement, cette histoire aura peut-être pour vous un air de déjà vu. En effet, nous avions déjà surpris Mats Hummels et Philippe Coutinho avec des chaussures similaires il y a de cela quelques temps.

POURQUOI FONT-ILS CELA ? 

La raison est aussi simple que surprenante : pour le confort. Après le match où ils portaient des chaussures trouées, Hummels avait déclaré à la télévision : « J’avais des problèmes avec mes orteils qui étaient trop enfoncés dans la chaussure. Je pensais que de cette façon j’allégerais la pression et ce fut le cas. »

De cette réponse on déduira que Valdifiori et Coutinho ont eu recours à cette technique pour soulager une douleur au talon. Ce qui nous rappelle ce que font certains joueurs avec leurs chaussettes pour soulager la tension et prévenir les crampes.

Pour aller plus loin, nos collègues du site Runpack.fr ont dévoilé des chaussures à pointes Nike qui possèdent tout simplement un trou au niveau du talon. Un procédé qui se rapproche une fois de plus de la pratique dans le foot.?

Credits photo : Soccer Bible

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok