#Bootsmercato – Un an après sa disparition, Mahrez lache la Hypervenom

Publié le 10/08/2019

Champion d'Angleterre avec Manchester City et vainqueur de la CAN avec l'Algérie, Riyad Mahrez a commencé la saison 2019/2020 avec deux passes décisives et une nouvelle paire de crampons.

Amateurs de foot anglais, Liverpool et Manchester City ont du vous ravir en cette première journée de championnat. Les Reds se sont imposés sans encombre, 4-0 face à Norwich et les skyblues ont infligés une lourde défaite 5-0 aux Hammers. Mais ce n’est pas cette impressionnante entrée en matière qui nous pousse à écrire cet article. Vous le savez, en ce début de saison plus que n’importe quand nous faisons toujours attention aux chaussures des joueurs et sommes à l’affût du moindre détail. Et c’est donc dans les pieds de Riyad Mahrez que nous avons remarqué du changement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Manchester City (@mancity) le

En 2014, alors qu’il joue encore au Havre, il adopte dès sa sortie le silo Hypervenom. Une chaussure avec laquelle il rejoindra Leicester, sera champion d’Angleterre et meilleur joueur du championnat en 2016. S’il était au coeur de la campagne de lancement de la Phantom Vision l’an passé, le virevoltant ailier algérien n’avait semble-t-il pas été convaincu par cette chaussure. En effet, il avait très vite rechaussé la Hypervenom, et ce pendant toute la saison.

chaussures-football-riyad-mahrez-nike-hypervenom-footpack-2019-1

Mais depuis son retour dans le nord de l’Angleterre il y a quelques jours, le champion d’Afrique porte une paire de Mercurial Superfly 7. Reste maintenant à savoir si cette chaussure saura lui faire oublier la Hypervenom ou s’il reviendra encore une fois vers sa chaussure fétiche.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok