Maillots de foot

Hummel lance des maillots qui contribuent à la protection de l’environnement

Publié le 27/05/2019

De plus en plus mis en avant par les équipementiers, la protection écologique s'invite aujourd'hui dans le cadre du lancement des maillots Hummel. Une initiative et surtout une technologie mise en place par l'équipementier danois.

Que ce soit du côté de Cambridge United F.C., d’Oldham Athletic A.F.C., de Fleetwood Town F.C., de Charlton Athletic F.C.,  du Rangers FC oude Middlesbrough F.C, Hummel compte faire de ses lancements de maillots de la saison 2019-2020, une véritable opération séduction autour de son concept ZheroH2O. On ne le sait que trop peu, mais il faut 25 litres d’eau propre et fraîche pour teindre un seul t-shirt et tous les deux ans, il faut tout le volume de la mer Méditerranée pour colorer les textiles du Monde, une aberration pure et simple quand on sait que la moitié de la population mondiale est touché par la pénurie d’eau et que plus de 800 millions de personnes n’ont pas accès à de l’eau potable à proximité de chez elles.

maillot-hummel-zhero-h20

C’est avec la prise en compte de ces données que la marque danoise Hummel a souhaité modifier sa façon de penser et surtout sa méthode de fabrication des maillots de clubs. Pour le moment mis en place uniquement sur les clubs professionnels britanniques sous contrat avec lui plus un club dont le nom n’a pas été encore communiqué (Real Valladolid?, SC Fribourg?), l’équipementier introduit ZeroH2O, un concept de teinture sèche sans consommation d’eau et aucun rejet d’eau usée, établissant une nouvelle norme en matière d’éco-efficacité et réduisant la consommation d’énergie de 50%. Une méthode qui sera présente sur les maillots portés par les joueurs mais également les tenues réplica vendues au grand public.

« C’est absolument merveilleux de pouvoir lancer la campagne ZeroH2O dans tous nos principaux clubs au Royaume-Uni. Nous avons été extrêmement positifs avec tous les clubs, qui travaillent tous ensemble sous des couleurs différentes. Nous sommes fiers de travailler avec les clubs et les supporters pour faire la différence sur un sujet important.  » souligne Allan Vad Nielsen, PDG de Hummel.

Dans la continuité écologique de ce qu’avait réalisé Kappa avec le Betis en créant un maillot issu de la collecte de bouteilles de plastiques jetées dans les poubelles du stade, ou encore d’adidas avec le désormais très connu programme Parley qui travaille là encore sur le recyclage, la marque danoise fait un pas en avant dans la protection de l’environnement et agit aujourd’hui directement sur sa méthode de fabrication et pourrait bien évidemment poursuivre dans cette voie sur l’ensemble de ses clubs et sélections sous contrat que ce soit dans le football, mais également dans le handball bien sûr.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok