Maillots de foot

Saintetixx, le graphiste qui réalise des concepts maillots à faire rougir les marques

Publié le 13/04/2020

Si vous êtes des passionnés de maillots de foot, le nom de Saintetixx doit forcément vous dire quelque chose. Mais qui se cache derrière ce pseudo et d'où lui viennent ces inspirations ?

Alors, qui se cache derrière Saintetixx ?

Je m’appelle Clément, j’ai 31 ans et je vis en région parisienne. Je joue au foot depuis tout petit et je suis fan de l’AS Saint-Etienne.  Rien ne me pré-destinait à la conception des maillots. J’ai été gendarme adjoint volontaire, responsable d’une boutique de personnalisation d’objets et malgré tout le foot à toujours fait partie de ma vie. J’ai commencé à créer mes concepts pour m’éclater sur Football Manager et je me suis pris au jeu.

Depuis tes créations sur les forums de Football Manager jusqu’à tes dernières créations,, comment devient-on un spécialiste de la création de concept de maillots ?

Je dirais qu’on devient un spécialiste en ne cherchant pas à le devenir. J’ai commencé en participant à des concours sur les forums de Football Manager. Un jour,  j’ai commencé à modéliser mes concepts avec Photoshop sur mockups pour les poster sur les réseaux. Maintenant je commence la 3D pour aller encore plus loin.

Que représente un maillot de foot à tes yeux ?

Pour moi un maillot de foot, c’est un véritable objet mode. J’en porte très souvent. Je dois en avoir plusieurs dizaines dans l’armoire.

« J’ai commencé à créer mes concepts pour m’éclater sur Football Manager et je me suis pris au jeu »

Est-ce que tu vis de cette passion ?

Cette passion était au début pour moi un hobby. Depuis quelques mois, j’ai créé ma société pour en vivre. C’est encore un peu tôt pour avoir un salaire régulier et savoir si l’investissement sera payant mais si des clubs ou des équipementiers veulent me solliciter, il ne faut pas hésiter !

L’année dernière, le club de Clermont t’a notamment sollicité pour imaginer ses maillots, d’autres clubs ont également fait cette démarche ?

C’est vrai qu’avec Clermont, on a réussi à faire quelque chose qui a plu aux supporters, les détails et le rappel de la chaîne des Puys leur a fait plaisir. Pour la saison prochaine, je ne peux pas parler des projets en cours mais il y aura bien de nouveaux maillots. A suivre…

Quelles sont tes sources d’inspiration principales quand tu imagines un maillot ?

Principalement c’est l’histoire du club. Le foot est fédérateur et ce qui fédère les supporters c’est le maillot. Alors je m’inspire des fondamentaux du club, des anciens logos…  il y a beaucoup de choses qui peuvent faire un maillot.

Combien de temps te prend la conception d’un concept de maillot ?

Il faut d’abord que l’idée fasse son bout de chemin. Ensuite il faut que j’arrive à retranscrire le tout, agencer les sponsors etc … Je dirais qu’au minimum, un maillot prend 1 heure pour être réaliser de façon aboutie mais ça peut prendre beaucoup plus de temps.

Quel est le plus beau maillot de la saison 2019-2020 selon toi ?

Je pense directement au maillot third de Parme en Europe et le bleu de Monaco en Ligue 1.

Quel est le plus beau maillot de ces dix dernières années ?

Sans doute le maillot anniversaire saison 2010-2011 réversible de Sankt Pauli. C’est un bijou. 

« Je rêve toujours de travailler pour un équipementier, c’est un but qui fait avancer et qui me permet d’évoluer, de continuer à apprendre »

Comment se passe la relation avec les autres graphistes présents sur les réseaux sociaux ?

On se donne beaucoup de conseils, on a formé une réelle communauté avec certains d’entre eux. Sinon j’essaie de conseiller au maximum pour la création de maillots, donner quelques astuces à ceux qui me le demandent. J’essaie de répondre à toutes les sollicitations. 

Les supporters plébiscitent souvent les créations de concept de maillots, alors comment expliques-tu le fait que les marques ne vous sollicitent pas plus ?

Et j’en profite pour remercier les supporters, sans eux la création de concepts n’existerait pas ! Les choses peuvent évoluer, c’est assez nouveau la création des concepts sur les réseaux sociaux. Il est possible que certaines marques fassent évoluer leurs façons de procéder au cours des prochaines saisons. 

Est-ce que des équipementiers se sont déjà rapprochés de toi pour collaborer ?

Mon agenda reste libre. Récemment j’ai pu collaborer avec Kappa pour la création du maillot d’un jeune anglais. C’était une belle expérience, l’enfant était très heureux et c’est le principal.

N’y a-t-il pas une certaine routine dans la création de concept de maillots ?

Je ne peux pas parler de routine. Parfois j’hésite pendant plusieurs jours sur le club que j’ai envie de faire puis une actualité arrive et l’inspiration aussi. Dans tous les cas, j’essaie de toujours faire  quelque chose de différent. 

Quelles sont tes perspectives et surtout ta volonté pour l’avenir ?

Je rêve toujours de travailler pour un équipementier, c’est un but qui fait avancer et qui me permet d’évoluer, de continuer à apprendre. La conception de maillot m’a permis de travailler avec l’US Boulogne CO et chaque jour je me dis que j’ai cette chance. Je ne l’aurais pas cru il y a deux ans quand j’ai commencé à poster mes maillots sur twitter.

Nike a annoncé récemment arrêter d’utiliser les templates pour ses maillots. Que penses-tu de cette décision ?

C’est une bonne chose, on va pouvoir voir de beaucoup de nouveaux maillots, j’espère que toutes les marques vont s’engouffrer dans le même système.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok