Chaussures

Puma entre dans la cour des (très) grands

Publié le 07/03/2019

Troisième équipementier sportif mondial derrière Nike et adidas, Puma et plus particulièrement sa division football accélère le pas depuis quelques mois et prouve aux yeux du Monde entier que l'outsider d'hier et est en train de devenir tout simplement incontournable.

En manque de visibilité il y a encore quelques années de ça, les chaussures de football de la marque Puma se retrouvent de plus en plus présentes sur les terrains professionnels mais également amateurs. Une récompense obtenue grâce au travail de l’ensemble de la division football comme les équipes de designers et concepteurs produits qui ont permis de recentrer la marque autour de deux silos forts que sont la One et la Future. Respectivement lancée en juin et en novembre 2017, ces deux modèles ont déjà profondément évolué par rapport aux premières versions et sont aujourd’hui de véritables condensés de technologies comma la Future 19.1 que nous avons récemment testé sur Footpack et qui nous a particulièrement bluffé.

Mais l’autre axe de progression majeur développé par Puma se situe au niveau de ce que l’on appelle le « sports marketing », une cellule interne qui oeuvre dans l’ombre pour aller décrocher les signatures des futurs ambassadeurs de la marque et qui est au centre de la forme actuelle de l’équipementier au félin bondissant.

Car avant d’être l’équipementier officiel de joueurs comme Umtiti, N’Zonzi, Kolarov, Oblak ou David Silva qui sont les derniers en date, Puma axait sa communication sur Antoine Griezmann, Mario Balotelli, Marco Reus et Olivier Giroud mais ne bénéficiait pas d’une exposition assez importante pour venir taquiner Nike ou adidas qui sont encore à ce jour les deux grands leaders du marché du football. Mais aujourd’hui, la donne semble changer et la marque allemande dont le siège social est basé à seulement quelques centaines de mètres de celui d’adidas dispose désormais d’une véritable armée pour porter haut les couleurs de la Future 19.1 et de la One 19.1. Un constat qui nous a amené à constituer l’équipe type du manufacturier allemand en mettant en avant les dernières recrues de la marque plutôt que les ambassadeurs emblématiques.

equipe-type-recrue-puma-football

Du poste de gardien occupé par Jan Oblak jusqu’au duo d’attaque composé de Luis Suarez et de Romelu Lukaku, la marque allemande dispose ainsi d’un large panel de joueurs qui évoluent à tous les postes. Dans le détail, la Future 19.1 domine la composition avec 6 joueurs présents dont 4 à vocations défensives tandis que la One 19.1 rayonne au milieu de terrain ainsi qu’en attaque puisque sur le banc on retrouve des joueurs comme Balotelli, Aguero et Giroud qui sont des ambassadeurs de ce silo. Bien évidemment, impossible d’oublier des joueurs comme Cesc Fabregas ou Marco Reus qui se sont associés à Puma depuis de nombreuses années et qui ont subi les légers balbutiements d’hier qui ont accouché du succès d’aujourd’hui.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Arthur

Publié le 7 mars 2019 à 14 h 12 min

C’est fou à quel point Puma sort la tête de l’eau, et bien plus même, depuis 1 an ! Par contre, même si vous mettez en avant les nouvelles « têtes » de Puma Football, dommage de mettre de côté Chiellini ou Godin, bien meilleur que les Kompany et autres Bailly, sans parler du crack Nicolas Pépé 😉

Thomas Prouteau

Publié le 7 mars 2019 à 15 h 19 min

Bien évidemment Chiellini ou Godin avait largement la capacité d’être dans cette équipe mais comme tu le dis, on s’est attardé sur les nouvelles têtes. Nicolas Pépé en revanche, n’a pas encore été officialisé 😉

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok